Fractal Design ERA ITX en test : Une révolution ?

Vous considérez que votre carte graphique est votre bien le plus précieux, que votre carte mère est comparable à un bijou magnifique ? Nous avons trouvé l’écrin idéal pour pouvoir les accueillir ! Aujourd’hui, Fractal Design nous abandonne son nouveau boitier le Era ITX le temps d’un test. Au format mini tour, la sortie de ce magnifique boîtier est annoncée ce jour le 18 mars. Nous avons donc eu la chance de l’avoir et de vous le présenter en avant-première.

Fractal Design annonce vouloir mettre au jour un châssis innovant de petit format qui remet en question la convention selon laquelle un design élégant ne peut pas être combiné avec une fonctionnalité et flexibilité. Veuillez noter que le ERA ITX est le fruit d’une étroite collaboration avec Intel.

« Nous étions très enthousiastes à l’idée de nous associer à Intel pour développer ce boîtier »,

le fondateur de Fractal Design Hannes Wallin.

Allons ensemble découvrir ce petit bijou dans sa version Cobalt, qui coute 160 € tout de même !!

Emballage et Contenu

Nous recevons le boîtier dans un carton des plus classiques. Sur la première face, un dessin simplifié du boîtier apparaît en noir et blanc. Il y figure également le nom et un lien vers le site constructeur. Vous y trouverez aussi une pastille désignant la couleur de votre châssis. En effet, Fractal design le décline en 5 coloris (nous y reviendrons ultérieurement). De l’autre côté du carton, nous avons un schéma éclaté de la bête, histoire de vous donner un premier aperçu de ce qu’elle a dans le ventre. Un système habituel de numérotation désigne les différents éléments du boîtier (pas de traduction en français, vous allez devoir réviser vos cours d’allemand). Nous y apprenons que le châssis est entièrement en aluminium, que le top est modulable, qu’il existe un système de filtres. Fractal Design nous informe également de la disponibilité d’un système d’adaptation de watercooling et donne quelques indications sur le panneau avant.

Sur un premier côté nous retrouvons les classiques étiquettes estampillées de codes barre. Les normes internationales de conformité sont aussi présentes. La vue du boîtier est ici de profil. Nous remarquons une série de petits trous évoquant un système d’aération latéral (nous y reviendrons plus tard). En opposition, Fractal Design nous laisse les spécifications complètes du boitier. Une liste très détaillée y figure révélant l’ensemble des caractéristiques du châssis (capacité d’accueil des disques durs, type de carte mère, connexions possibles, etc…).

Et on déballe !

Et bien non ! Vous n’aurez pas encore un premier aperçu du boîtier sur cette photo. En effet, Fractal Design a bichonné son emballage. Il est recouvert d’une épaisse couche de mousse en polyéthylène grise qui ne laisse rien paraître mais qui, surtout, le protège de tout accroc éventuel. Bien calé entre deux blocs de polystyrène, il vous sera facile de le sortir, car, de format mini tour, il pèse entre 3.970 kg et 4.167 kg en fonction des versions.

Enfin, inclus dans le carton, vous trouverez la boite habituelle d’accessoires. Une petite pastille vous rappelle la couleur du boîtier. L’ensemble des accessoires est également bien calé dans un bloc en mousse. Fractal Design ne laisse donc pas de place au risque d’abîmer le matériel durant le transport.

Cette boîte contient un ensemble classique de vis et de serre-câbles. Vous y trouverez aussi deux panneaux qui vous serviront à couvrir le dessus du boîtier. Le premier est en mesh avec un entourage en acier, l’autre est en verre trempé. Nous y reviendrons ultérieurement.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *