Test du RAIJINTEK SCYLLA Elite CA360

Contenu

Waterblock

Le waterblock arrive dans un petit carton noir recouvert d’une photo. Sur celle-ci, nous apercevons deux modèles correspondant aux kits Scylla Pro ou Scylla Elite. Comme pour la version du kit proposé sur l’emballage principal, un petit point noir nous indique que nous avons la version Elite. Seule la version Pro est RGB. Les waterblocks sont représentés de trois quarts. Ils s’accompagnent de différents codes-barres, adresses internet et logos.

Le carton inclut une notice d’utilisation, un sachet de vis, un bracket AMD et une backplate Intel. La notice d’utilisation est très détaillée (les étapes d’installation pour AMD et Intel sont différenciées) et facilement compréhensible.

Voici le waterblock ! Il nous attend sagement dans un sachet antistatique. Pas d’autres protections dans le carton, l’ensemble des éléments évitant tout déplacement involontaire.

Le waterblock FORKIS ELITE est une pièce massive. Il pèse 720 grammes et mesure 82 x 82 x 16 mm. Il arbore le logo et le nom de Raijintek. De forme octogonale, il est parcouru sur son contour d’une bande argentée. En son centre, nous avons deux entrée/sortie avec filetage G 1/4″ qui correspond aux normes actuelles. La plaque du waterblock est entièrement en cuivre nickelé. Elle est recouverte d’un plastique protecteur. Le top du waterblock est en acétal (POM) recouvert d’une plaque décorative en aluminium. Il est compatible avec les sockets Intel/AMD mainstream (hors LGA1700).

Le combo réservoir/pompe

Le combo réservoir/pompe arrive dans un carton à l’emballage très coloré. Il nous apparait sous différents angles. Un logo indique l’intégration d’un éclairage LED. Un des côtés inclut un tableau comprenant toutes les spécifications.

L’ANTILA DDC EVO RBW se présente dans un sachet plastique. Il est entouré de deux carrés en mousse pour éviter les déplacements dans son emballage. Il pèse 1280 grammes et mesure 80×95×292 mm (avec son support). Le réservoir est en verre et mesure 60×60×220 mm.

Les accessoires nécessaires pour son installation comprennent deux sachets de vis et deux supports pour l’installer contre une paroi. Il y a également un manuel d’installation qui est aussi clair et assez détaillé.

La pompe de l’ANTILA DDC EVO RBW est une pompe DDC capable de brasser 750 L/H. LA hauteur de refoulement maximale est de 6,5 mètres. Elle possède des roulements en céramique. La vitesse varie de 1800 à 4800 RPM.

Outre l’installation contre une paroi, le combo réservoir/pompe peut s’installer sur la base d’un boîtier ou d’un cache alimentation grâce au support amovible.

Là aussi, nous avons des entrée/sortie en filetage G1/4″ sur le top et en bas. En haut va logiquement se situer l’arrivée du liquide de refroidissement et le port de remplissage, et en bas la sortie.

Enfin, le réservoir est traversé par une bande LED (douze LED adressables en tout) pouvant être contrôlée par le logiciel des cartes mères ou par le hub et la télécommande fournis (inclus avec les ventilateurs que nous dévoilons ensuite).

L’ANTILA DDC EVO RBW est alimenté en SATA. Il se connecte aussi à la carte mère par une prise 4 pins PWM pour le contrôle de la vitesse de la pompe. Les LED sont alimentées par une prise 5V connectée au hub fourni. Les cordons principaux sont tressés.

Radiateur

Le radiateur, le CALORE ELITE CA360, est lui aussi dans un emballage très coloré. Il apparait en photo sur les faces principales et s’accompagne, sur une des faces, d’un tableau reprenant toutes ses spécifications. Les codes-barres, adresses/email internet et logos sont toujours présents.

Le radiateur est emballé dans du papier bulle pour le protéger. Il est accompagné d’un sachet de vis pour son installation et de coussins anti vibration qui viendront s’installer entre les ventilateurs et le radiateur.

Le CALORE ELITE CA360 mesure 393×120×27 mm. Il est en cuivre et a 17 FPI (ailettes par pouce). Le radiateur pèse 796 grammes et possède deux ports G 1/4″. Son revêtement entièrement noir est de bonne facture. Pas d’arête saillante, le radiateur présente uniquement des bords arrondis.

Les deux ports G 1/4″ sont protégés par des bouchons en plastique pour éviter d’abimer le filetage lors des premières manipulations.

Raccords

Pour relier tout ce petit monde nous utiliserons des raccords à chaque extrémité de tuyau. Raijintek en fournit six (deux au radiateur, deux au waterblock et deux au combo pompe/réservoir). Ces raccords sont noirs entièrement en cuivre. Ils sont tous bien calés dans de la mousse pour éviter tout déplacement involontaire.

Chaque raccord arbore le logo de la marque couleur or. Les petits motifs faits dans le cuivre vont permettre une meilleure préhension lors du serrage manuel.

Ventilateurs

Pour refroidir le liquide qui va parcourir le radiateur, Raijintek livre trois ventilateurs avec le kit. Ils arrivent dans un emballage encore bien coloré. Une des faces comporte également un tableau reprenant les caractéristiques de ces EOS 12 RBW ADD. Ce sont des 120 x 120 x 25 mm.

Ces ventilateurs ont plusieurs accessoires. Nous avons :

  • Un hub qui va avoir 5 ports PWM et 5 ports ARGB. Il s’alimente avec une prise SATA. Il se relie à la carte mère avec un câble comprenant une prise PWM et une prise ARGB,
  • Douze vis utiles à l’installation des ventilateurs,
  • Un support aimanté d’un côté et adhésif de l’autre,
  • Une télécommande.

Ces EOS 12 RBW ADD ont une durée de vie de 40000 heures. PWM, ils tournent de 800 à 1800 RPM, ils ont un débit d’air max de 75 CFM avec une pression statique de 2.3 mmH2O (max), ce qui est correct vis à vis de la densité des ailettes. Au niveau bruit, ils sont estimés à 28 dBA (max). Ils ont en leur centre le logo de la marque. Les pales sont translucides et le cadre est noir.

Bouteilles de liquide de refroidissement

Pour bien compléter le kit, Raijintek le livre avec deux bouteilles de liquide de refroidissement nommé RAIAQUA-T1. L’emballage est plus sobre. Il va contenir de nombreuses informations. Nous avons :

  • La composition (eau et propylène glycol) et la contenance de 500 ml par bouteille,
  • Les adresses/mails internet et les codes-barres usuels,
  • Un petit texte indiquant la façon d’utiliser ce liquide.

Chaque bouteille est enveloppée dans un sachet. Le liquide est transparent.

Tuyau et pissette

Enfin, Raijintek va délivrer une pissette qui servira au remplissage du réservoir. Elle peut contenir 250 ml.

Il y a aussi un tuyau souple (le RAITUBO-T6) qui servira à la circulation du liquide de refroidissement. Ce tuyau mesure deux mètres, il est en PVC transparent.

Chaque produit a un descriptif détaillé et/ou d’une notice d’utilisation. Le déballage du RAIJINTEK SCYLLA Elite CA360 pourra ainsi rassurer les utilisateurs les moins expérimentés.

Total
21
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qualité / Finition
Prix
Performances refroidissement
Nuisances sonores
Facilité d'utilisation
Note finale

Previous Post

Les waterblocks EK-Quantum Velocity auront droit à leurs kits de mise à niveau LGA1700 gratuits

Next Post
TSMC

TSMC annonce son processus N4P, dérivé du N5

Related Posts