[Test] Cooler Master QUBE 500 Flatpack

Cooler Master QUBE 500 Flatpack

Note globale (Détails à la dernière page) - 8.9

8.9

Voici le Cooler Master QUBE 500 Flatpack ! L'objectif de la marque est de créer un boîtier ultra-personnalisable à emballage plat réduisant au maximum l’empreinte carbone du transport, conçu pour les passionnés de technologie écoresponsable.

User Rating: 3.72 ( 3 votes)

De nombreux évènements permettent aux marques de présenter leurs futurs produits. Cette année, au Computex, Cooler Master était de la partie et a fait une démonstration de force de son savoir-faire avec sa gamme très complète de nouveaux produits. Nous avons pu y voir des AIO (dont le MasterLiquid 360 Atmos testé par Gregory la semaine dernière), certains périphériques (souris, clavier), mais aussi, et surtout, et ce sera l’objet de ce test, le surprenant boîtier QUBE 500 Flatpack.

L’objectif de la marque est de créer un boîtier ultra-personnalisable à emballage plat réduisant au maximum l’empreinte carbone du transport, conçu pour les passionnés de technologie écoresponsable. Et comment faire loger un boîtier de 406 x 231 x 415 mm (33,44 litres) pouvant recevoir des cartes mères au format E-ATX dans un emballage réduit ? En le proposant en kit, tout simplement.

À l’instar de InWin avec son AIR FORCE testé il y a près de deux ans sur votre site bien aimé, Cooler Master livre son QUBE 500 dans un emballage plat. Celui-ci ne fait pas plus de quinze centimètres de largeur (habituellement les emballages sont proches de trente centimètres pour des boîtiers moyen tour) et les pièces vont être disposées sur plusieurs plateaux. À l’utilisateur de les assembler ! Généralement, cet exercice est plutôt ludique et permet une modularité importante avec l’inversion de certaines pièces pour un rendu final au plus proche de ce que souhaite l’acquéreur.

Proposé à 94,99 euros pour la version noire et blanche, et à 104,99 pour la version Macaron, le Cooler Master QUBE 500 tiendra-t-il la promesse d’une expérience de construction innovante et ludique pour un produit avec des performances solides et un niveau de personnalisation élevé ? Découvrons-le.

Cooler Master QUBE 500 : emballage et contenu

Désireux de réduire l’empreinte carbone liée au transport de son nouveau boîtier, Cooler Master l’expédie dans un carton de seulement 515 x 455 x 147 mm. Autant dire que la surprise est là à la réception du colis, car la marque nous propose un boîtier moyen tour. Sur l’emballage, nous avons le nom du produit, un dessin du boîtier séparé en deux par la jonction des deux pans supérieurs du carton. La première partie comporte de nombreux trous, la seconde ressemble à un intérieur de boîtier (avec l’emplacement de la carte mère). Une petite pastille nous indique la couleur noire.

De l’autre côté, nous avons les spécifications complètes sous forme d’un tableau. Nous apprenons que le Cooler Master QUBE 500 mesure 406 x 231 x 415 mm. Un boîtier moyen tour plutôt compact… Plusieurs QR codes sont présents (website, enregistrement du produit et manuel) ainsi que les adresses postales et les caractéristiques principales en huit langues. Ici, Cooler Master insiste sur le côté ludique de l’assemblage et les possibilités de modularité du produit.

Le premier petit côté nous montre le Cooler Master QUBE 500 de face et de trois quarts. Nous apercevons de nombreux cercles qui, vraisemblablement, sont des trous qui vont permettre d’assurer la circulation de l’air. Le boîtier est en plus équipé d’un aileron / d’une poignée à l’arrière.

Un autre côté nous montre le côté droit du Cooler Master QUBE 500. Cette paroi est, elle aussi, affublée des mêmes « trous ». Avec un petit texte, la marque insiste sur les possibilités de personnalisation du produit, sur l’emballage à plat qui va permettre une expérience d’assemblage « fun, facile et satisfaisante » et sur l’impact de ce packaging sur l’environnement. Les caractéristiques du boîtier (poids, couleur, connectiques,…) sont notées sur une étiquette.

Les deux derniers côtés nous montrent la disposition des éléments à l’intérieur du carton. Ceux-ci sont posés les uns sur les autres et, chacun a un descriptif rapide.

Selon Cooler Master, cette disposition et la réduction de l’emballage conséquente entrainent une efficacité du transport accrue de 45%.

Déballage

Et on déballe !

Toujours dans un souci d’économie et de maximisation de l’espace, Cooler Master nous livre de nombreuses informations sur un premier pan de l’emballage. Nous avons donc un QR Code qui renvoie vers une vidéo aidant à l’assemblage du QUBE 500. Un « Start » nous donne le feu vert et nous mène vers plusieurs étapes accompagnées d’un QR Code à chaque fois.

Les côtés sont également illustrés et nous montrent à gauche les différentes possibilités d’assemblage (refroidissement air, liquide et miroir).

À droite, le Cooler Master QUBE 500 s’illustre avec trois radiateurs, en mode table de bench et en plug-utarian mode avec les sorties de la carte mère sur le dessus du boîtier.

Chaque élément étant posé à plat, nous allons avoir, au déballage, une succession de plusieurs plateaux. Chaque élément est calé dans une plaque en mousse pour assurer leur protection et éviter tout déplacement involontaire durant le transport.

  • Cooler Master QUBE500 Flatpack premier plateau
  • Cooler Master QUBE500 Flatpack deuxième plateau
  • Cooler Master QUBE500 Flatpack troisième plateau
  • Cooler Master QUBE500 Flatpack quatrième plateau
  • Cooler Master QUBE500 Flatpack cinquième plateau
  • Cooler Master QUBE500 Flatpack fond

Une fois tous les plateaux enlevés, nous voyons toutes les étapes à réaliser pour l’assemblage final.

Le fond de l’emballage est, lui aussi, porteur d’informations. Un texte nous félicite d’avoir choisi le Cooler Master QUBE 500 et de l’avoir assemblé. À droite, nous avons un nouveau QR Code qui renvoie vers une page internet permettant de créer des accessoires en impression 3D. En effet, chaque trou de chaque paroi du QUBE 500 va pouvoir recevoir des accessoires (support de casque, passe fil, etc…).

Reprenons chaque plateau et découvrons les éléments qui les composent. Le premier plateau intègre la paroi principale qui accueille la carte mère et l’alimentation. Le Cooler Master QUBE 500 pourra être équipé d’une carte mère au format ITX, Micro ATX, ATX, E-ATX (d’une largeur de 296mm max avec une alimentation au format SFX et jusqu’à 273mm avec une alimentation ATX). De nombreuses ouvertures sont faites autour de l’emplacement de la carte mère pour le passage des câbles. Pour l’alimentation, qui a jusqu’à 216 mm d’espace, nous avons une rallonge qui amène à l’arrière du boîtier. L’alimentation pourra être placée en arrière de la façade mais aussi en bas du boîtier où elle aura jusqu’à 332 mm d’espace.

Ce premier plateau comprend également les accessoires. Nous avons :

  • Un manuel d’utilisation,
  • Un support à alimentation,
  • Un ensemble de vis, entretoises et une clé Allen,
  • Un support à GPU vertical,
  • Dix serre-câbles en plastique,
  • Vingt rondelles en caoutchouc.

Le deuxième plateau comprend deux pièces. Nous avons en premier lieu la paroi arrière du Cooler Master QUBE 500. Celui-ci intègre un ventilateur de 120 mm. C’est un Sickleflow 120. Il pourra être remplacé par un radiateur de 120 mm.

Ce ventilateur a sept pales semi-transparentes. Sans éclairage LED, il va mouliner de 650-1800 tr/min (± 10 %). Le flux d’air est mesuré à 62 CFM (± 10 %) pour une pression statique de 2,5 mmH2O (± 10 %). Au niveau des nuisances sonores, le ventilateur produit de 8 à 27 dB(A). Il se connecte grâce à une prise 4 pins PWM et a une durée de vis de 160 000 heures. Enfin, il est garanti deux ans.

Nous avons également la façade qui intègre le panneau des E/S et ses différents câbles. Ici, l’utilisateur pourra installer un ventilateur/radiateur de 120 ou 140 mm si l’alimentation est installée à droite de la carte mère, ou deux ventilateurs de 120 ou 140 mm/un radiateur de 280 mm max si l’alimentation est placée en bas du boîtier.

Le troisième plateau intègre la paroi inférieure. Celle-ci pourra recevoir deux ventilateurs de 120/140mm ou un radiateur de 280 mm max.

Nous avons également, sur ce troisième plateau, la paroi supérieure. L’utilisateur pourra aussi y loger deux ventilateurs de 120/140mm ou un radiateur de 280 mm max (épaisseur de 53 mm max).

L’avant-dernier plateau comprend la paroi latérale droite et quatre pieds amovibles. Ces derniers sont pourvus de patins en caoutchouc antidérapant.

Enfin, dans le dernier plateau, nous avons la paroi latérale gauche avec un verre trempé d’une épaisseur de 4 mm et un support à disques durs/ventilateur/radiateur.

L’assemblage

Cooler Master conseille d’installer la carte mère sur la paroi principale pour commencer. Le ventirad pourra mesurer de 164mm à 172mm (avec et sans le support de disques durs/ventilateur/radiateur vu juste avant dans le dernier plateau).

L’alimentation viendra se positionner (par défaut) à droite de la carte mère. Mais auparavant, il faudra l’installer sur un support. Celui-ci se fixe à l’alimentation grâce à trois vis.

L’alimentation pourra ensuite s’installer sur trois niveaux différents pour laisser de la place aux autres composants ou pour organiser au mieux les câbles.

  • Cooler Master QUBE500 Flatpack alimentation position 1
  • Cooler Master QUBE500 Flatpack alimentation position 2
  • Cooler Master QUBE500 Flatpack alimentation position 3

Le support équipé de l’alimentation vient se fixer à la paroi principale à l’aide d’une vis.

Il suffit ensuite de brancher la rallonge d’alimentation.

Le système est prêt. Il ne reste plus qu’à installer la carte graphique, brancher les différents câbles et nous sommes sur une des options possibles avec ce Cooler Master QUBE 500, une table de bench.

Vient ensuite l’installation de l’arrière du Cooler Master QUBE 500. Cette paroi se fixe simplement à l’aide de trois vis.

La façade se fixe de la même façon. Mais pour accéder aux trous des vis, il faudra désolidariser la paroi.

Nous avons ensuite à installer le bas du boîtier. Pour cela, il suffit de faire correspondre des pattes de fixation et encoches faites dans la paroi principale. La partie basse du Cooler Master QUBE 500 se fixe aussi à l’aide de vis.

Ici, il sera possible d’installer un disque dur de 3,5″ ou deux ventilateurs de 120/140mm ou un radiateur de 280 mm.

…et, juste au-dessus, sur la paroi de la carte mère, un disque dur de 2,5″.

C’est aussi ici qu’il sera possible d’installer l’alimentation.

Cette paroi inférieure a un filtre aimanté amovible. Cependant, le filtre se détache facilement et aurait nécessité un maintien plus efficace.

L’adjonction des quatre pieds se fera à cette étape. Ceux-ci sont pourvus de patins antidérapant pour assurer la stabilité du boîtier.

Enfin, pour fermer le Cooler Master QUBE 500, nous avons à positionner la paroi supérieure. Comme pour la paroi inférieure, elle a un système de pattes de fixation et d’encoches faites dans la paroi principale. Elle se fixe à l’aide de deux vis.

En plus des deux ventilateurs de 120/140mm ou d’un radiateur de 280 mm max, il sera possible d’y mettre un disque dur 3,5″.

Le tour étant fait, nous allons pouvoir nous occuper de la partie interne gauche. Ici, nous avons un espace confortable de 28 mm pour l’agencement des câbles. Nous retrouvons l’emplacement réservé au dos de la carte mère mais aussi des zones réservées à l’installation des disques durs.

Nous retrouvons le même système d’installation des disques déjà vu dans le test du Cooler Master TD500 Mesh V2. Ce sont des petites vis qui se positionnent aux quatre coins du disque. Ces vis viennent ensuite s’insérer dans les petits trous des rondelles antivibrations fournies avec le boîtier.

Les rondelles antivibrations s’insèrent dans les trous faits dans la paroi.

Il sera possible de loger un disque 2,5″ à gauche de la paroi, en dessous de l’emplacement de l’alimentation, deux disques 2,5″ sous l’emplacement réservé au dos de la carte mère…

… ou un disque 3,5″.

Le Cooler Master QUBE 500 se ferme ensuite grâce à la paroi droite qui vient se poser en bas du boîtier et qui se fixe au châssis grâce à des petits picots à clipser.

Cooler Master QUBE500 Flatpack paroi droite

De l’autre côté, nous pouvons installer le support à disques durs/ventilateur/radiateur. Il se positionne à deux hauteurs différentes.

  • Cooler Master QUBE500 Flatpack support 1
  • Cooler Master QUBE500 Flatpack support 2

Il est fixé au châssis grâce à deux charnières à une extrémité et à une vis à l’autre.

Ce support peut recevoir deux ventilateurs de 120 ou 140 mm, un radiateur de 280 mm ou un disque dur 3,5″.

Enfin, et pour finir, il reste à placer la paroi latérale gauche de la même façon que la paroi droite (dépose sur le bas du châssis et fixation au châssis grâce à des petits picots à clipser.

L’extérieur

Notre système est monté mais il reste encore à explorer l’extérieur de ce Cooler Master QUBE 500.

Certaines parois (façade, supérieure et latérale droite) sont constituées de la même façon. Il est possible d’ôter une partie amovible constituée de nombreux trous pour assurer la circulation de l’air. Et chaque paroi a un filtre amovible pour protéger les composants de la poussière.

Nous retrouvons, en haut de la façade, le panneau des E/S. Nous avons :

  • Deux USB 3.2 Gen 1 Type A,
  • Un USB 3.2 Gen 2 x 2 Type C,
  • Un bouton Power,
  • Un combo casque/micro.

Ces éléments ont leurs câbles, à savoir :

  • Un câble USB-C,
  • Un câble Front Panel,
  • Un câble Audio,
  • Un câble USB-A.

En dessous, nous l’avons vu, le Cooler Master QUBE 500 a un filtre aimanté amovible qui recouvre l’intégralité de la paroi pour une protection maximale des composants.

Enfin, en arrière, nous retrouvons :

  • La prise d’alimentation,
  • L’emplacement pour ventilateur/radiateur de 120 mm,
  • Sept emplacements d’extension.
Cooler Master QUBE500 Flatpack arrière

Cooler Master livre son QUBE 500 avec une petite barre qui va servir de support au GPU. Elle se place au niveau de l’espace réservé à la deuxième équerre PCIe avec une seule vis. Et le GPU viendra tout simplement se poser dessus et se fixer à l’aide de deux vis.

C’est au niveau de cette paroi arrière que nous retrouvons également l’aileron / la poignée découverte sur l’emballage du Cooler Master QUBE 500. Cette partie est affublée du nom de la marque.

Elle a également un petit passe câble en forme de logo de la marque. En caoutchouc, ce petit accessoire est amovible et pourra se fixer dans n’importe quel trou des parois du boîtier. Sur cette page, Cooler Master laisse les liens vers de nombreux accessoires imprimables en 3D positionnables dans les trous du boîtier (support de casque, de manette, passe câble, porte-gobelet…).

Les différentes possibilités

L’objectif est atteint ! L’assemblage des éléments qui constituent ce Cooler Master QUBE 500 est amusant. Le montage des composants principaux sur le plateau principal et la construction autour de celui-ci par la suite est un moment divertissant et surtout inhabituel. Nous nous rendons compte au fur et à mesure de la qualité des matériaux (l’intégralité du boîtier est en acier épais hormis les pieds) et cela permet de s’attarder sur certains éléments (poignée supérieure par exemple) avant de visualiser la globalité du produit.

Mais ce n’est pas tout, car, en dehors du côté ludique, Cooler Master promet un degré de personnalisation important. Et, ce QUBE 500 va contenter de nombreux utilisateurs, car il peut, tel un caméléon, s’adapter à l’environnement.

Nous avons donc, dans un premier temps, la disposition classique. Le système est au centre du boîtier avec l’alimentation installée à droite de la carte mère, ou, nous l’avons vu, en bas du boîtier. Les ventilateurs/radiateurs vont venir se positionner tout autour selon le choix de l’utilisateur, selon s’il priorise un refroidissement par air ou par eau.

Un simple positionnement des pieds sur la paroi latérale droite va permettre de poser à plat le Cooler Master QUBE 500 en mode « HAF XB » (lay down).

Pour ceux qui posent leur boîtier au sol et qui ont besoin d’un accès rapide aux E/S de la carte mère et du GPU, voici le mode « Plug-utarian top I/O.

Et enfin, pour ceux qui préfèrent afficher leur système à gauche, voici le mode South-paw mirror !

Étant donné que le Cooler Master QUBE 500 n’est composé que de cinq éléments principaux et que ceux-ci sont fixés les uns aux autres de façon rapide, le passage d’un mode à l’autre se fait facilement et toujours avec cet esprit ludique qui est présent dès le déballage du produit.

Configuration de test

Pour faire notre test, nous avons donc équipé le Cooler Master QUBE 500 Flatpack de la configuration suivante :

  • ASUS ROG Strix B550-F Gaming
  • AMD Ryzen 5 5600X
  • 16 Go HyperX Fury 3200 MHZ DDR4
  • AMD RX 6750 XT
  • Fractal Design ion+ 860P
  • be quiet! Dark Rock 4
  • SSD Samsung 970 EVO NVMe M.2 250 Go

Protocole de test & résultats

Dans un premier temps, nous avons effectué des tests de notre configuration en dehors d’un boîtier pour obtenir des valeurs réelles sans interférence avec la circulation de l’air liée au fonctionnement de ventilateurs préinstallés. À 19°, en charge, le CPU est monté à 79° et le GPU à 73°.

Ensuite, pour tester le boîtier, nous avons mis en place ce protocole, à savoir :

  • La configuration citée ci-avant (boîtier fermé),
  • Burn CPU : OCCT sur l’ensemble des threads sous Cpu Linpak 2019 pendant 30 min,
  • Burn GPU : Fire Strike Stress Test (3DMark) avec 20 passes pour chauffer la carte graphique,
  • CrystalDiskMark 8.0.0 pour mesurer la température du SSD en charge,
  • Rise of the Tomb Raider : 30 minutes de jeu,
  • La carte graphique toujours en mode auto,
  • Meterk MK09 placé à 50 cm du boîtier pour mesurer le niveau sonore,
  • Les mesures sont réalisées en 2 situations : au repos et en charge.

Températures

Le Cooler Master QUBE 500 Flatpack est livré avec un ventilateur préinstallé en extraction. Nous avons donc logé deux ASUS TUF Gaming TF120 (que nous avions testé) pour pouvoir effectuer les tests.

Suite aux différents tests réalisés, les résultats obtenus sont donc les suivants :

Au niveau des températures, avec la vitesse de ventilation réglée en auto et une température ambiante de 21°C, le CPU reste aux alentours de 37°C au repos. Une fois sollicité sous OCCT, le processeur affiche une température maximale de 81°C. En jeu le Ryzen 5 5600X monte à 59°C.

Au repos, la RX 6750 XT, avec son mode semi-passif, tourne à 35°C. Après 20 passes de stress test Firestrike, la température de celle-ci atteint les 77°C. En jeu, la carte ne dépasse pas 59°C après 30 minutes dans Rise of the Tomb Raider.

Le SSD affiche 33°C au repos, et 48°C après un test CrystalDiskMark.

Autant l’assemblage des éléments du Cooler Master QUBE 500 sort de l’ordinaire, autant les résultats obtenus de ce boîtier en test n’ont rien de révolutionnaires, tout en restant dans la norme. Les grands trous dans les différentes parois assurent une circulation de l’air efficace et permettent au CPU et au GPU d’obtenir un satisfaisant 59° en jeu. En charge, le refroidissement favorise un peu plus le GPU qui plafonne à 77°, le CPU étant au-dessus des 80°.

Niveaux sonores

PS : Ces résultats peuvent varier selon la configuration.

Pour les mesures de bruit, nous avons donc placé notre Meterk MK09 à 50 cm du boîtier. Au repos, avec la ventilation en mode auto comme indiqué ci-avant le Cooler Master QUBE 500 Flatpack monte à 35,9 dBA dans une pièce à vivre classique. En jeu, le niveau monte à 42,3 dBA et à 100 % de charge (12 v), le niveau grimpe à 49,4 dB(A).

Pour rappel, le Cooler Master QUBE 500 est vendu avec un seul ventilateur en extraction, un Sickleflow 120 qui plafonne à 27 dB(A) au maximum. Les deux ASUS TUF Gaming TF120 ajoutés pour le test moulinent fort en charge avec un niveau sonore proche d’un environnement de bureau. En jeu, les 42,3 dB(A) sont tout à fait acceptables et correspondent à un bruit de fond calme, mais qui pourrait ne pas convenir à une chambre. Reste à l’utilisateur d’équiper son Cooler Master QUBE 500 de ventilateurs plus silencieux pour une installation dans des environnements calmes.

Conclusion

Qube 500 Flatpack cov
[Test] Cooler Master QUBE 500 Flatpack
Verdict

Avec le Cooler Master QUBE 500 s'ouvre un nouvel espace pour les amateurs de constructions personnalisées ! Bidouilleurs soucieux de l'environnement, le QUBE 500 est aussi fait pour vous. Amoureux de boîtiers modulaires et adaptatifs, penchez-vous sur ce nouveau boîtier.... Bref, la liste est longue et elle pourrait s'allonger autant que les qualités du produit et que les personnes qu'il va contenter !

D'abord, le fait de proposer un boîtier "en kit" favorise un emballage deux fois moins important qu'un boîtier moyen tour compact. Il permet d'affirmer la volonté de la marque de proposer des produits surfant sur la tendance écolo environnementale actuelle. Reste à voir si la marque va assurer la continuité de cet engagement avec les produits futurs et de quelle façon. Difficile de faire rentrer un nouveau boîtier à construction classique dans un carton de quinze centimètres de large...

L'autre argument de taille est l'amusement procuré par la construction et surtout le changement dans l'approche du produit. Nous sommes indubitablement sur un boîtier qui provoque de la surprise à celui qui n'en a pas encore manipulé. Nous avons ressenti le même bouillonnement de curiosité qu'avec le InWin Air Force qui proposait une construction par assemblage (assemblage qui ne nécessite qu'un tournevis cruciforme et un peu plus de place qu'avec un boîtier classique).

La force du produit se tient également dans les possibilités de personnalisation et de modularité. Classique, à plat, sous le bureau avec les E/S vers le haut ou inversé; alimentation en haut, en bas, refroidissement par eau, par air; ajout d'accessoires ou de panneaux colorés (il existe une version édition limitée "Macaron"), tout est pensé pour satisfaire un large panel d'utilisateurs.

Mais alors, à 94,99 euros pour la version noire et blanche, et à 104,99 pour la version Macaron, il y a forcément un endroit où Cooler Master a fait une impasse sur la qualité ! Eh bien non ! L'intégralité du QUBE 500 est en acier épais (excepté la paroi latérale gauche en verre trempé et les pieds en plastique) et le bébé pèse près de 8 kilos. Le revêtement est qualitatif et ne souffre d'aucun défaut. Le QUBE 500 est bien pensé, la circulation de l'air permet un refroidissement efficace des composants.

Des défauts ? Les plus pointilleux pourront citer l'impossibilité d'installer des radiateurs de 360mm. À cela nous répondons que le QUBE 500 peut recevoir des radiateurs de 280 mm sur quatre endroits différents pour un boîtier de 406 x 231 x 415 mm (33,44 litres). Pas mal quand même !!
Quelqu'un d'autre pour citer un défaut ???? Non ? OK, on est d'accord !

Pour l'amusement procuré, la modularité, la personnalisation, la qualité des matériaux utilisés et l'adaptabilité, nous attribuons notre distinction "Coup de cœur" très largement méritée.

Qualité / Finition
9
Design
8.8
Agencement interne
9
Flux d'air
8.8
Capacité Watercooling
8.5
Prix
9.4
Note des lecteurs2 Notes
9.4
Points forts
Modularité
Personnalisation
Adaptabilité
Assemblage ludique
Qualité des matériaux
Prix
Points faibles
Capacité watercooling un peu limitée
8.9

ph award coup de coeur

Retrouvez tous nos tests ici

Arnaud.O

Comme Obelix, je suis tombé dedans étant petit. Heureux possesseur d'un Commodore 128 à 14 ans, j'ai côtoyé les Atari et Amiga de l'époque avant de plonger définitivement dans le monde du PC. Infirmier libéral de profession, je suis habilité à vous prescrire une bonne dose de news et de tests.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qualité / Finition
Design
Agencement interne
Flux d'air
Capacité Watercooling
Prix
Note finale

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page