Test du Phanteks Enthoo Pro 2 : le boitier parfait ?

Sous la façade, qui s’enlève facilement grâce à des petits loquets insérés dans des trous dans le châssis, nous observons plusieurs éléments. Commençons par le haut avec le panneau E/S accessible via le clapet cité précédemment. Phanteks a équipé le Pro 2 de quatre USB 3.0 (2 + 2), deux boutons de contrôle du D-RGB (un bouton pour les couleurs et un pour les différents modes). Il y a aussi un bouton Reset, un port audio combo casque / micro et enfin un USB 3.1 Gen 2 Type-C.

Au droit des emplacements des ventilateur nous avons un filtre amovible aimanté en tête. Nous apercevons tout en bas la petite poignée qui permet de retirer le filtre anti poussière situé sous le boîtier. Le Pro II est doté d’un emplacement pour le drainage de circuit « Drain port » placé sur le bas de la façade à gauche.

Pour le panneau arrière, nous sommes sur une ouverture classique, qui se fait en dévissant les deux vis à main à l’arrière. Celui-ci comporte deux ouvertures équipées de deux filtres anti-poussière aimantés. Le premier est au niveau de l’alimentation (prise d’air frais), et le deuxième est situé à gauche et couvre toute la hauteur.

Pour bien décrire l’agencement de ce qui trouve derrière ce panneau et, afin de ne pas désorienter nos fidèles lecteurs, nous allons décomposer la zone en quatre parties.

Tout d’abord à gauche, sur toute la hauteur, Phanteks a prévu un support polyvalent. Par défaut, nous trouvons 4 supports pour disque 2.5’’ (fixation sans outils). En enlevant ces supports, nous retrouvons la possibilité de fixer 8 racks HDD 3.5″ (dont 4 fournis dans le bundle), 4 ventilateurs 120 mm, ou bien un radiateur watercooling de 480 mm.

Au milieu, se trouve le chemin de câbles principal avec deux passe-câbles en caoutchouc et 3 serre-câbles en velcro portant le logo Phanteks. En bas de cette zone nous avons un cache métallique fixé à l’aide de deux vis à main, assez pratique pour soigner le câble management.

Toujours au milieu mais plus à droite, nous avons 3 supports SSD 2.5’’ amovibles.

En bas à droite, on trouve un emplacement spacieux capable d’accueillir une alimentation ATX. Pour ce faire, il faut ôter le cache métallique et placer le bloc verticalement, ventilateur vers l’extérieur. Un autre passe-câbles est présent derrière le cache. Des supports anti-vibration sont présents en bas et sur le côté pour lutter contre les vibrations.

Maintenant nous allons découvrir la partie latérale gauche qui se trouve derrière le panneau en verre. Celle-ci occupe une très grande surface (530mm x 510 mm) que Phanteks a bien exploité.

Commençons par le refroidissement : le Phanteks Enthoo PRO II peut accueillir jusqu’à 15 ventilateurs de 120 mm ou 8 ventilateurs de 140 mm. En matière de refroidissement liquide, nous avons la possibilité d’installer des radiateurs de 420/480 mm à l’avant, 280/360 mm en haut, 480 mm sur le côté, 360 mm en bas (support amovible), et 120/140 mm à l’arrière. Veuillez noter que l’installation d’un radiateur sur le côté empêche l’installation d’un autre sur le devant, et vice versa. De plus, tous les emplacements sont dotés de filtres à poussière.

En ce qui concerne les cartes mères, le Pro II est compatible ATX, Micro ATX, E-ATX, Mini ITX et SSi-EEB. Comme vous pouvez le constater vous avez l’embarras du choix !

À droite du plateau de la carte mère ATX, nous avons les 4 supports SSD évoqués plus haut. En effet, chaque élément peut recevoir 2 disques 2.5″ (un de chaque côté). Avec ces 4 emplacements, le nombre total d’emplacements 2.5’’ est porté à 11 ! Ces supports peuvent être démontés en tirant dessus, libérant ainsi la place pour d’autres composants éventuels, à savoir : 8 racks 3.5’’ (4 fournies dans le bundle), 4 ventilateurs 120 mm, ou un radiateur de 480 mm comme nous l’avons déjà évoqué.

Tout en bas à gauche, on trouve un cache d’alimentation original, animé par un ruban RGB situé en bordure haute de celui-ci.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là ! En effet, ce cache assure le rôle d’un second support pour carte mère permettant ainsi l’installation d’un deuxième système format mini-ITX. Pour ce faire, il faut mettre en place la plaque de montage « Dual system » fournie dans le bundle, ainsi que les 4 entretoises de fixation. Afin de profiter de cette possibilité, il faut se procurer une alimentation capable d’alimenter deux configurations distinctes comme la Phanteks Revolt X par exemple. Pour ceux qui ne veulent pas monter une double config, ils auront la possibilité d’occuper cette zone avec un bloc d’alimentation, ou 4 cages HDD 3.5″.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire