Test Corsair RM750x SHIFT : l’alimentation différente

Corsair RM750x SHIFT : Tests et résultats

Pour juger des qualités de l’alimentation Corsair RM750x SHIFT, nous avons procédé à différents tests.

Le premier concerne l’utilité principale d’une alimentation : délivrer les tensions les plus stables possibles, quelle que soit la charge. Pour vérifier les performances de cette alimentation, nous l’avons utilisée pour alimenter la configuration suivante :

  • Carte mère : MSI MAG B550M Mortar WIFI
  • Processeur : AMD RYZEN 7 5800X
  • Mémoire : G.Skill 2×16 Go Trident Z RGB 3600 MHz
  • AIO : DeepCool LS720
  • Stockage : SSD Crucial P5 500 Go
  • Carte graphique : ASUS RX 6900XT TUF

Stabilité des tensions

Pour vérifier la stabilité des tensions, nous avons utilisé un voltmètre électronique PeakTech 2025. Ce dernier est branché sur une prise Molex pour relever les tensions en 12 et 5 V.

Sous Aida64

Tout d’abord, nous avons utilisé le test de stabilité du logiciel AIDA64, en activant le FPU et le GPU, pour mettre en évidence la variation des tensions. Pour rappel, ce test sature le processeur et la carte graphique en même temps. Dans ces conditions, nous sommes donc à 100 % de taux d’occupation pour les deux éléments principaux de notre configuration. Nous avons laissé le test se dérouler sur 20 minutes, après 10 min au repos.

Sur les graphiques ci-dessus, nous avons une première phase au repos de 10 min puis le benchmark qui tourne pendant 20 min. La stabilité du 12V est excellente, elle varie entre 12,12 et 12,15 V (0,24 %), que ce soit au repos ou en charge. Une fois la charge modifiée, la tension reste extrêmement stable, les pics présents ne sont pas si prononcés que le graphique le laisse penser, c’est un problème d’échelle. Sur le graphique du 5V, le résultat est encore plus stable, on a une ligne droite… En effet, le 5V varie entre 5,082 et 5,127 V (0,88 %), que ce soit au repos ou en charge.

En jeu

Puis, nous avons voulu voir comment se comporte l’alimentation dans une session de jeux. Nous avons donc relevé la variation des tensions lors d’une partie de Rise of the Tomb Raider pendant 20 minutes.

Sur les graphiques ci-dessus, nous avons uniquement la session de jeu de 20 min. La stabilité du 12V est toujours exemplaire, elle varie entre 12,14 et 12,19 V (0,41 %). En jeu, le 5V varie entre 5,077 et 5,119 V (0,82 %), que ce soit au repos ou en charge.

Efficience

Pour vérifier l’efficience de notre alimentation, nous avons placé un wattmètre sur la prise qui alimente notre configuration. Vous trouverez dans le tableau ci-dessous les différents relevés que nous avons enregistrés.

Puissance PrisePuissance ConfigurationEfficiencePourcentage Puissance Maximale
Au repos886169 %12 %
En jeu46042091 %61 %
AIDA 6452448092 %70 %

Nuisances sonores

Comme nous l’avons vu, l’alimentation dispose d’un mode passif. Le ventilateur installé est un 140 mm. Son roulement est de type Fluid Dynamic Bearing. Lors de notre test, les nuisances sonores se sont montrées très correctes. Avec son mode passif, le ventilateur démarre dès 50 % de charge. Sur la plage 50-80 %, le ventilateur va tourner à faible vitesse (425 tr/min selon Corsair). À partir de 80 %, le ventilateur va fortement augmenter sa vitesse (jusqu’à 900 tr/min). Nous avons mesuré 37 dB (A), sur notre configuration en pleine charge. Pour information, Cybenetics a donné son label A+ sur cette alimentation.

Page précédente 1 2 3 4 5 6Page suivante

Gregory

Toujours intéressé par l’évolution informatique, j’ai voulu être plus actif en intégrant Pause Hardware. Depuis je traite les nouvelles et les tests au quotidien avec l’équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qualité / Finition
Performances
Nuisances sonores
Prix
Note finale

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page