Test : Casque gaming Corsair HS60 PRO Surround

Le casque

A première vue, le HS60 PRO Surround montre une belle finition et dégage de la solidité tout comme son prédécesseur. L’arceau est en aluminium et dispose d’un revêtement similicuir surpiqué en blanc, plutôt classe !

Le tout est généreusement rembourré avec une mousse à mémoire de forme, les crans sont bien marqués et ce dernier est plutôt léger avec ses 319g, ce qui lui permet une bonne qualité de confort sur la durée. Le HS60 PRO Surround mesure 160 mm (L) x 100 mm (W) x 205 mm (H).

Il est disponible en couleur carbone ou jaune, et dispose d’une garantie de 2 ans. Ici, comme vous l’avez remarqué, nous sommes sur la version carbone.

Les oreillettes sont ovales pour une répartition des points de pression plus homogène, sur l’oreillette gauche nous retrouverons un bouton pour mute le micro ainsi qu’une molette de volume.

Ces dernières ont droit à un revêtement en Soft-Touch et une grille métallique floquée du logo Corsair. Les mousses à mémoire de forme sont profondes et permettent un bon confort pendant les longues session. Cependant, avec une température ambiante assez élevée, elles ont tendance à chauffer au bout d’une petite heure, mais cela reste acceptable.

Le micro est quant à lui est détachable, tout comme la version précédente, et il est donc possible de le retirer afin d’utiliser le casque lors de déplacements, en effet son look sobre et épuré permet sans problèmes une utilisation nomade.

Le casque se connecte à un appareil mobile ou une console via un câble tressé en jack 3,5mm d’un longueur de 1,8 mètres, tandis qu’il sera branché à la carte son USB sur PC.

Il est important de noter que le 7.1 n’est disponible que sur PC.

Logiciel Icue

Le logiciel Icue permet un contrôle du casque, notamment au niveau du passage du mode stéréo au mode 7.1, il permet aussi une personnalisation des différents EQ tels que :

  • Pure Direct
  • Movie Theater
  • FPS Competition
  • Clear Chat
  • Bass Boost

De quoi contenter la plupart des joueurs, cependant nous avons aussi la possibilité d’en créer nous même afin de subvenir aux préférences de chacun.

L’onglet réglages nous donnera accès aux mises à jour du firmware du casque ainsi qu’à ses options, comme le SDK et la commande vocale. Les options sont minces mais largement suffisantes.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

XFX RX 5700 XT Thicc III, une version ameliorée?

Next Post

Test : Corsair Void RGB Elite Wireless 7.1

Related Posts