HP et Lenovo se lamentent de la pénurie chez intel

Mise à jour : Intel vient de répondre à nos nombreuses questions concernant les retards de fabrication et de livraisons de commandes de ses processeurs 14 mm :

« Nous nous efforçons de satisfaire au mieux nos clients, et de pouvoir subvenir à leurs demandes et d’augmenter nos stocks.

Un investissement de 1 milliards de dollars supplémentaires a été effectué. Nous avons augmenté la capacité de nos puces 14 mm de 25% et la production des puces 10 mm aussi. Nos stocks s’améliorent chaque trimestre. Pourtant nous avons vu la demande de nos « clients pc « augmenter bien plus que prévu et dépassant toutes les prévisions établies.

Nous travaillons activement pour répondre à la demande actuelle. Nous ferons en sorte qu’au deuxième trimestre notre offre soit supérieure à la demande, ce qui est un vrai challenge. »

La priorité est donnée à la production de produits Intel de dernière génération, qui correspondent à la plus grosse demande. « Nous augmenterons encore nos capacités de production en 2020.« 

Article original :

Au mois d’avril Intel a déclaré qu’au deuxième trimestre il n’y aurait plus de problèmes de pénuries, malheureusement ce n’est pas le cas. D’après tous les rapports, ni les fabricants de pc, ni les fabricants de serveur, n’arrivent à acheter suffisamment de processeur 14mm pour fournir leurs clients.  

Theregister a déclaré que des dirigeants de HP et Lenovo ont discuté ouvertement de ce problème de stocks insuffisant de processeurs Intel sur le forum de Canalys à Barcelone.

Alex Cho le président du personnal business systems de HP, n’a pas été étonné que l’année soit difficile vu le faible stock. Le manque de processeur en 14 mm rend la vie difficile à tout le monde. Cela affecte de manière générale tout le portefeuille d’Intel. Il pense d’ailleurs que cela va durer encore quelques mois malheureusement.

Du coté de Lenovo Le directeur de l’exploitation Gianfranco Lanci, reproche à Intel d’inhiber la croissance des ventes d’ordinateurs à cause de la raréfaction des processeurs depuis le dernier trimestre. Selon lui la vente aurait pu atteindre une augmentation de 7-8% contrairement aux 4% actuel. Gianfranco Lanci dit que les problèmes de pénurie auraient dû être réglés par Intel que ce soit dû a des soucis techniques de fabrication ou d’architecture. Lenovo est clairement insatisfait !

Les seuls à encore pouvoir garder un peu la tête hors de l’eau (pour le moment) sont les fournisseurs de serveurs. Intel avait concentré une bonne partie de sa production vers les puces Xeon 14mm destinés aux entreprises. DigiTimes nous informe que les constructeurs de serveurs commencent tout de même à voir leurs stocks de processeur 14 mm se réduire doucement.  Ils devraient pouvoir honorer les livraisons de serveurs jusqu’à la fin du quatrième trimestre.

l’image d’Intel en chute libre?

Le plus problématiques pour les fabricants, c’est le silence d’Intel sur les raisons exactes.

Steve Brazier le chef de la direction de Canalys a déclaré au  » The Register  » qu’Intel ne leur fournissait aucune explication ni à personne d’autres. Donc à part spéculer ou se fier à quelques rumeurs, il est difficile de savoir réellement combien de temps cela va durer. Les vendeurs d’ordinateurs eux même ne savent pas dit-il ! Nous n’avons aucune solution à court terme malheureusement

Robert Swan le chef de direction d’Intel avait déclaré en juillet qu’il s’était excusé auprès des fabricants en début d’année. Il leur avait promis de ne plus être une source d’ennuis et de ne pas nuire à leurs affaires. Malheureusement ce n’est pas tout à fait le cas. Les commentaires de Lenovo et d’HP nous le démontrent. Nous nous doutons bien que Intel n’est pas le seul responsable de leurs maux même s’il y contribue. Une baisse de commandes des smartphones et autres appareils est à noter aussi.

source : tomsharware

Retrouvez toute l’actualité hardware ici

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *