ASUS ROG Delta S Wireless : un casque gamer sans fil très confortable

Performances audio et micro

À l’usage, nous l’avons dit, le casque sait se faire oublier grâce à un poids de 318 grammes et un arceau rembourré d’une mousse très confortable. De plus, selon ASUS, chaque oreillette a une inclinaison de 12° pour diriger le son directement vers le canal auditif pour un meilleur confort d’écoute.
Pour information, le câble fourni ne sert qu’à la recharge. L’utilisateur devra opter pour un fonctionnement en Bluetooth ou en 2.4 GHz. La portée du signal est de 25 mètres (de quoi aller fouiller dans le frigo sans perte de communication).

Audio

Pour rappel, le ASUS ROG Delta S Wireless profite d’écouteurs néodymes de 50mm. La réponse en fréquence est 20-20 000 Hz, et l’impédance est de 32Ω.

Performances sonores

Ce qui surprend à la première écoute musicale avec le ASUS ROG S Wireless, c’est la neutralité de l’ensemble. Les basses sont faibles, non marquées. Les médiums et les aigus sont bien présents, mais souffrent aussi légèrement de puissance.
C’est là que le logiciel d’ASUS, l’Armoury Crate va être salvateur et il ne faudra pas hésiter à aller jouer avec les différents réglages proposés. Et c’est grâce à lui que le casque libérera son potentiel.
L’écoute musicale devient alors très agréable, il sera possible de renforcer les basses ou de libérer les voix (avec une légère saturation, lorsqu’elles sont poussées au maximum). Le volume sonore peut lui aussi être monté à un très haut niveau sans franche perte de qualité.

En jeu, la scène sonore est très correctement restituée grâce au Surround virtuel. Les voix, les tirs sont bien perçus et restent précis dans l’espace. Le logiciel Armory Crate aura ici moins d’utilité immédiate, les préréglages spécifiques au jeu étant bien définis. Le ROG Delta S Wireless se destine clairement à une utilisation gaming. Couplé à une très bonne isolation phonique, le casque est un régal en jeu.

Microphone

Le ASUS ROG Delta S Wireless profite de micros AI Beamforming. Selon la marque, ils créent une zone acoustique qui cible votre bouche tout en filtrant les bruits de fond distrayants provenant d’autres directions. De plus, la technologie intégrée ASUS AI Noise Cancelation réduit plus de 500 millions de types de bruits de fond tels que les claquements de clavier et les clics de souris jusqu’à 95 %.
Nous avons enregistré notre voix dans plusieurs situations, notamment avec l’annulation du bruit par IA.

Le premier extrait s’est fait « a cappella ». La voix est un peu caverneuse.

Le deuxième extrait est associé à l’utilisation d’un clavier à membrane.

Même situation, mais avec l’annulation du bruit par IA activée.

La télévision située à trois mètres est allumée, le clavier est lui aussi en cours d’utilisation.

Même situation, mais avec l’annulation du bruit par IA activée.

L’efficacité de l’annulation du bruit par IA est indéniable. Si la voix est caverneuse et que le clavier se fait entendre sans utilisation de cette technologie, nous observons une nette amélioration une fois en route. L’atténuation des touches du clavier est nette et le son de la télévision disparaît quasiment. Si besoin, l’utilisateur pourra en plus jouer avec le « Noise Gate » et/ou le « Voix parfaite » disponibles dans le logiciel d’ASUS.
De plus, l’utilisation de ces micros intégrés laisse une liberté de mouvement plus importante qu’avec un casque équipé d’un micro perche. C’est là aussi très appréciable !

Page précédente 1 2 3 4 5 6Page suivante

Arnaud.O

Comme Obelix, je suis tombé dedans étant petit. Heureux possesseur d'un Commodore 128 à 14 ans, j'ai côtoyé les Atari et Amiga de l'époque avant de plonger définitivement dans le monde du PC. Infirmier libéral de profession, je suis habilité à vous prescrire une bonne dose de news et de tests.

Un commentaire

  1. J’aime bien ce matériel, mais il y a des défauts, que ce soit des grandes ou petites oreilles, ce n’est pas confortable et c’est bien dommage. Mes petites oreilles touchent le font et c’est gênant même douloureux à la longue.

    Pour les porteurs de lunette, il faut bien mettre le casque, car de gros mal de crâne apparaissent.

    Ci, vous le gardez sur la tête pendant des heures, nos oreilles commence à suer. Ce que je n’avais pas avec du Logitech.

    Au sujet du dongle, que ce soit sous Windows 10, Windows 11 puis sous Linux, c’est le même problème. Il faut le débrancher et le rebrancher, c’est vraiment pénible et rien que pour ça, je regrette mon achat et aimerai reprendre un Logitech.

    À part ça, c’est un bon produit. Mes amis mon juste dit que ma voix était devenu plus grave, nickel, mais grave, je pense que c’est dû au micro qui n’est pas au bout d’une perche, mais à l’intérieur de l’écouteur.

    L’autonomie et le design sont très bon, même la recharge.

    Voilà pour mes critiques rapides.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prix
Qualité / Finition
Design
Qualité sonore
Qualité micro
Isolation
Rapport qualité/prix
Note finale

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page