Boîtier InWin N515 et AIO NR36 : un mariage efficace

N515 Nr36 Overview 02

“Navette Pause Hardware à planète InWIn. Me recevez-vous ? Je répète, me recevez-vous ?”. Après avoir personnellement passé un petit moment dans le InWin Air Force et dans le InWin Explorer (en ce qui concerne Gregory membre de notre équipage), nous voici donc repartis pour un autre voyage interstellaire à bord d’un nouveau boîtier moyen tour.

En effet, InWIn continue son périple cosmique et nous propose aujourd’hui le N515 avec un N comme Nebulla qui signe la prochaine série de produits de la marque. Un boîtier portant le nom 515 est aussi prévu. Le N en moins signifiant qu’il n’aura pas l’effet Nebulla que nous décrirons lors du test. Et puisqu’un bonheur n’arrive jamais seul, le boîtier arrive avec un nouvel AIO appartenant à la même série, le NR36.

Le InWin N515 va reprendre le châssis du 309 (et du ludique 309GE dont voici le test). Nous avons à faire à un vaisseau de grande capacité puisqu’il va mesurer 515 x 225 x 502 mm. Le boîtier fait partie de la catégorie des “grands” moyen tour.
Quant au nouvel AIO, il va arriver avec des ventilateurs que nous commençons à bien connaître (car ils sont présents dans les deux derniers boîtiers de InWin, le Air Force et l’Explorer), les Luna. Et au niveau de son waterblock, la marque taïwanaise a concocté un joli design stellaire.

Le N515 est affiché au tarif de 193.90 euros sur le site de InWin, et peut être précommandé en pack avec le AIO NR36 pour 279.90 € (prix de lancement) au lieu de 313.90 €.

Prêts à en prendre plein les yeux ? Allons-y !

Emballage et contenu

Pour ses deux derniers boîtiers moyen tour, InWin opte pour une ouverture de l’emballage au niveau du grand côté. Nous y retrouvons la marque et son logo ainsi qu’une étiquette portant des indications en langage non terrien, une série de chiffres et de lettres incompréhensibles pour le commun des mortels. Passons….

Deux des petits côtés seront identiques. Ils portent le nom du boîtier (avec un joli N bleu ciel), la marque et son logo.

Les premières informations intéressantes apparaissent ici. Nous apprenons que notre InWIn N515 est noir. Il va intégrer :

  • Un effet lumineux Nebulla qui affiche une infinité d’étoiles scintillantes et brillantes,
  • Deux parties en mesh (façade et côté) pour un airflow massif,
  • Un panneau équipé d’un bouton à éjection rapide pour un accès facile aux composants,
  • Un support de carte graphique,
  • Des ventilateurs haute performance Luna équipés d’un éclairage ARGB éblouissant.

Nos apprenons également que le boîtier a des panneaux en verre trempé, qu’il va supporter des cartes graphiques d’une longueur maximale de 385 mm, que l’alimentation va mesurer au max 200 mm de long et que le produit est conforme à la directive ROHS.

De l’autre côté, nous avons de plus amples informations, notamment les matériaux utilisés, la compatibilité matérielle, les ports présents et ses dimensions. Nous retrouvons différents logos ainsi qu’une nouvelle étiquette au langage encore inconnu.

Déballage

Et on déballe ! Le InWIn N515 arrive dans un tissu noir pour éviter les éventuelles rayures lors des premières manipulations. Quatre blocs de polystyrène calent confortablement le boîtier dans son carton.

Dans le bundle fourni (conservé dans un sachet refermable zippé), nous avons :

  • Les vis nécessaires à l’installation des composants dans le boîtier,
  • Un support de carte graphique,
  • Un contrôleur d’éclairage ARGB,
  • 10 serre-câbles en plastique,
  • Une carte marquée de deux QR Codes renvoyant au manuel d’utilisateur sur le site de InWin.

Total
14
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qualité / Finition
Design
Agencement interne
Flux d'air
Câble management
Capacité Watercooling
Prix
Note finale

Previous Post
Deepcool Pq M 005

DeepCool lance sa série d’alimentations PQ-M

Next Post
Intel-Alder-Lake-12900HK

Intel Core i7-12650H avec moins de cœurs que le i5-12500H

Related Posts