Test du boîtier InWin N127 et de l’AIO NR24

Intérieur

Habituellement, nous enlevons la façade des boîtiers pour accéder à l’emplacement du système de refroidissement (ventilateurs ou radiateurs). Ce n’est pas possible pour cet InWin N127, la façade est rivetée au châssis. Nous passons donc directement à la partie intérieure droite du boîtier.

Pour y accéder, nous enlevons la paroi latérale droite. Elle est maintenue en haut par deux vis à main et repose sur le bas du châssis grâce à deux larges pattes placées dans des ouvertures.

Voici le InWin N127 mis à nu. Ici, nous avons un espace d’environ 25 mm pour l’organisation des câbles. Cet espace peut se diviser en quatre zones (hors emplacement réservé à l’accès au dos de la carte mère).

Tout en haut à gauche, nous avons la sortie des câbles du bouton et des E/S situés sur le dessus du InWin N127. Ils sont juste devant une cage à disques durs dont l’accès se fait de l’autre côté.

En dessous, nous avons une longue plaque en plastique. Celle-ci correspond à l’emplacement des ouvertures alvéolaires faites dans la paroi latérale du InWin N127. Purement décorative lorsqu’elle est en place, elle pourra s’enlever pour permettre la circulation de l’air et ceci grâce à trois vis que l’on aperçoit ici.

Tout en haut à droite, nous retrouvons l’emplacement pour l’alimentation. L’espace alloué est de 320 mm en tout. De quoi mettre une longue alimentation et organiser ses câbles sereinement ! Elle reposera à même le châssis, il n’y a pas de patins anti vibration.

Enfin, tout en bas, InWIn a prévu deux supports en acier à disques durs de 2,5″. Ces supports s’enlèvent grâce à une vis à main.

Concernant les branchements du InWin N127, nous avons :

  • Un connecteur Power Switch,
  • Une prise audio,
  • Un connecteur USB 3.0,
  • Une prise ARGB pour le panneau lumineux,
  • Une prise USB-C.

Pour pouvoir visiter la partie intérieure principale du InWin N127, nous devons éjecter la paroi latérale grâce au bouton situé en arrière du boîtier.

Comme pour le InWin N515, la paroi se fixe en haut du châssis par deux petits crochets et repose en bas par le même système que la paroi de droite. Le système est sécurisant, il y a très peu de risque de chute de la paroi.

Pour cet InWin N127, la société a légèrement revu le châssis par rapport au N515 (qui s’inspirait lui-même du 309). Nous retrouvons bien sûr une ouverture sur le plateau pour l’accès au dos de la carte mère. Celle-ci pourra être au format ATX, Micro-ATX et Mini-ITX. Les refroidisseurs de processeurs pourront mesurer jusqu’à 160 mm de hauteur. Les cartes graphiques iront de 345 à 370 mm de long en fonction du système de refroidissement installé en avant.

Nous retrouvons l’habituel support à carte graphique livré avec le InWin N127. Il viendra s’installer sur la paroi principale grâce à deux vis.

Mais depuis le N515, InWin propose un accessoire supplémentaire qui complète ce support à GPU. Il viendra se fixer en bas du boîtier. Il a de nombreuses fentes pour une installation au plus juste en dessous de la carte graphique. Pour son installation, il faudra retirer le filtre situé en dessous du InWIn N127. Le support a en plus un petit un tampon anti vibration.

Le boîtier va pouvoir recevoir des disques durs supplémentaires en haut de cet espace, à droite du cache alimentation. Ce sont deux tiroirs qui s’extraient grâce à des tirettes clipsées. En les manœuvrant vers la droite, les supports de disque se mettent en avant et peuvent ainsi s’extraire totalement. Ils vont pouvoir recevoir des disques de 2,5″ ou 3,5″. Le InWIn N127 va donc pouvoir accueillir un total de quatre disques de 2,5″ ou deux de 2,5″ et deux de 3,5″.

Nous voici dans la partie intérieure droite du InWin N127. Nous l’avons dit, la façade ne peut se détacher du châssis.

Pour pouvoir installer un système de refroidissement (deux ventilateurs de 120 mm ou un radiateur de 240 mm), il va donc falloir extraire un support fixé au châssis par deux vis et par deux crochets de l’autre côté. Une fois enlevé, nous somme juste derrière la partie en mesh de la façade. Celle-ci servira de filtre anti poussière.
Nous apercevons également la partie en plastique décorative décrite lors de la découverte de la partie intérieur droite du InWin N127. Une fois enlevée, les ouvertures faites dans la paroi droite permettent une circulation d’air supplémentaire.

Du côté intérieur gauche, nous retrouvons le ventilateur de 120 mm pré installé. Il pourra être remplacé par un radiateur de 120 mm si besoin. Nous voyons l’ouverture pour l’I/O shield et les sept équerres PCIe.

En haut, nous nous retrouvons sous le cache alimentation. Celui-ci est pourvu d’une large ouverture qui correspond au ventilateur de l’alimentation. Il y a en plus une autre ouverture permettant le passage des câbles vers le haut de la carte mère.

Enfin, en bas du InWin N127, nous avons un emplacement pour trois ventilateurs de 120 mm ou un radiateur de 360 mm maximum. Le filtre situé juste en dessous permettra de les conserver à l’abri de la poussière.

Attention cependant lors de l’installation des ventilateurs avec une carte mère au format ATX. Il faut penser à brancher tous les câbles avant du fait du peu de place entre les deux.

C’est d’autant plus vrai lorsque vient s’installer un radiateur de 360 mm et ses ventilateurs. D’ailleurs, même si celui-ci loge au premier coup d’œil, il faudra tout de même enlever le support de ventilateur en façade pour son installation.

Le InWIn N127 n’est livré qu’avec un seul ventilateur en arrière. C’est un Luna AL120. PWM et ARGB, il tourne entre 400 à 1800 RPM (+/- 10%). Il assure un débit d’air de 82,96 CFM et a une pression statique de 2.31 mm / H2O. Les nuisances sonores sont évaluées à 25 dB(A).

Voici ses caractéristiques :

Page précédente 1 2 3 4 5 6 7Page suivante

Arnaud.O

Comme Obelix, je suis tombé dedans étant petit. Heureux possesseur d'un Commodore 128 à 14 ans, j'ai côtoyé les Atari et Amiga de l'époque avant de plonger définitivement dans le monde du PC. Infirmier libéral de profession, je suis habilité à vous prescrire une bonne dose de news et de tests.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qualité / Finition
Design
Agencement interne
Flux d'air
Câble management
Capacité Watercooling
Prix
Note finale

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page