Test du Raijintek Ponos MS4

Protocole de test & résultats

Pour tester le boîtier, nous avons mis en place notre protocole habituel, à savoir :

  • La configuration citée ci-avant (boîtier fermé),
  • Burn CPU : OCCT sur l’ensemble des threads sous Cpu Linpak 2019 pendant 30 min,
  • Burn GPU : Fire Strike Stress Test (3DMark) avec 20 passes pour chauffer la carte graphique,
  • CrystalDiskMark 8.0.0 pour mesurer la température du SSD en charge,
  • Rise of the Tomb Raider : 30 minutes de jeu,
  • La carte graphique toujours en mode auto,
  • Meterk MK09 placé à 50 cm du boitier pour mesurer le niveau sonore,
  • Les mesures sont réalisées en 2 situations : au repos et en charge.

Températures

Suite aux différents tests réalisés, les résultats obtenus sont donc les suivants :

Attention ! Habituellement à une température de 19°, nos locaux souffrent de la chaleur. Les tests se sont donc déroulés à une température ambiante de 24°. Les températures relevées de nos composants sont bien évidemment en conséquence de cette différence de température.

Chart by Visualizer

Au niveau des températures, avec la vitesse de ventilation réglée en auto et une température ambiante de 24°C, le CPU reste aux alentours de 42°C au repos. Une fois sollicité sous OCCT, le processeur affiche une température maximale de 69°C. En jeu le Ryzen 5 3600 monte à 53°C.

Au repos, la RX 5700 XT, avec son mode semi-passif, tourne à 49°C. Après 20 passes de stress test Firestrike, la température de celle-ci atteint les 79°C. En jeu, la carte ne dépasse pas 70°C après 30 minutes dans Rise of the Tomb Raider.

Le SSD affiche 40°C au repos, et 49°C après un test CrystalDiskMark.

Le Raijintek Ponos MS4 a quatre ventilateurs de 120 mm non PWM pré installés. Si le GPU semble s’accommoder des chaleurs estivales dans le boîtier, notre processeur semble en souffrir un peu plus. Toutefois, si les tests s’étaient réalisés à la température habituelle de 19°, le Ponos MS4 nous aurait certainement prouvé ses capacités en airflow car même à une température ambiante de 24°, nous ne sommes pas sur des températures critiques.

Niveau sonore

Ps : ces résultats peuvent varier selon la configuration.

Pour les mesures de bruit, nous avons donc placé notre Meterk MK09 à 50 cm du boîtier. Au repos, avec la ventilation en mode auto comme indiqué ci-avant le Raijintek Ponos MS4 se montre assez silencieux avec 35.2 dB(a) dans une pièce à vivre classique. En jeu, le niveau monte à 39,7 dB(a) et à 100 % de charge (12v) le niveau grimpe à 42,3 dB(a). Ce sont de bons scores pour ce Raijintek Ponos MS4. Pour rappel, il y a en tout quatre ventilateurs dans le boîtier, trois en avant et un en arrière. Ce sont des ventilateurs non PWM.

Chart by Visualizer

Total
54
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Qualité / Finition
Prix
Design
Agencement interne
Flux d'air
Câble management
Capacité Watercooling
Note finale

Previous Post

Asus Chakram : une souris mortelle ?

Next Post
Lian-Li-Odyssey-X-001

Nouveaux boîtiers Odyssey X de Lian-Li : le mot d’ordre est “modularité”

Related Posts