Asus Chakram : une souris mortelle ?

Asus Chakram dans Asus ROG Armoury Crate

La Chakram est la première souris à prendre en charge le nouveau logiciel de configuration d’Asus, Armoury Crate. Crate, je pense, est un grand pas en avant par rapport à l’ancienne application de la société, Armoury II : il est plus beau, intuitif et se charge plus rapidement. 

Cela dit, la Chakram fonctionne également avec Armoury II, si besoin. Tous les paramètres et les fonctions personnalisables de la Chakram sont disponibles dans les deux applications. Si vous avez d’autres périphériques ROG sortis avant 2020, vous serez probablement contraint à continuer d’utiliser Armoury II. C’est une bonne chose que la Chakram prenne en charge les deux, cela évitera que les anciens utilisateurs fassent des allers-retours entre les deux applications.

La souris est dotée d’une mémoire intégrée pouvant contenir jusqu’à trois profils de configuration. Il est possible d’ajouter des profils supplémentaires et de les stocker localement sur le PC à l’aide du logiciel. Dans chaque profil, il est possible de définir jusqu’à quatre préréglages DPI (que l’on peut changer à l’aide du bouton situé sous la souris), créer des macros, mapper des boutons et personnaliser les trois éléments d’éclairage de la souris. Toutes ces opérations sont rapides et faciles à réaliser, même avec le stick analogique.

La Chakram dispose de deux paramètres liés à la durée de vie de la batterie que tous les fabricants n’ajoutent pas du côté logiciel : régler le temps qui s’écoule avant que la souris ne passe en mode veille, et modifier le moment où l’éclairage RVB clignote pour vous avertir que la batterie est faible. Il y a également un indicateur de pourcentage de la batterie dans l’application, ce qui est génial, mais j’aurais également aimé voir un widget indicateur optionnel ou un autre moyen de vérifier rapidement le niveau de charge restant.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prix
Qualité / Finition
Ergonomie
Autonomie
Réactivité
Note finale

Previous Post

COUGAR annonce les boîtiers MG140 RGB et MG140 Air RGB

Next Post

Test du Raijintek Ponos MS4

Related Posts