Ventilateur InWin Luna AL120 : “brillant comme la lune”

Voici les InWin Luna AL120 !

Souvenez-vous du groupe The Jackson Five qui évoquait la clarté de la lune dans sa chanson “Blame It on The Boggie”, ou encore de cet épisode fantastique de Tintin dans “Objectif lune”. Les exemples d’œuvres (récits, chansons, livres…) mettant en avant la lune, satellite naturel de “notre bonne vieille terre”, sont nombreux tant elle a fasciné au cours des siècles.

Et aujourd’hui, voici qu’elle déboule dans nos locaux… Enfin, en tout cas, un produit qui a emprunté son nom. C’est InWin, qui continue sur sa lancée de patronymes liés aux astres, étoiles, etc, qui nous livre ses derniers ventilateurs : les Luna AL120.

Tout d’abord montés sur les nouveaux AIO de InWin, les BR24 et BR36 (dont voici le test), les Luna AL120 ARGB arrivent dans un pack de trois pièces vendu à 29,99 euros. InWin a aussi prévu de les vendre sur son site à l’unité à 9,99 euros. Prévus à la base pour accompagner les nouveaux AIO, ces ventilateurs promettent un débit d’air élevé et une forte pression statique.

On ne vous promet pas la lune, juste une présentation de ces nouveaux ventilateurs qui vont probablement nous mettre des étoiles plein les yeux.

Emballage

Les tons de l’emballage restent les mêmes que pour l’AIO BR24. Le fond est noir et les ventilateurs apparaissent tout feu tout flamme. Nous avons la marque et le nom du produit tout en haut. Fait intéressant, alors que ces ventilateurs sont prévus pour son AIO, InWin mentionne qu’ils sont également adaptés pour les boîtiers (qui peut le plus peut le moins !). En bas de cette première face d’emballage, nous avons les logos mentionnant la compatibilité des Luna AL120 avec les logiciels de synchronisation RGB des principaux fabricants de cartes mères.

De l’autre côté, nous avons une myriade d’informations notamment les caractéristiques principales de ces Luna AL120. Nous apprenons, entre autres, leur taille, le matériel utilisé, leur vitesse… Un QR Code est présent pour renvoyer l’utilisateur vers le manuel. Enfin une petite courbe nous indique le volume sonore en fonction des RPM.

Les côtés de l’emballage sont peu bavards. La marque, le nom du produit et deux codes-barres apparaissent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *