Test ventilateurs Arctic P14 Slim PWM PST

Arctic P14 Slim Pwm Pst Ban2

Arctic P14 Slim PWM PST

En sortie de boîte, nous avons des ventilateurs entièrement noirs. Le rendu est ultra sobre. Seul l’autocollant sur le moyeu a un peu de blanc.

Bien entendu, c’est l’épaisseur du cadre qui surprend le plus. En dehors de cette spécificité, le cadre est assez classique.

Le cadre est dans une matière unique. Le ventilateur ne propose pas de patins anti-vibrations.

Bien entendu, en tant que ventilateur de boîtier, il est possible de positionner le ventilateur en aspiration ou en soufflage. Dans le premier cas, Arctic préconise de placer des spacers. Malheureusement, il n’y en avait pas dans nos exemplaires. C’est à priori un problème récurrent puisque Arctic indique qu’il faut se tourner vers le service client s’ils sont manquants.

Nous dénombrons sept pales pour ces ventilateurs en 140 mm. Elles présentent un design parfaitement lisse. Leur courbure est légère, comme leur inclinaison, mais c’est sans doute le maximum possible vu la faible épaisseur disponible.

Faute de place, les tranches du ventilateur ne proposent aucune inscription.

Au verso du ventilateur, nous retrouvons quatre branches en arc de cercle pour maintenir le stator. Elles démontrent une belle finesse, même la branche qui reçoit les câbles.

Moyeu

La partie centrale du moyeu des P14 Slim PWM PST est composée d’un roulement de type Fluid Dynamic Bearing. Arctic indique avoir minimisé les frottements et réduit l’usure de l’axe et du manchon. Ainsi, le ventilateur chauffe moins et réduit les nuisances sonores.

La version 140 mm PWM consomme 0,19 A.

Câblage

Comme nous n’avons pas de RGB, il n’y a qu’un seul câble qui sort du ventilateur. Il mesure environ 50 cm. Le câble est plat et propose une connectique PWM 4 pins. Arctic a implémenté sa technologie PST. Cette technologie permet de chaîner jusqu’à quatre ventilateurs PST supplémentaires.

Le passage de câble dans le cadre est une simple ouverture, permettant de passer le câble sur la tranche.

Total
5
Shares
1 comment
  1. je ne comprends pas cette tendance à sortir des ventilos moins efficace que ceux qu il y avait avant, un BitFenix Spectre Pro PWM 140mm dégage 122 cfm pour 29 db, celui ci en 140 mm dégage 52 cfm, c’est rien du tout franchement, ce n’est que du marketing en fait, les ventilos achetés il y a 6 ans et pour certains encore en vente, sont plus puissants et à peine plus bruyants (6db), pareil pour la marque Silverstone qui dégageait 167 cfm (SST-AP182 )en 180mm (, maintenant le 180 mm de chez silverstone dégage 140 cfm (SST-AP183) alors que c’est le modéle au dessus, on a des processeurs de plus en plus énergivore et les ventilos dégage de moins en moins de cfm et sont encore + chers, que ça soit bequiet,corsair,,,
    Noctua font encore de la qualité, moi dès que j’achète un boitier je vire les fans d’origine, pareils pour les refroidisseurs pour en mettre des plus efficaces.
    Un noctua aircooling est plus efficace qu un AIO liquide, il suffit de changer les fans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prix
Performances de refroidissement
Nuisances sonores
Qualité / Fintion
Note finale

Previous Post
Casque HyperX Stinger 2

HyperX lance le casque de jeu Cloud Stinger 2

Next Post
Lexar Professional NM800PRO avec ou sans dissipateur

Lexar NM800PRO, un SSD PCIe 4.0 avec ou sans radiateur

Related Posts