Test Kolink Rocket Complex : un monolithe sur le bureau

Image Processing20211111 1280617 8j1go9 780x470

Un nouveau boîtier SFF est arrivé entre nos mains pour un test. C’est Kolink qui vient nous proposer à l’essai le Kolink Rocket Complex. Kolink est une nouvelle marque que nous pouvons tester. Son siège est basé à Berlin. Au catalogue de Kolink, nous trouvons plusieurs boîtiers au format SFF. Le premier est le Satellite sorti en 2015. Mais Kolink s’est distingué par son Rocket, en 2018. Le Rocket est un boîtier de moins de 10L, à double chambre. Depuis, Kolink a décliné toute une gamme sous le label Rocket. On trouve ainsi, le Rocket Heavy, le Rocket V2 (plus grand), le Rocket Heavy Vented. Le dernier-né de cette série vient d’être annoncé. Voici le Kolink Rocket Complex.

Pour cette nouvelle référence, Kolink indique s’être inspiré de la console Xbox Series X. Nous sommes en effet sur un boîtier ressemblant à un immeuble. Une forme élancée toute en hauteur. La marque veut permettre la prise en charge des composants haut de gamme dans son boîtier. Le Kolink Rocket Complex a une capacité de 20.4L, plus de deux fois le Rocket originel. Le Rocket Complex reprend les motifs hexagonaux présents sur les Rocket Heavy. Il propose un côté en verre trempé. Il est également le premier boîtier de Kolink a proposer un riser PCIe 4.0. Le prix public du Kolink Rocket Complex est de 169€.

Dans ce boîtier, seules les cartes mères au format Mini-ITX sont acceptées. Même chose pour l’alimentation, le Rocket Complex impose l’utilisation d’une alimentation SFX ou SFX-L. Concernant la carte graphique, l’espace proposé est plutôt confortable, comme nous le verrons.

Emballage et contenu

Le Kolink Rocket Complex arrive dans un carton assez neutre, mais solide puisqu’il est à double cannelure. En fait, il ne propose que deux faces différentes, le côté long et le côté court. Sur le côté long, nous avons le logo Kolink et une représentation 3D du boîtier. Sur la partie droite, il y a un descriptif sommaire en dix langues :

  • Boîtier mini-ITX en aluminium – 20.4L,
  • Compatible avec les cartes graphiques 2.8 slots de 330mm de longueur,
  • Extérieur en aluminium brossé 2mm avec anodisation gris titane,
  • Panneau latéral en verre trempé,
  • Riser PCIe 4.0 de 300mm,
  • Compatible alimentation SFX et SFX-L,
  • Prise en charge de quatre disques 2.5”,
  • Deux ventilateurs 120mm PWM fournis,
  • Prise en charge des AIO de 240mm ou des ventirads de 110m de haut,
  • Prises USB 3.2 type C et USB 3.0 sur le panneau supérieur,
  • Dimensions 212.5 x 448.5 x 214.5 mm.

Sur le petit côté, il y a peu d’informations :

  • La couleur du boîtier : Gunmetal Grey,
  • Le poids total du carton : 5.3 kg,
  • Le poids du boitier : 4.4 kg,
  • Les dimensions du carton : 540.5 x 307.5 x 306.5 mm.

Déballage

Il est temps de procéder à l’ouverture du carton et de découvrir le Kolink Rocket Complex. Le déballage est vite réalisé, la tour est très bien protégée par deux blocs de mousse blanche. Le boîtier est protégé dans un sachet plastique. Première surprise, il n’y a pas de notice ou de visserie dans le carton… Une fois les protections retirées, on voit à travers la vitre qu’il y a un sachet zippé pour les accessoires. Il y a également un carton derrière une paroi.

Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Qualité / Finition
Prix
Design
Agencement interne
Flux d'air
Câble management
Capacité Watercooling
Prix
Note finale

Previous Post
Cougar E Mars 730

COUGAR E-MARS : un bureau réglable en hauteur électriquement

Next Post
Scythe Thermal Elixerg 02

Scythe annonce sa nouvelle pâte Thermal Elixer G

Related Posts