Test Raijintek Paean Mini : Boîtier SFF, vraiment ?

Raijintek Paean Mini Ban

Dans son catalogue, Raijintek propose des boîtiers très atypiques. Et parmi ces derniers, pas mal sont destinés à des configurations SFF (Small Form Factor), donc des boîtiers compacts. Le plus souvent, ces boîtiers se retrouvent sous le nom d’Ophion, que nous avons pu déjà tester. Étonnement, le boîtier du jour se retrouve sous la dénomination Paean. Étonnant, car jusqu’à présent, les boîtiers Paean de Raijintek regroupent des boîtiers ouverts avec deux versions Paean (ATX) et Paean M (Micro-ATX). Ainsi, Raijintek ajoute une nouvelle version avec le boîtier que nous allons tester aujourd’hui, le Paean Mini.

Raijintek Paean Mini Ban

Voici la description que nous trouvons sur le site du fabricant :

Nouveau châssis SFF du PAEAN MINI. Le PAEAN MINI a été conçu pour répondre aux besoins d’un petit boîtier construit avec un maximum de possibilités de composants haut de gamme, de jeu et standard. Tels que les CPU Intel i9/i7, AMD AM4, et les cartes VGA pleine longueur particulièrement puissantes, les séries RTX 30 et AMD 68xx / 69xx. Le PAEAN MINI supporte les cartes mères Mini-ITX, un maximum de 4 ventilateurs (2 × 140 mm en haut, radiateur ou ventilateurs et 2×140 mm ventilateurs en option en bas). Vous recherchez le meilleur des meilleurs boîtiers SFF, le PAEAN MINI est celui qu’il vous faut pour les amateurs de SFF et de jeux vidéo.

Le Paean Mini n’est pas un boîtier ouvert contrairement à ses frères. Il se veut un boîtier SFF pouvant recevoir les configurations les plus musclées. Nous sommes un peu loin des standards des boîtiers SFF avec des dimensions assez généreuses. Cette conception peut donner des points positifs comme négatifs. Mais nous verrons cela lors de la découverte du boîtier.

Le Raijintek Paean Mini peut se trouver aux environs des 135€.

Emballage et contenu

Raijintek Paean Mini 1

Le carton du Raijintek Paean Mini est dans une couleur beige classique. Sur le devant, nous avons le visuel du boîtier. Autour, nous retrouvons la mention Paean Mini, SFF mini-ITX chassis ainsi que la marque. Le slogan : « The vision of gaming – Provoke your challenger » ; La vision du jeu – Provoquer votre adversaire, est également présent.

Raijintek Paean Mini 2

De l’autre côté, nous avons toujours des visuels avec différents points de vue, de face ou de trois-quarts. Pas d’autres informations, si ce n’est le texte déjà présent sur la face précédente.

Côté droit, nous avons les caractéristiques du boîtier. Et sur la face opposée, une vue arrière du boîtier, les adresses numériques de Raijintek, ainsi que des pictogrammes pour le transport.

Déballage

Raijintek Paean Mini 5

À l’ouverture du carton, nous retrouvons le Paean Mini parfaitement calé entre des blocs de mousse épaisse. Le but est d’éviter tout déplacement involontaire pendant le transport. Il est en plus ensaché pour éviter les éventuelles rayures lors du déballage.

Raijintek Paean Mini 6

Les surfaces vitrées sont également recouvertes d’un film plastique.

Dans le carton, il n’y a pas d’accessoires, ces derniers sont présents directement dans le boîtier. Par contre, nous avons une feuille pliée ; le guide d’installation qui donnera les explications nécessaires au montage.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Qualité / Finition
Design
Agencement interne
Flux d'air
Câble management
Capacité watercooling
Prix
Note finale

Previous Post
Divider 550 Tg Ultra 066

(MAJ) Thermaltake Divider 550 TG Ultra : un boîtier équipé d’un écran LCD

Next Post
Nvidia GeForce NOW 2.0.40 Mac M1

GeForce NOW 2.0.40, un support natif pour les ordinateurs Apple M1

Related Posts