Archives de catégorie : Claviers

Test du Asus ROG Strix Scope RX

La plupart des claviers gamer n’utilisent le rétroéclairage RGB que pour faire joli. On s’extasie devant les touches s’illuminer avec une gamme éblouissante de 16,8 millions de couleurs et une variété d’effets. Les claviers gamer dotés de switches mécaniques optiques font la même chose, bien sûr, mais ils sont également construits autour de l’idée que la lumière offre le meilleur moyen d’enregistrer la pression d’une touche. Razer, Corsair et Roccat ont tous sorti des claviers avec des commutateurs optiques à la fin de 2020 (notre test du Corsair K100 ici), et Asus rejoint la tendance optique avec l’introduction de l‘Asus ROG Strix Scope RX à 140 €. Est-il à la hauteur de la concurrence ? Découvrons le ensemble. 

Emballage

Côté emballage, on retrouve les couleurs de la marque, à savoir le noir et le rouge. Une photo du clavier illuminé, ainsi que des informations sur les switches utilisés (des ROG RX Red), la disposition des touches, ainsi que la compatibilité avec le logiciel de gestion du rétroéclairage d’Asus : Aura. On y apprend aussi que le clavier est certifié IP 56, qui lui permettra de survivre au café ou autre boisson renversée malencontreusement. 

Lorsque l’on ouvre la boîte, on tombe nez à nez avec le clavier, qui est protégé dans un sac en tissu.

Côté bundle, on retrouve le clavier bien sûr, un manuel d’utilisation, un manuel de garantie et deux stickers autocollants.

Spécifications

FormatPlein
SwitchesROG RX Red
ConnexionFilaire
RétroéclairageRGB touche par touche
Touches multimédia dédiéesNon
Touches macro dédiéesNon
Dimensions440 x 137 x 39 mm

Test Clavier Wooting One : un clavier révolutionnaire ?

Aujourd’hui nous nous attaquons à un petit monstre de chez Wooting, le clavier Wooting One !

Le Wooting One représente une nouvelle et innovante vision dans le domaine de claviers Gaming. le Wooting One vise à donner aux joueurs un nouveau niveau de contrôle sur leurs mouvements dans le jeu en leur offrant la possibilité d’avoir un contrôle total sur les touches grâce à ses interrupteurs mécaniques entièrement analogiques, une première pour les claviers de jeu.

*Notre sample porte la référence suivante : Wooting One RGB Clicky Blue UK ISO (version Qwerty).

Déballage & présentation du Wooting One

Côté packaging on est sur quelque chose de sobre et très bien présenté !

Au niveau du bundle nous avons:

  • Quatre switchs mécaniques supplémentaires
  • Un Keycap puller
  • Un câble USB
  • Une carte de remerciement

Ainsi que le Wooting one

Sur les quatre switchs mécaniques supplémentaires fournis nous avons donc 2 “Flaretech Linea‍‍‍r red” et 2 “Flaretech Clicky blue”.

Mais ce n’est pas tout … parce que nous avons les 88 switchs mécaniques “Flaretech Clicky blue” qui sont installés d’office sur le clavier.

  • Commutateurs remplaçables à chaud.
  • “Analog features” > Double Keystroke (double action de touche et point d’actionnement réglable de 1.5mm a 3.5mm).
  • N-Key Rollover & Anti-ghosting.
  • Contrôle Rgb & configuration du clavier avec l’application “Wootility”
  • Compatible avec Windows 7/8/10 – Mac OSX – Linux

Nous apprécions fortement le fait que le câble USB ne soit pas fixe!

  • Câble tressé USB type A vers Micro USB type B

L’emplacement du port Micro USB type B plutôt bien placé avec trois possibilités de “cable management” qui s’offrent à vous avec un passe-câble central, un à droite et un autre à gauche.

Coté façade on se retrouve face à un châssis sobre et compact le tout couronné d’une finition très remarquable de leur part.

Nous remarquerons d’ailleurs le petit logo qui reste assez discret sur la tranche du bas.

Touche Noire mat pour l’ensemble du clavier avec la petite touche “Meta” Windows qui porte fièrement le logo de la marque !

Nous avons été agréablement surpris par la finition et la sensation au toucher.

A l’usage

Après deux semaines d’utilisation quotidienne, j’ai pratiquement adopté ce clavier et j’en ai presque oublié mon Alienware Aw758 qui est déjà un très bon clavier en soi, mais le Wooting One a su se faufiler assez facilement.

Les switchs sont parfaitement bons à l’utilisation , et au niveau des nuisances sonores on peut le qualifier de silencieux .

Vous allez pouvoir presser une multitude de touches en même temps sans provoquer d’erreurs d’interprétation des touches pressées ; l’anti Ghosting est solide !

L’avantage majeur de ce clavier c’est l’ “analog features”. avec cette fonctionnalité, vous avez la possibilité de régler vos points d’actionnement de 1.5mm a 3.5mm et autant vous dire qu’en jeu c’est vraiment agréable .

Certains vont peut être le trouver compact, mais on vous rassure sa taille réduite ne gêne pas, bien au contraire nous avons trouvé que c’était un des atouts de ce Clavier.

Côté rétroéclairage Rgb, c’est bien fait et les combinaisons sont très nombreuses (de quoi rendre Jacky heureux !!) !
Touches entièrement personnalisables une à une via le soft “Wootility”.
Soft assez simple à utiliser, l’interface est minimaliste, et c’est pas plus mal ! (Réglage Rgb, assignation de touches et réglages des switchs)

La seule chose qui nous a légèrement chagriné durant ce test, c’est le fait de ne pas avoir de repose poignet… mais bon ça perdrait tout son sens et surtout son coté pratique et compact.

Conclusion

Test Clavier Wooting One : un clavier révolutionnaire ?
Verdict

Le Wooting One est tout simplement impressionnant ! Il a vraiment su nous surprendre autant par sa finition soignée que par sa fiabilité sur une utilisation quotidienne et intensive.

En terme de prix , le Wooting one est vendu aux alentours de 140 € et sera bientôt disponible en version Azerty. Certes ça parait un peu cher, mais le prix est justifié par rapport à la qualité globale du produit .

Le Wooting One un clavier Gaming mécanique vraiment unique, qui offre une expérience de jeu exclusive avec ses touches analogiques , sa construction de haute qualité et son look élégant.

Ergonomie
9
Prix
8.5
Nuisances sonores
8.5
Qualité Frappe
9
Qualité globale
10
Rétroéclairage
9
Note des lecteurs0 Note
0
9
Must have

Retrouvez tous nos tests ici

Test du Corsair K70 RGB TKL Champion Series

Corsair a lancé pas mal de nouveaux produits récemment, dont un nouveau clavier que nous allons tester aujourd’hui. Il s’agit du Corsair K70 RGB TKL Champion Series.

Pour rappel, le Corsair K70 a été lancé en 2013 et depuis il a reçu de nombreuses mises à niveau afin de varier l’offre et donner plus de choix aux utilisateurs.

La dernière mise à niveau se caractérise principalement par le passage au format TKL avec 87 touches. Cependant, il apporte pas mal de détails techniques comme la technologie d’hyper-traitement 8000Hz proposé par CORSAIR AXON.

Sur le papier, le Corsair K70 RGB TKL offre des fonctionnalités et des performances intéressantes dans un format TKL compact (sans pavé numérique).

Proposé à 149 €, il se place dans la tranche haute en termes de prix comparé aux autres claviers de la même catégorie. Son prix est-il justifié ?

Emballage

Le clavier Corsair K70 RGB TKL est livré dans un emballage de couleur noire et jaune adoptant la nouvelle charte graphique de la marque. En effet, Il est similaire aux emballages des claviers récents de la série K.

On retrouve donc les couleurs emblématiques de la marque, avec le noir et le jaune. Une grande image montrant l’intégralité du K70 RGB TKL avec son éclairage RGB est présente sur la face avant. Autour de celle-ci, nous pouvons lire les informations concernant le nom du produit, la disposition des touches, le modèle de switches (MX RED), ainsi que la compatibilité avec Corsair ICUE.

Sur les côtés, nous retrouvons une photo du clavier, le logo du fabriquant, le nom du produit, ainsi que d’autres informations concernant le numéro de série, la durée de la garantie, et d’autres informations techniques inscrites en plusieurs langues.

A l’intérieur, nous retrouvons le K70 RGB TKL, les guides d’utilisation et de garantie, deux sets de touches additionnels destinés aux gamers FPS et MOBA, un extracteur de touches en plastique et également un câble USB-C tissé, d’une longueur d’environ 1,8 mètre.

Spécifications

SOURCE : materiel.net

Kit de modification de touches PBT DOUBLE-SHOT PRO de CORSAIR

Aujourd’hui, que vous achetiez une voiture, une montre connectée ou un bijou, le fabricant est souvent en mesure de proposer un panel de différentes couleurs. Dans le monde du hardware, que ce soit un boîtier, une carte graphique ou un ventilateur, les couleurs proposées sont souvent noires ou blanches.

Alors oui ! De temps en temps, quelques fabricants un peu plus fous ou plus audacieux que les autres proposent du rose. C’est le cas de la marque Cougar avec son boîtier Mini Conquer ou bien de Secretlab avec sa chaise OMEGA. Mais bien souvent le choix des couleurs est limité.

Et si le top du top du must était un produit permettant une combinaison de trois, quatre, cinq voire six couleurs ? Des possibilités quasi infinies de combinaison laissant à l’utilisateur le choix d’avoir un produit totalement différent de son voisin de palier ? Un produit quasiment unique !

Et bien voici le kit de modification de touches PBT DOUBLE-SHOT PRO de CORSAIR. Celui-ci va permettre de modifier l’apparence d’un clavier grâce à six différents kits et…six différentes couleurs. Proposés à 29,99 euros en “Rogue Pink”, “Mint Green”, “Onyx Black”, “Arctic White”, “Elgato Blue” et “Origin Red”, ces kits de personnalisation de clavier vont mettre de la couleur dans vos setups !

Rose, vert, noir, blanc, bleu et rouge. Non ! Ce ne sont pas les couleurs des nouveaux Power Rangers ! Ce sont bien les couleurs des touches PBT DOUBLE-SHOT PRO de CORSAIR. Découvrons les ensemble !

Emballage et contenu du kit de modification de touches PBT DOUBLE-SHOT PRO de CORSAIR

Nous sommes sur un emballage typique de la marque. Il reprend les couleurs historiques ainsi que le motif triangulaire qui anime les emballages des derniers produits lancés par la marque. Sur la face principale, nous apercevons les touches entourées du logo CORSAIR en haut à gauche de l’emballage. Le nom du produit est en dessous. La couleur des touches est identifiée à l’aide d’une bande de la même couleur des touches, en plus de la mention écrite de celle-ci. Enfin, CORSAIR précise la disposition du clavier, en l’occurrence, disposition de clavier français (AZERTY).

Au dos de la boite, nous retrouvons la couleur jaune emblématique de CORSAIR. A gauche de cette face, nous retrouvons également (en huit langues) les caractéristiques principales de ce kit de modification de touches PBT DOUBLE-SHOT PRO. Enfin, pour savoir si son clavier est compatible, CORSAIR a apposé sur l’emballage un QR Code.

Peu d’informations sont données sur le côté droit de l’emballage. Nous retrouvons le logo, le nom du produit et aussi la continuité de la bande indiquant la couleur du kit.

Le dessous de la boite mentionne des informations administratives et l’adresse postale de la marque aux trois voiles. Nous apprenons que le produit est garanti deux ans. Au centre, CORSAIR nous donne le contenu de la boite. Il y a les keycaps, un extracteur et aussi 120 joints toriques qui vont permettre d’amortir la frappe. Différents logos apparaissent ainsi qu’une étiquette avec plusieurs codes-barres. Le produit est fabriqué en Chine.

Bundle

A l’intérieur de chaque emballage, CORSAIR fourni aussi deux notices. La première est le manuel d’utilisation des keycaps. Il indique que nous allons retrouver dans le kit trois ensembles de touches qui vont correspondre chacun à une partie de clavier. La seconde notice est le guide de garantie (comment procéder pour un RMA). Nous retrouvons également une pochette plastique contenant les 120 joints toriques.

Test du Corsair K55 RGB PRO XT

Plus de 4 ans après la sortie de l’incontournable Corsair K55, la marque aux trois voiles sort une mise à jour avec le K55 RGB PRO XT.  Annoncé à 79.99€, c’est 20€ plus cher que le K55 RGB premier du nom, sorti en novembre 2016. Qu’est-ce que cette nouvelle version apporte ? Découvrons le ensemble dans ce test ! 

Emballage et Contenu

Le corsair K55 RGB PRO XT est livré dans une boîte en carton rigide animé encore et toujours par les couleurs emblématiques de la marque, à savoir le noir et le jaune, avec ces motifs de triangle gravés sur la surface. Sur la face avant, on trouve une grande photo montrant l’intégralité du K55 PRO XT avec son éclairage RGB touche par touche. C’est en effet le premier point qui a été amélioré. En effet, sur le K55, le RGB était géré en 3 régions. Ici, il est personnalisable touche par touche. On apprend aussi la disposition du clavier, en français dans notre cas, et la compatibilité du clavier avec ICUE, le fameux logiciel de Corsair qui permet de contrôler l’éclairage ainsi que les macros.

La face arrière nous apprend la compatibilité avec l’elgato Stream Deck, et qu’il est certifié IP 45. Il est donc résistant aux éclaboussures jusqu’à 15° d’inclinaison, et aux poussières plus grandes qu’1mm. Étonnant que cela ne figure pas sur la face avant ! Diverses informations sont précisées en 8 langues. 

Sur les grands côtés, on retrouve encore une fois une photo du clavier, et les mêmes informations en 8 langues.

Sur le dessus et dessous, encore une photo du clavier, et un slogan “Press the advantage” qu’on pourrait traduire par “Un avantage au bout des doigts”, les touches du clavier conféreraient un avantage en jeu d’après Corsair, vérifions cela !

Une fois la boite ouverte, on trouve le clavier emballé dans un film plastique, le câble et les livrets du manuel d’utilisation, de sécurité et de garantie se trouvent juste sous le clavier.

FonctionnalitéDescription
ChassisPlastique, noir matte et brillant
Facteur de formeTaille complète
Switch des touchesMembrane
Touches macroOui, 6 touches dédiées supportant le logiciel Elgato Stream Deck
Rétro éclairageTouche par touche personnalisable
Couleur des LED16.8 millions
Touches multimédiaOui, 7 touches multimédia dédiées (stop, suivant, précédent, pause/reprendre, mute, augmenter volume, baisser volume)
Touche de luminositéOui
Touche bloquer touche windowsOui
Touche enregistrement macroOui
MatriceRoulement sélectif à 12 touches et anti ghosting
ConnectivitéUSB 3.0 type A
Fréquence USB1 kHz
Mémoire embarquéeOui (effets d’éclairages prédéfinis, 6 macros, paramètres du clavier)
ICUE (logiciel)Supporté sur Windows 10 et macOS 10.15
Hauteur ajustableOui
CableLongueur 1.82m, noir, anti enchevêtrement
Dimensions481mm(Longueur) * 167mm (Largeur) * 36mm (hauteur)
Poids0.94 kg
Prix de vente conseillé79.99€

Test du clavier MSI Vigor GK 50 Elite

Non, vous ne rêvez pas, MSI revient bel et bien sur le secteur des claviers. En effet, MSI a lancé cette année (Aout 2020) sa gamme de clavier “Vigor” avec 4 versions : le GK 20, GK 30, le GK 50 Elite et le GK 50 low profile. Nous testerons aujourd’hui le MSI Vigor GK 50 Elite, le top de la gamme donc. 

Le GK50 est disponible en deux versions : standard et low profile. La version standard est annoncée à 89.90 €, tandis que la version low profile est 10€ plus chère, mais comme souvent les revendeurs ajoutent toujours un peu. Cette hausse de prix s’explique par des switchs low profiles, plus réactifs. En effet, il suffit d’une pression de 1.5 mm contre 1.8 mm pour la version standard pour que la touche soit activée. 

Emballage et contenu 

Le MSI Vigor GK 50 Elite est livré dans une boîte en carton rigide majoritairement blanche avec des accents gris. Sur la face avant, nous avons une grande photo montrant l’intégralité du clavier ainsi que son rétroéclairage RGB. Le nom du clavier se trouve en dessous du clavier, et le logo MSI sur le côté gauche. 

À l’arrière, on retrouve plusieurs photos plus ciblées du clavier, ainsi que des informations supplémentaires le concernant. On y apprend qu’il dispose de raccourcis, d’un rétroéclairage RGB au touche par touche contrôlable via MSI Mystic Light, qu’il est composé d’un aluminium brossé résistant, et que le clavier est compatible avec le logiciel MSI Dragon Center. Enfin, on apprend que les switchs du clavier sont des Kailh white clicky box. Pour rappel, la distance d’activation de ces switchs est de 1.8 mm, et la course totale de 3.6 mm. 

Sur les côtés, on retrouve le nom du clavier, le logo MSI, ainsi que le type de switch du clavier. Une étiquette collée précise l’arrangement des touches du clavier. Nous avons donc ici un clavier AZERTY. Sur l’autre tranche, on trouve le nom du clavier traduit dans différentes langues, ainsi que les certifications de conformité passées. 

Sur les petites tranches, on retrouve seulement le nom du produit accompagné du logo de MSI. 

Une fois la boite ouverte, on tombe nez à nez avec le clavier. Le manuel d’utilisation, un outil pour enlever les touches ainsi que deux touches de remplacement pour les touches alt et ctrl se trouvent en dessous du clavier.  

Spécifications 

POIDSNet : 800,5 g / Net : 1180 g
NOM DU MODÈLEVIGOR GK50 ELITE GAMING KEYBOARD
SWITCHESKailh Box White
CÂBLE USB1,8 m avec connecteur plaqué or
INTERFACE CLAVIERUSB 2.0
NOMBRE DE TOUCHES104 / 105 / 108 touches (selon le pays de vente)
DIMENSIONS (MM)435 x 135 x 38 mm
SYSTÈME D’EXPLOITATION SUPPORTÉWindows 10 / 8.1 / 8 / 7
RÉTROÉCLAIRAGEMystic Light LED RGB au touche par touche
DURÉE DE VIEPlus de 80 millions de frappes
N-KEY ROLLOVERFonction N-Keys Rollover

Test du Corsair K100 RGB : Le clavier parfait ?!

Cela fait presque 10 mois que Corsair a sorti son dernier clavier mécanique haut de gamme, le K95 RGB Platinum XT. Aujourd’hui Corsair revient avec nouveau clavier portant la référence K100 RGB. Logiquement, le K100 vient voler la vedette à son grand frère (K95) et occuper le rôle du nouveau Flagship de la marque. L’un des principaux points forts est l’intégration de la technologie d’hyper-traitement CORSAIR AXON qui est censée offrir des performances de pointe inégalées par rapport aux autres claviers gaming du marché actuel. AXON offre un taux d’interrogation natif de 4000 Hz et une analyse de touche de 4 000 Hz, en enregistrant les frappes jusqu’à quatre fois plus rapidement qu’un clavier gaming conventionnel. De plus, le K100 RGB est doté d’une compatibilité iCue bien poussée. Il est doté d’un rétro-éclairage RGB dynamique par touche avec 44 zones LightEdge contre 19 pour le K95 RGB PLATINUM XT. Cela permet d’obtenir des effets d’éclairage dynamiques avec de nombreuses options de personnalisation. Le point suivant est le PBT Double-Shot Keycaps. Il s’agit de touches de 1,5 mm d’épaisseur qui résistent à l’usure sur le long terme. Il y a six touches macro dédiées, qui sont entièrement programmables pour effectuer des commandes spéciales et notamment avec le logiciel Elgato Stream Deck.

Disponible en version mécanique avec des switches CHERRY MX SPEED Silver et en version optique-mécanique avec les nouveaux switches exclusifs CORSAIR OPX, le CORSAIR K100 RGB est un nouveau guerrier dans le secteur des claviers gaming haut de gamme.

Le K100 n’est pas donné ! il sera vendu au tarif de 249 €, mais tout est une question de rapport Qualité / Prix, et c’est ce que nous allons vérifier à travers notre présent test. Accrochez-vous, c’est parti !

Emballage et Contenu

Le Corsair K100 RGB est livré dans une boîte en carton rigide animée par les couleurs symboliques de la marque, le noir et le jaune. Sur la face avant, nous avons une grande photo montrant l’intégralité du K100 avec son éclairage RGB. Autour de celle-ci, nous pouvons lire les informations concernant le nom du produit, la disposition des touches, le modèles de switches (MX Speed RGB), ainsi que la compatibilité avec Corsair ICUE.

Pour rappel les MX Speed RGB ont une course d’activation de 1,2 mm contre 2 mm sur le reste de la gamme cherry. Les spécificités de ce Switch sont plus classiques : linéaire et d’une résistance de 45g, il ressemble fortement à une variante de MX Red modernisé.

A l’arrière, nous retrouvons la même photo en plus petit, accompagnée des quelques détails techniques en différentes langues, ainsi que les logos relatifs aux différentes technologies proposées par le K100 RGB.

Sur les grands côtés, nous retrouvons – encore une fois – une photo du clavier, le logo Corsair, le nom du produit, et d’autres informations concernant le numéro de série, la durée de la garantie, ainsi que des informations techniques inscrites en plusieurs langues.

Sur les petits cotés nous avons la même chose, avec le slogan “Press The Advantage”.

Une fois la boite ouverte, nous nous retrouvons nez à nez avec le K100 RGB. Ce dernier est bien calé dans un carton noir, et profite d’une coque de protection transparente sur le dessus. Son câble assez épais, est enroulé et placé dans un volume séparé.

A l’étage inférieur de ce même carton, nous retrouvons une petite pochette jaune contenant les guides d’utilisation et de garantie, deux sets de touches additionnels destinés aux gamers FPS et MOBA avec un outil pour l’extraction de touches, et un repose poignets placé dans un sachet plastique.

Spécifications