Intel communique sur les pénuries de ses processeurs

Au cours des derniers mois, on a beaucoup parlé des problèmes d’approvisionnement d’Intel sur leurs processeurs gravés en 14nm. Dans le cadre d’une mise à jour, Intel a reconnu le problème et promet d’améliorer l’équilibre concernant l’offre et la demande.

Dans une lettre publiée cette semaine, Michelle Johnston Holthaus, vice-présidente exécutive d’Intel, a reconnu les problèmes d’approvisionnement et a ajouté que « malgré nos meilleurs efforts, nous n’avons pas encore résolu ce défi« .

Bien que l’augmentation de l’offre ait pris plus de temps que prévu, Intel indique avoir atteint des nouveaux records d’investissements en augmentant cette année la capacité de production des processeurs gravés en 14 nm ainsi que pour le 10 nm.

Par ailleurs, l’entreprise a également augmenté son utilisation d’autres fonderies pour produire davantage de processeurs.

Une augmentation insuffisante

Comme Intel le stipule :

« Cette capacité de production supplémentaire nous a permis d’augmenter à deux chiffres l’offre de processeurs pour PC au second semestre par rapport au premier semestre de cette année. Toutefois, la croissance soutenue du marché en 2019 a dépassé nos efforts et dépassé les prévisions des tiers. L’offre reste extrêmement serrée dans notre activité PC où nous fonctionnons avec des stocks tampons limités. Cela nous rend moins capables d’absorber l’impact de la variabilité de la production, que nous avons connue au cours du trimestre.« 

Michelle Johnston Holthaus,
vice-présidente exécutive d’Intel

Cette forte demande persistante a entraîné des retards de livraison qui, espérons-le, se résorberont au cours du premier semestre de 2020.

Retrouvez l’actualité hardware ici

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *