[Test] GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC de Palit : un design essentiel, des performances optimisées

PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC

Note globale (Détails à la dernière page) - 8.5

8.5

Parmi les cartes graphiques que nous testons, il y a une marque qui revient souvent : PALIT. La marque couvre un large panel de GPU et exclusivement de NVIDIA. La dernière en date à être passée dans nos locaux était la RTX 4060 Ti Dual. Aujourd'hui, grâce à Infomax Paris, nous allons pouvoir passer en revue la dernière de NVIDIA, la GeForce RTX 4070 Ti SUPER.

User Rating: Be the first one !

Parmi les cartes graphiques que nous testons, il y a une marque qui revient souvent : PALIT. La marque couvre un large panel de GPU et exclusivement de NVIDIA. La dernière en date à être passée dans nos locaux était la RTX 4060 Ti Dual. Aujourd’hui, grâce à Infomax Paris, nous allons pouvoir passer en revue le dernier GPU de NVIDIA, le GeForce RTX 4070 Ti SUPER.

Le Palit RTX 4070 Ti SUPER Jetstream OC est équipé d’une solution de refroidissement triple slot imposante, utilisant trois ventilateurs pour maintenir la carte au frais sans recourir à des LED RGB ostentatoires. Cette conception privilégie discrètement la performance et l’efficacité.

Pour rappel, la gamme SUPER des GeForce RTX 40 a été dévoilée lors du CES 2024 le 08 janvier 2024. L’une des principales avancées de cette carte est l’utilisation du silicium AD103 (5 nm) plus large, permettant une augmentation significative de la bande passante et de la mémoire, avec 16 Go de mémoire offrant une augmentation de 33% tant en taille qu’en bande passante par rapport à la RTX 4070 Ti.

Sa fréquence Boost est de 2610 MHz et le TDP est de 285W et elle est doté de 8448 cœurs CUDA. Les 16 Go de mémoire sont de type GDDR6X tournant à une vitesse de 21 Gbps. Le bus mémoire est 256 bits, ce qui nous donne une bande passante de 672.3 GB/s. Il est important de noter que NVIDIA a décidé de ne pas lancer de version Founders Edition pour la GeForce RTX 4070 Ti SUPER. De plus, cette nouvelle carte bénéficie d’une augmentation de 10% du nombre de shaders et de 20% du nombre de ROPs, renforçant ainsi ses capacités de traitement graphique.

La Palit GeForce RTX 4070 Ti Super Jetstream OC arrive sur le marché avec une proposition alléchante : offrir une version overclockée d’usine de la nouvelle GeForce RTX 4070 Ti SUPER à un prix aligné sur le MSRP de NVIDIA, soit 889 euros (chez infomax). D’ailleurs, nous remercions chaleureusement notre partenaire Infomax qui nous a fourni cette carte en prêt pour la réalisation de ce test.

Entre ces deux cartes, NVIDIA a réussi à faire un upgrade significatif sur tous les plans pour un TDP moindre et un prix inférieur, et il va être intéressant de les comparer. Découvrons-la.

PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC : Emballage et contenu

La carte nous est suggérée au travers d’une photo de la carte estompée liée à de multiples nuances de gris. Sur cette première face d’emballage est mentionné le nom de la marque, la gamme Jetstream et le fait que cette carte ait 16 Go de mémoire. Elle est également estampillée « OC ». Nous avons le bandeau vert lié à NVIDIA. Celui-ci mentionne le nom du GPU et les quatre technologies qu’il embarque (DLSS3 / RayTracing / Reflex / Studio).

En arrière, c’est une mine d’informations que nous ne détaillerons pas sous peine d’y être encore à la Saint-Glinglin. Cependant, nous y retrouvons les caractéristiques principales des GeForce RTX 4070 Ti SUPER et également les caractéristiques de la gamme JetStream de PALIT. Nous avons les logos de conformité et un QR Code qui renvoie vers le site de PALIT.

La PALIT JetStream OC est blottie dans un deuxième carton protecteur. Entièrement noir, il mentionne la compatibilité HDMI et HDCP de la carte.

La carte est recouverte d’une plaque de mousse protectrice.

Elle est confortablement insérée dans un bloc de mousse et accompagnée d’un adaptateur NVIDIA 12VHPWR vers un double 8 broches.

Sur son site, la marque met en avant « un design essentiel, des performances optimisées ». C’est vrai que le design est simplissime. Nous sommes loin de la gamme GameRock de la marque et de son esthétique « bling bling ». Cette carte nous renvoie vers l’apparence des RTX 4060 Ti Dual et RTX 4070 Dual que nous avons testées.

Avec des dimensions de 328.9 x 130.5 x 63.5 mm et un poids de 1455 grammes, la PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC nécessite 3,1 emplacements. Dotée du GPU AD103, cette carte offre une fréquence de base de 2340 MHz et peut atteindre jusqu’à 2640 MHz en mode boost. Elle se caractérise par 8448 shaders, 264 unités de mappage de texture, 112 ROPs, enrichie de 264 cœurs tensor pour booster les applications basées sur l’IA et 66 cœurs de raytracing pour un rendu graphique de pointe.

Pour approfondir les caractéristiques techniques, nous vous encourageons à consulter notre dossier complet consacré à la RTX 4070 Ti Super.

Le carénage est entièrement en ABS et reprend les codes visuels de ses petites sœurs, c’est-à-dire un design type industriel avec un mélange de différents motifs. La carte est très sobre et ira avec tout type de configuration.

La carte est équipée de trois ventilateurs de 90 mm. Nous retrouvons les mêmes ventilateurs introduits avec la RTX 4090, les Gale Hunter. Possédant neuf pales, le ventilateur a une ailette à son extrémité qui va concentrer le flux d’air et éviter l’effet de vortex. La conception avancée des pales sur les Gale Hunter amène l’air vers le dissipateur thermique de façon lisse et stable. La marque est apposée en blanc au centre de chaque ventilateur.

Au dos, nous avons ce que PALIT appelle une « plaque anti gravité ». Celle-ci est en acier et, vu le poids et la taille de cette RTX 4070 Ti SUPER, elle offre une protection supplémentaire en empêchant celle-ci de se plier et participe également à l’évacuation de la chaleur des composants.

D’un côté, nous avons une série de logos et de code-barres, avec au centre une large encoche permettant le branchement des câbles de façon plus propre, et à gauche, nous avons une large partie ajourée (près de la moitié de la backplate) grâce à des ouvertures travaillées permettant à l’air de s’échapper plus facilement du dissipateur.

Le premier grand côté nous laisse voir un long dissipateur constitué de fines ailettes de refroidissement. Il n’est pas totalement recouvert par le carénage pour pouvoir permettre à l’air chaud de s’évacuer plus rapidement. Ici sont mentionnées la marque et la mention « GeForce RTX ».

La carte mesure 63,5 mm d’épaisseur et occupe 3,1 emplacements. Nous avons la même conception sur l’autre grand côté avec une vue sur le dissipateur traversé par quatre caloducs que nous apercevons.

La JetStream OC nécessite 285W pour un fonctionnement optimal. Cette puissance nécessaire sera fournie grâce à un connecteur 12VHPWR.

Enfin, du côté des connecteurs, nous avons un HDMI 2.1a et trois DisplayPort 1.4a.


Architecture ADA

Exit l’architecture Ampère qui équipait les cartes Nvidia GeForce RTX 3000 ! Voici l’architecture ADA. Celle-ci est inspirée du nom de la mathématicienne Ada Lovelace. C’est la troisième génération de la technologie Nvidia RTX. Elle s’équipe du nouveau noyau CUDA IPC “Ada” supérieur, du noyau RT de 3e génération, du noyau Tensor de 4e génération et d’un nouveau processeur de flux optique.

ADA Lovelace 1 jpg webp

L’architecture graphique GeForce Ada de la RTX 4070 exploite le processus 5 nm TSMC. Il a permis d’augmenter le nombre de transistors à 35,8 milliards. Le GPU dispose d’une interface hôte PCI-Express 4.0 x16 et d’un bus mémoire GDDR6X de 192 bits. La RTX 4070 Ti a 12 Go de mémoire.

Cœurs Tensor

Ada Lovelace Coeurs Tensor

Les cœurs NVIDIA Tensor activent et accélèrent les technologies d’intelligence artificielle transformatrices. Les nouveaux cœurs Tensor de quatrième génération d’Ada sont incroyablement rapides, augmentant le débit jusqu’à 5 fois en utilisant le nouveau moteur de transformateur FP8, introduit pour la première fois dans le GPU de centre de données Hopper H100.

Cœurs Ray Tracing

NVIDIA a fait du ray tracing en temps réel une réalité avec l’invention des RT Cores, des cœurs de traitement dédiés sur le GPU spécialement conçus pour faire face aux charges de travail du Ray Tracing gourmandes en performances. 

Nvidia Ray Tracing (1)

Les cœurs RT de troisième génération d’Ada ont deux fois le débit d’intersection rayon-triangle, augmentant les performances RT-TFLOP de plus de 2x.

Cooler Master
lg.php?bannerid=113&campaignid=4&zoneid=2&loc=https%3A%2F%2Fpausehardware.com%2Ftest de la asus tuf gaming rtx 4070 oc%2F3%2F&referer=https%3A%2F%2Fpausehardware

Les nouveaux cœurs RT incluent également deux nouveaux moteurs, l’Opacity Micromap (OMM) et le Displaced Micro-Mesh (DMM). Le moteur OMM permet un traçage de rayons beaucoup plus rapide des textures alpha-testées souvent utilisées pour le feuillage, les particules et les clôtures. Le moteur DMM offre un temps de construction de la hiérarchie des volumes englobants (BVH) jusqu’à 10 fois plus rapide avec jusqu’à 20 fois moins d’espace de stockage BVH, permettant le traçage de rayons en temps réel de scènes géométriquement complexes.

Nvidia Ray Tracing (2)

Le Ray Tracing avancé nécessite de calculer l’impact de nombreux rayons frappant de nombreux types de matériaux différents dans une scène. Cela crée une séquence de charges de travail divergentes et inefficaces pour les shaders (les shaders calculent les niveaux appropriés de lumière, d’obscurité et de couleur pendant le rendu d’une scène 3D, et sont utilisés dans tous les jeux actuels).

Nvidia Ray Tracing (3)

La technologie Shader Execution Reordering (SER) réorganise dynamiquement ces charges de travail auparavant inefficaces en charge considérablement plus efficaces. Le SER peut améliorer jusqu’à 3 fois les performances du shader pour les opérations de Ray Tracing et les fréquences d’images en jeu jusqu’à 25 %.

DLSS 3

Nvidia Dlss 3

Depuis la sortie du DLSS, plus de 200 jeux et applications ont intégré cette technologie. Le NVIDIA DLSS 3 est une avancée révolutionnaire dans les graphiques alimentés par l’IA qui améliore considérablement les performances. Propulsé par les nouveaux cœurs Tensor de quatrième génération et l’accélérateur de flux optique sur les GPU GeForce RTX série 40, le DLSS 3 utilise l’IA pour créer des images de haute qualité.

Cooler Master
lg.php?bannerid=113&campaignid=4&zoneid=2&loc=https%3A%2F%2Fpausehardware.com%2Ftest de la asus tuf gaming rtx 4070 oc%2F3%2F&referer=https%3A%2F%2Fpausehardware
Nvidia Dlss 3 1

Le DLSS 3 intègre également le NVIDIA Reflex. Il synchronise le GPU et le CPU, assurant une réactivité optimale et une faible latence du système. Une latence système plus faible rend les commandes de jeu plus réactives et garantit que les actions à l’écran se produisent presque instantanément une fois que vous cliquez sur votre souris ou sur une autre entrée de commande. Par rapport au natif, le DLSS 3 peut réduire la latence jusqu’à 2 fois.

Encodeurs AV1

Les cartes graphiques basées sur l’architecture Ada sont dotées de nouveaux encodeurs NVIDIA de huitième génération (NVENC) avec encodage AV1. Ils offrent une multitude de nouvelles possibilités pour les streamers.

Encodage vidéo AV1 pour OBS Studio 28.1

Il est 40 % plus efficace que le H.264 et permet aux utilisateurs qui diffusent en 1080p d’augmenter la résolution de leur flux à 1440 p tout en fonctionnant avec le même débit et la même qualité.

Config de test

Pour tester notre PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC, nous avons utilisé la configuration suivante :

ProcesseurAMD Ryzen 5 5800X
Carte mèreMSI MAG B550 TOMAHAWK
Mémoire RAMCORSAIR DDR4 Vengeance RGB Pro 32 Go
StockageSSD Samsung 960 EVO NVMe M.2 250 Go
Refroidissementbe quiet! Dark Rock 4
Bloc d’alimentationCORSAIR RM 850x
OSWindows 11 Professional 64-bit

Nous avons testé la PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC avec les pilotes 551.23 WHQL du 24/01/2024. Voici la liste de benchmarks et de jeux utilisés pour ce test:

  • 3D Mark Firestrike,
  • 3D Mark Time Spy,
  • DX Ray Tracing,
  • EZ Bench,
  • Borderlands 3,
  • Control,
  • Cyberpunk,
  • Doom Eternal,
  • GTA V,
  • Metro Exodus,
  • Red Dead Redemption 2,
  • Shadow of the Tomb Raider,
  • The Division 2.

Les paramètres graphiques sont réglés en Ultra en désactivant le RayTracing dans un premier temps pour une comparaison équitable entre les deux marques. Nous testons en résolution 1080p et 1440p. Les cartes sont à fréquence stock sans aucune optimisation de notre part. Nous utilisons le logiciel CapFrameX pour mesurer les fréquences d’images moyennes ainsi que les valeurs basses de 1 %.
Nous avons également testé la PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC en 4K, avec le DLSS activé en 1440p, avec le Ray Tracing activé en 1440p et en combinant le DLSS et le Ray Tracing en 1440p. Le 1440p étant aujourd’hui très répandu sur de nombreuses configurations.

Consommation, températures et nuisances sonores

GPU-Z

Voici une capture GPU-Z qui donne tous les détails concernant notre PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC.

Consommation

NVIDIA préconise l’utilisation d’une alimentation d’au minimum 750W et donne une consommation électrique maximale de 285W.

Au repos, la PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC n’a besoin que de 16W. En charge, nous avons mesuré 284W.

Températures

Les températures sont mesurées avec le logiciel FurMark qui est un autre Stress Test.

Au repos la PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC se situe dans la moyenne avec 36°. En charge, la carte s’aligne avec les autres 4070 de PALIT et affiche 64°.

Nuisances sonores

Pour calculer les nuisances sonores de la carte, nous avons placé notre système sur une table de bench. Notre Meterk MK09 a été posé à 50 cm de la carte.

Au repos, la PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC n’émettra aucune nuisance sonore puisque les ventilateurs s’arrêtent (comme les autres cartes). En charge, la carte se situe dans la moyenne avec 38 dB(A).

Benchmarks synthétiques

3DMARK FIRE STRIKE

3DMARK TIME SPY

DirectX RayTracing

EZ Bench

Les résultats dans le benchmark Firestrike ne sont pas cohérents, car la PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC vient se situer en dessous de la PALIT RTX 4070 Ti Classic OC avec seulement 38356 points. Sur le site de 3DMark, avec le processeur que nous utilisons pour nos tests, le résultat moyen est de 41885. Les tests ont été refaits trois fois avec suppressions et réinstallation des derniers pilotes.

Excepté Firestrike, les résultats des autres benchmarks sont logiques et placent notre PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC en dessous de la RTX 4080 et au-dessus des autres RTX 4070 testées. Les résultats en jeu gardent d’ailleurs cette logique.

3DMARK FIRE STRIKE EXTREME

3DMARK TIME SPY EXTREME

Les résultats se confirment, la PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC vient logiquement se placer entre sa grande sœur, la RTX 4080 et au dessus des RTX 4070 précédentes.

Jeux : 1080P & 1440P

Borderlands 3

Sorti il y a plus de deux ans, Borderlands 3 sera le premier jeu à titiller notre carte. Le jeu est assez gourmand et est souvent utilisé pour les benchmarks graphiques.

La PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC vient se placer sous la RX 7900 XTX, la plus grosse carte d’AMD à ce jour avec un remarquable 216 FPS en 1440p.

Control

Pour la suite, nous utiliserons le jeu Control. Plus récent que le précédent et également très gourmand, le jeu a mis à genou certains GPU à sa sortie.

La RTX 4070 Ti SUPER de PALIT talonne la RTX 4080.

Cyberpunk 2077

Cyberpunk ! Pour pouvoir profiter pleinement de ce titre sorti il y a trois ans, il faut une configuration musclée.

En 1080p, c’est la même tendance. Il n’y a qu’en 1440p que la carte cède du terrain à la RX 7900 XTX qui lui passe devant de 2 petits FPS.

Doom Eternal

Doom Eternal est, lui aussi, très souvent usité en bench graphique. Sorti il y a trois ans, ce FPS ne fait pas souffrir nos chers GPU. Au contraire, il permet de montrer les capacités pleines de nos cartes graphiques.

La PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC continue sur sa lancée et joue du coude à coude avec les RX 7900 XTX et RTX 4080.

GTA V

GTA V, le plus vieux jeu de la série, est sorti il y a maintenant 10 ans. Cependant, il est toujours utilisé comme benchmark, car très gourmand. Il a un solide test de performance.

Toujours à l’aise dans l’exercice, la RTX 4070 Ti SUPER passe la barre des 200 FPS en 1080p et se rapproche des 190 FPS en 1440p.

Metro Exodus

Ce jeu est sorti en 2019. Très réussi graphiquement, il a été l’un des premiers jeux à inclure le Ray Tracing et le DLSS de NVIDIA.

Toujours en retrait par rapport à la RTX 4080, nous avons là aussi de très bons résultats dans les deux résolutions.

Red Dead Redemption 2

Avec Red Dead Redemption 2 de Rockstar Studio, chaque joueur s’est demandé si son GPU allait assurer. Sorti il y a quatre ans, le jeu est gourmand en ressources et nous a obligés, à sa sortie, de ne pas être exigeant au niveau de la qualité graphique.

À quelques FPS près… La RTX 4070 Ti SUPER est devant la RX 7900 XTX en 1080p, mais derrière celle-ci en 1440p.

Shadow of the Tomb Raider

Pas de soucis non plus pour notre carte qui obtient des résultats très honorables similaires à ceux de GTAV (plus de 200 FPS en 1080p et plus de 180 FPS en 1440p).

The Division 2

À sa sortie en 2019, le jeu The Division 2 a souvent été utilisé pour les benchmarks graphiques. Peu gourmand en ressources, ce jeu possède aussi un test intégré et utilise des moments riches en végétation, en reflets et en ombres.

La PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC se paie le luxe de semer la RX 7900 XTX dans les deux résolutions avec une petite dizaine de FPS d’écart.

Jeux : 4K (2160P)

Les deux résolutions précédentes n’ont pas effrayé notre PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC. Et en 4K ?

Borderlands 3

Control

Cyberpunk 2077

Doom Eternal

GTA V

Metro Exodus

Red Dead Redemption 2

Shadow of the Tomb Raider

The Division 2

Même constat en 4K, notre carte bataille entre la RTX 4080 et la RX 7900 XTX. La résolution 4K n’est pas un souci pour elle et assure des FPS au-delà des 70 dans les jeux testés.

DLSS et Ray Tracing

Nous avons ensuite testé les jeux en utilisant le DLSS, le Ray Tracing et la combinaison des deux en 1440p.

Control

Les technologies propres à NVIDIA permettent à notre PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC de gonfler les scores pour passer à un peu plus de 300 FPS en 1440p. La carte assure un joli 122 FPS avec le Ray Tracing et la combinaison des deux technologies lui fait passer la barre des 185 FPS.

Cyberpunk

Les résultats obtenus avec le DLSS et le RayTracing sont les mêmes qu’avec le jeu précédent. La carte gagne en FPS avec le DLSS et assure un joli 76 FPS avec le RayTracing. La combinaison des deux lui permet de passer le cap des 130 FPS.

Shadow of the Tomb Raider

Même constat ici… La PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC reste dans le classement de tête en suivant de près ses grandes sœurs les RTX 4080 et RTX 4090.

Conclusion

PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC Couv
[Test] GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC de Palit : un design essentiel, des performances optimisées
Verdict

Cette nouvelle génération de carte est ce qu'il manquait à NVIDIA pour venir chatouiller encore un peu plus la carte la plus puissante d'AMD, la RX 7900 XTX.

Au niveau du design, PALIT reste dans ce qu'on a déjà vu avec les cartes précédentes les RTX 4060 Dual et RTX 4070 Dual. Le carénage est en plastique et arbore des motifs actuels type industriel. Cependant, à l'inverse de ses petites sœurs, la PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC est équipée d'une backplate en métal qui lui apporte une robustesse supplémentaire. Globalement, cette carte entièrement noire pourra se placer dans n'importe quelle configuration avec son apparence ultra sobre.

Au niveau des performances, la PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC profite du même GPU que la RTX 4080, le GPU AD-103, et par conséquent de 16 go de mémoire. On se retrouve donc avec une RTX 4080 "affaiblie". Avec ses 8448 cœurs CUDA (7680 cœurs CUDA pour la version Ti non SUPER) et son bus mémoire de 256 bits et donc une bande passante de 672.3 GB/s, cette nouvelle carte vient logiquement talonner la RTX 4080.

En pratique, le carte se retrouve devant ses petites sœurs, les RTX 4070 et RTX 4070 Ti et derrière la RTX 4080. Elle est idéale pour jouer en 1440p avec les options graphiques poussées au maximum et une fréquence d'image supérieure à 144 dans tous les jeux testés. En 4K, seuls quelques jeux la font descendre à 70 FPS, ce qui reste très honorable et pourra être rectifié en faisant l'impasse sur certains paramètres graphiques.

Alors cette PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC vaut elle le coup ? Oui par rapport aux arguments évoqués ci-dessus, mais aussi, ne l'oublions pas, par la plus-value apportée par les technologies propres à NVIDIA, le DLSS et le RayTracing, qui lui permettent d'être franchement très efficace en jeu et d'amener une qualité d'image supérieure aux cartes AMD.

Et le prix ? Notre PALIT GeForce RTX 4070 Ti SUPER JetStream OC est actuellement à 889,99 euros sur Infomax, la RX 7900 XTX à 1115 euros sur le shop AMD et la RTX 4080 est à partir de 1109 euros. Pour une différence d'un peu plus de 200 euros et si vous recherchez un produit sans esthétique raffinée, vous avez une carte à efficacité égale voir supérieure. Nous lui accordons donc notre badge "Recommandé".

Qualité / Finition
7.4
Prix
9
Performances jeux
8.8
Consommation
8.6
Chauffe
8.8
Note des lecteurs0 Note
0
Points forts
De très bonnes performances en 1080p et 1440p
De bonnes performances en 4K
Un bon rapport qualité/prix
Le DLSS et le Ray Tracing en plus value
Points faibles
8.5

ph award recom

Retrouvez tous nos tests ici

Arnaud.O

Comme Obelix, je suis tombé dedans étant petit. Heureux possesseur d'un Commodore 128 à 14 ans, j'ai côtoyé les Atari et Amiga de l'époque avant de plonger définitivement dans le monde du PC. Infirmier libéral de profession, je suis habilité à vous prescrire une bonne dose de news et de tests.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qualité / Finition
Prix
Performances jeux
Consommation
Chauffe
Note finale

Bouton retour en haut de la page