TSMC construit une Fab de 5 nm en Arizona

TSMC

Il est devenu une question de stratégie nationale de faire en sorte que TSMC construise une usine de semi-conducteurs sur le sol américain. À la suite d’un rapport dans lequel TSMC a nié avoir l’intention de construire une usine aux États-Unis, nous apprenons du Wall Street Journal que la plus grande société de fabrication de semi-conducteurs au monde construira aux États-Unis… TSMC va s’établir dans l’État de l’Arizona. L’usine fabriquera des puces de classe 5 nm pour le lancement de sa production.

TSMC s’est décidé à construire aux États-Unis après la “participation” des départements d’État et de commerce du gouvernement américain. Les deux sont impliqués non seulement dans le lobby envers TSMC mais aussi dans le but de l’amener dans l’État du Grand Canyon. L’administration de Donald Trump a apporté d’importants changements sur la politique nationale de fabrication. La pandémie COVID-19 a entraîné des retards sur les livraisons de puces en silicium vers les États-Unis.

Communiqué de presse TSMC

TSMC a annoncé aujourd’hui son intention de construire et d’exploiter une fabrique de semi-conducteurs de pointe aux États-Unis. Ceci sera fait avec une compréhension mutuelle et l’engagement de soutenir le gouvernement fédéral américain et l’État de l’Arizona.

Cette installation, qui sera construite en Arizona, utilisera la technologie 5 nanomètres de TSMC pour la fabrication de semi-conducteurs. Elle aura une capacité de 20 000 semi-conducteurs par mois. Elle créera en plus directement plus de 1 600 emplois professionnels de haute technologie et des milliers d’emplois indirects. La construction devrait commencer en 2021 et la production devrait commencer en 2024.

Les dépenses totales de TSMC pour ce projet, y compris en capital, seront d’environ 12 milliards de dollars américains. Et elles vont s’étaler sur les années comprises entre 2021 et 2029. Cette usine américaine nous permet de mieux soutenir nos clients et partenaires. Cela nous donne également plus d’opportunités pour attirer des talents mondiaux. Ce projet revêt une importance stratégique dans le domaine des semi-conducteurs américain. Elle permettra notamment aux grandes entreprises américaines de fabriquer leurs produits aux États-Unis et de bénéficier de la proximité d’un fondeur et d’un écosystème de semi-conducteurs de classe mondiale.

TSMC se félicite de la poursuite d’un partenariat solide avec l’administration américaine et l’État de l’Arizona sur ce projet. Ce projet nécessitera d’importants investissements en capital et en technologie de la part de TSMC. Le climat d’investissement solide aux États-Unis et sa main-d’œuvre talentueuse rendent cet investissement aux États-Unis attrayants pour TSMC. L’adoption par les États-Unis de politiques d’investissement tournées vers l’avenir a pour but de créer un environnement concurrentiel à l’échelle mondiale. Cette volonté d’adopter des technologies de pointe en matière de semi-conducteurs est cruciale pour la réussite de ce projet. Cela nous donnera également de la confiance pour de futurs investissements mais aussi pour nos sociétés d’approvisionnement.

Aux États-Unis, TSMC exploite actuellement une usine à Camas, Washington. La société possède aussi des bureaux d’études à Austin, au Texas et à San Jose, en Californie. L’usine d’Arizona serait le deuxième site de fabrication de TSMC aux États-Unis.

Commentaire TechPowerUp

Les mots clés dans le communiqué de presse ci-dessus sont “construire et exploiter”, et exclut de fait la propriété. Il semble que le gouvernement américain ait convaincu TSMC de limiter son exposition financière. Ce devrait donc être une entité américaine qui sera franchisée et qui paiera la facture.

Nous avons également récemment couvert un article du China Times indiquant qu’Intel était l’un des clients de la classe 5 nm de TSMC probablement pour ses processeurs scalaires Xe HP de future génération. Les puces HPC sont des produits à faible volume et à marge élevée. Les États-Unis pourraient donc trouver qu’il est dans son intérêt stratégique de les voir fabriquer sur le sol national.

Retrouvez toute l’actualité hardware ici

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Post
MSI B550 Gaming Pro Carbon

Voici la gamme de cartes mères MSI en B550

Next Post

Le boîtier ROG Strix Helios de ASUS s’habille en blanc

Related Posts