Asus Chakram : une souris mortelle ?

Et si vous pouviez attacher un joystick analogique à votre souris ? C’est ce que propose la nouvelle souris d’Asus : la Chakram. Alors, est-ce que ce joystick sera aussi redoutable que l’arme du même nom ? Découvrons le ensemble !

La souris Asus ROG Chakram, dévoilée à la GamesCom 2019, a fait sensation avec son joystick. Asus propose une souris conçue pour les joueurs avec un très haut degré de personnalisation. Elle est équipée d’un capteur optique de 16 000 DPI et d’un système innovant de switches interchangeables. Par exemple, vous pouvez modifier les boutons de clic gauche et droit pour modifier la sensation et la vitesse. Il propose une connexion filaire ou sans fil, cette dernière fonctionnant à 2,4 GHz ou Bluetooth. Son design est très sophistiqué et le joystick personnalisable est très attractif.

Emballage

L’emballage de la Chakram est assez classique et reprend les couleurs de la marque, à savoir le noir et le rouge. On y apprend quelques informations intéressantes, notamment sa compatibilité avec Asus Aura, ainsi que sa connexion sans fil qui s’effectuera en Bluetooth ou en wifi 2.4GHz. 

Sur l’autre face se trouvent des informations relatives à la personnalisation de la souris, ainsi que sur son autonomie et sa connectivité en sans fil. 

Sur le dessous de la boîte, rien de très intéressant, si ce n’est la mention “souris gaming ergonomique sans fil avec joystick pour une expérience de jeu ultime”, traduit dans 22 langues.

Une fois ouvert, le carton dévoile la souris, protégée par un emballage plastique supplémentaire. Une fois ouverte, le logo sur le fond de la boite est du plus bel effet. On sent que le produit est haut de gamme, et le design de la boîte est soigné.

Côté bundle, c’est assez fourni. On trouve la souris, un sac de transport pour cette dernière, un manuel d’utilisation, un logo Asus auto-collant, un dongle USB C vers USB B, ainsi qu’une boîte triangulaire qui contient des accessoires de personnalisation.

Cette boîte triangulaire contient de quoi personnaliser sa souris, avec un joystick un peu plus long ou de quoi l’enlever et le remplacer par un bouton plat si vous ne l’aimez pas, et des switches pour les deux clics nécessitant une pression d’activation de 150 newtons contre 60 pour ceux déjà présents sur la souris.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prix
Qualité / Finition
Ergonomie
Autonomie
Réactivité
Note finale

Previous Post

COUGAR annonce les boîtiers MG140 RGB et MG140 Air RGB

Next Post

Test du Raijintek Ponos MS4

Related Posts