216 Pure White Edition : design & performances ?

Extérieur

Allez, on le découvre !

Et oui ! C’est une petite claque visuelle que nous assène cet InWin 216 Pure White. La société taiwanaise nous propose un joli mariage du blanc et du bois. C’est réussi. L’ensemble est sobre, la bande en bois amène une belle et subtile touche d’originalité. Le reste de la façade est plein et est affublé, en bas et discrètement, du logo InWin.
De côté, nous remarquons les nombreuses fentes qui serviront de passage à l’air pour rafraichir les composants. Elles sont discrètes et ne se voient pas lorsque nous admirons le InWin 216 Pure White de face. Bien joué ! Le boîtier a une paroi en verre trempé sur le côté gauche. En plus d’admirer, la façade, l’utilisateur aura tout le loisir d’admirer ses composants dans ce bel écrin.

Pour la face arrière, ce boîtier nous propose une disposition classique, à savoir :

  • L’emplacement pour la plaque I/O de la carte mère,
  • Un emplacement pour un ventilateur/radiateur de 120 mm. Le InWin 216 Pure White est livré avec un premier ventilateur que nous apercevons ici. Il sera ajustable en hauteur,
  • En dessous, nous remarquons que l’utilisateur aura le choix de disposer sa carte graphique à la verticale ou à l’horizontale. En effet, le boîtier a sept équerres PCIe horizontales noires et deux équerres PCIe verticales noires également. L’opposition du noir et du blanc commence ici et se verra tout au long de la découverte de ce boîtier.
  • Enfin, un emplacement pour une alimentation. Celle-ci sera dans un cache alimentation qui, cependant, ne la cachera pas totalement.

Les deux équerres PCIe verticales sont équipées d’un système de fixation du matériel installé. Il bascule en avant grâce à deux petites charnières. Ce système se libère en enlevant une vis.

Et nous nous retrouvons à contempler les deux côtés de l’InWin 216 Pure White.
Le côté gauche est constitué d’une paroi pleine en verre trempé teintée. Nous apercevons l’intérieur du boîtier ainsi que le cache alimentation qui n’est pas plein. Il est ajouré par de multiples formes géométriques qui amènent, encore (et c’est bien !) un atout esthétique à l’ensemble.
L’autre côté du boîtier est une paroi pleine en acier. Nous apercevons sur le côté de la façade des trous en forme de triangle. Ceux-ci vont assurer la circulation de l’air de l’extérieur vers l’intérieur.
Ces deux parois ont des systèmes particuliers de fixations. Nous prendrons le temps de les détailler par la suite lors de la découverte de l’intérieur du boîtier.

Prenons un peu de hauteur et attardons-nous sur le dessus de ce boîtier.
Nous retrouvons deux parties :

  • Un grand espace recouvert par un large filtre. Il est aimanté et donc facilement amovible pour un nettoyage facile. Il fera barrière à toute intrusion de poussière sur les composants internes. Le filtre recouvre une partie ajourée par de nombreux petits hexagones. Ceux-ci assureront l’échappement de l’air grâce aux deux ventilateurs positionnés en dessous. Car, en plus du ventilateur arrière fourni avec le InWin 216 Pure White, le boîtier est livré avec deux autres moulins de 120 mm. Il n’est pas possible de déplacer les ventilateurs pour les ajuster en fonction des autres composants, ils resteront donc à leur place initiale,
  • Une partie comprenant les E/S du boîtier.

Et le panneau des E/S du IInWin 216 Pure White comprend :

  • Un bouton Power,
  • Deux ports USB 3.0,
  • Une entrée casque et une entrée micro.

En dessous, InWin a équipé son boîtier d’un large filtre qui occupe presque toute la surface. Il peut s’enlever facilement en tirant dessus sur le côté. Il se lave ainsi facilement. Ce filtre protégera les composants interne de toute intrusion de poussière. Le boîtier repose sur deux larges pieds en plastiques. Nous remarquons quatre rondelles en plastiques antidérapantes. La matière de ces rondelles assure une stabilité maximale (il nous a été très difficile de mobiliser le boîtier en le faisant glisser lors des séances photo). Le châssis est ajouré des mêmes hexagones aperçus sur le dessus du boîtier. La circulation interne de l’air est garantie. La façade a deux autres larges ouvertures pour l’entrée d’air.

Noir, blanc, bois, effet miroir. Un large panel de couleurs et de matériaux assurant un design très agréable à l’œil.

Total
7
Shares
1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qualité / Finition
Design
Agencement interne
Flux d'air
Câble management
Capacité Watercooling
Note finale

Previous Post
EK-Quantum-Vector-TUF-RX-6800-6900-004

EK Quantum Vector TUF : des waterblocks pour ASUS TUF RX 6800 et 6900

Next Post
Alfredo-Sequeida-Nerf-Raspberry-1

Un pistolet Nerf pour jouer à Call of Duty

Related Posts