[Test] ASUS A21 : un premier boîtier micro-ATX compatible cartes mères avec connecteurs cachés

ASUS A21

Note globale (Détails à la dernière page) - 8.8

8.8

Nous recevons aujourd'hui deux produits complémentaires puisque nous avons le dernier boîtier d'ASUS, le A21 qui est compatible avec les cartes mères avec connecteurs cachés et une carte mère estampillée BTF (Back To the Future), la TUF Gaming B760M-BTF WiFi D4 qui dissimule tous ses connecteurs au dos de son PCB.

Découvrons ensemble ces deux produits au format micro-ATX et laissons nous charmer par un système à l'esthétique dépourvue de câbles apparents.

User Rating: Be the first one !

Avoir un PC (« Personnal » Computer) dans les années 80-90 (oui, certains membres de l’équipe de Pause Hardware sont assez vieux pour avoir vécu cette période) n’avait rien de très….. »personnalisé ». Les boîtiers de ceux-ci arboraient presque tous une couleur beige ou grise et un design encore moins original. L’objectif, à l’époque, était d’avoir un produit pratique, fonctionnel et passe partout. Puis, les années passant, nos têtes se sont couvertes de cheveux blancs alors que nos chers PC s’enrichissaient de couleurs vives.

Les années 2000 ont vu apparaitre les boîtiers d’ordinateur avec des parois latérales transparentes (d’abord en plexi et ensuite en verre trempé) et nos yeux, eux, se sont aussi placés derrière des parois transparentes (permettant de lutter contre la myopie). L’objectif de ces parois transparentes (et de nos lunettes) était de pouvoir reluquer le matériel installé à l’intérieur des boîtiers. Aujourd’hui, dans une recherche esthétique extrême, nous en sommes rendus à vouloir cacher tout ce qui pourra casser l’harmonie visuelle au point de supprimer les câbles disgracieux. Dans cet effort, certaines marques ont créé des cartes mères avec connecteurs « cachés » installés au dos de celles-ci. Les fabricants de boîtiers, eux, ont dû s’adapter et fournir des produits adaptés.

ASUS, ayant la double casquette (fabricant de cartes mères et de boîtiers), nous propose de découvrir son dernier boîtier le A21 et nous a généreusement fourni une TUF Gaming B760M-BTF WiFi D4. Cette dernière estampillée « BTF » pour « Back To (the) Future » n’a pas de connecteur visible à l’avant et viendra se loger idéalement dans ce nouveau boîtier conçu pour la recevoir.

Le ASUS A21 est boîtier micro-ATX. Il a un design très sobre et est pourvu de découpes supplémentaires par rapport aux boîtiers habituels permettant de recevoir les cartes mères BTF de la marque. Il arrive avec une paroi latérale gauche en verre trempé, mais est dépourvu de ventilateurs. Il est actuellement proposé à 82,90 euros sur Infomax. La carte mère est proposée à 239,90 sur le shop ASUS et présente une conception inhabituelle avec des connecteurs qui sont tous placés en arrière du PCB. Découvrons-les.

ASUS A21 Emballage et contenu

Sur l’emballage, ASUS cible les points forts de son dernier boîtier. Le ASUS A21 peut recevoir des radiateurs de 360 mm, des cartes graphiques de 380 mm de long, des alimentations de 210 mm et propose un espace de 33 mm d’épaisseur pour le rangement des câbles. Pour rappel, le ASUS A21 est un boîtier micro-ATX. Il nous propose une belle compatibilité matérielle pour un format compact.
Nous avons également le logo signalant la présence de verre trempé.

De l’autre côté, ASUS complète les caractéristiques essentielles en précisant que le boîtier a un large espace filtrant recouvert de maille fine et qu’il est compatible avec les cartes mères dotées de connecteurs cachés.
Nous avons également les logos de stockage en bas à droite.

Les petits côtés nous renseignent sur les spécifications complètes de cet ASUS A21, la couleur et la compatibilité matérielle. Nous avons les logos de recyclage et des étiquettes de références et de code-barre.

Déballage

Le ASUS A21 est calé dans son emballage grâce à deux blocs de polystyrène empêchant tout mouvement involontaire lors du transport. Il est en plus ensaché pour une protection supplémentaire.

Les accessoires sont peu nombreux et se limitent à un guide d’utilisateur et une carte de garantie (dans deux sachets plastiques différents ???). Nous avons également un ensemble de vis et huit serre câbles en plastique.

Extérieur

Voici le ASUS A21. Au format micro-ATX, il mesure 220 x 430 x 465 mm. ASUS nous propose un boîtier sobre, sans lignes agressives ni extravagance. La façade est rectangulaire et est constituée d’une partie en maille fine (d’une porosité à 40 % afin de maximiser l’équilibre entre le flux d’air, le filtrage de la poussière et la visibilité RGB) encadrée par un cadre en ABS. Nous avons en haut un « ASUS Case » en blanc.

De côté, nous apercevons une paroi en verre trempé qui occupe toute la surface, mais qui semble (en interne) contenir un cadre noir. Le cache alimentation comporte également la mention « ASUS Case ».

En arrière de l’ASUS A21, nous retrouvons une disposition classique avec :

  • L’emplacement pour la plaque I/O de la carte mère,
  • Un emplacement pour un ventilateur/radiateur de 120 mm réglable en hauteur,
  • Seulement cinq emplacements d’extension (format compact oblige),
  • L’emplacement pour l’alimentation,
  • Un ensemble de saillies permettant un acheminement propre des câbles.

De côté, le ASUS A21 a une paroi latérale droite en acier pleine et une paroi latérale gauche en verre trempé à la teinte assez prononcée. Les deux parois sont maintenues au châssis par des vis à main imperdables.

Passons au-dessus de l’ASUS A21. Cette tour micro-ATX est dotée d’un large filtre aimanté souple. Il pourra s’enlever facilement pour son nettoyage et servira à protéger le système de refroidissement situé en dessous. Il sera possible d’installer 3 ventilateurs de 120 mm ou 2 ventilateurs de 140 mm, ou un radiateur de 360 mm maximum.

C’est ici que se situe le panneau des boutons et E/S. Nous avons :

  • Un bouton Reset,
  • Une prise casque et une prise micro,
  • Un témoin LED de fonctionnement,
  • Un bouton Power,
  • Deux USB 3.0 Gen1.

En dessous, le ASUS A21 a également un long filtre aimanté et amovible. Il sera aussi facile à enlever pour son nettoyage. Il protégera l’alimentation et une cage à disque dur. Cette dernière a un système de maintien par cinq vis et est mobilisable latéralement pour ajuster la place réservée à l’alimentation.
Notre boîtier mATX ASUS repose sur quatre longs pieds pourvus de patins antidérapants qui assureront une stabilité importante.

Intérieur

Pour explorer l’intérieur de l’ASUS A21, nous pouvons enlever la façade. Celle-ci est constituée d’une partie en maille fine qui est métallique et aimantée. Elle se retire donc facilement en tirant sur l’encoche située juste en dessous du « ASUS Case ». Cette façade sert de filtre mais assure aussi le passage de l’air pour refroidir les composants.

Une fois la façade enlevée, nous avons l’emplacement du système de refroidissement. Il sera possible d’installer 3 ventilateurs de 120 mm ou 2 ventilateurs de 140 mm, ou un radiateur de 360 mm maximum. Le cadre en ABS est aussi amovible en tirant vers soi par le bas et permet d’installer le matériel sans entrave.

Passons sur le côté droit de notre ASUS A21. La paroi en acier de cette tour mATX se retire en la faisant coulisser vers l’arrière après avoir retiré les deux vis à main qui la maintiennent au châssis. Un des points forts relevé par la marque est l’espace de 33 mm en épaisseur alloué au câble management. Cela semble effectivement bien suffisant pour un rangement des câbles aux petits oignons. Nous avons ici quatre espaces distincts.

À gauche, nous apercevons une ouverture importante permettant le passage des câbles entre les deux chambres du boîtier. Cette ouverture est recouverte de l’autre côté par un cache câble amovible. Juste à côté, nous avons une zone permettant l’acheminement des branchements du panneau supérieur vers le bas. Elle est agrémentée de nombreuses saillies faites dans le châssis pour y fixer les câbles.

Asus A21 : Un boîtier Micro-Atx compatible Asus BTF et MSI Project Zero

À droite, nous retrouvons classiquement l’emplacement réservé au dos de la carte mère. Il est cerné des passes câbles habituels permettant le branchement des câbles vers le haut et le bas de la carte mère. Mais il a également des ouvertures faites pour recueillir les connecteurs présents au dos de notre carte mère ASUS TUF Gaming B760M-BTF WiFi D4. Ce boîtier Micro-Atx est également compatible avec d’autres cartes mères avec connecteurs cachés comme la MSI B650M PROJET ZERO par exemple.

En dessous, nous avons un support de disque au format 2,5″. Ce support est en acier est fixé sur le châssis de notre boîtier micro ATX grâce à une vis à main et donc amovible pour l’installation facile du disque. Celui-ci se fixe au support avec quatre vis.

Enfin, dans le cache alimentation, nous avons une cage à disques durs qui est fixée au châssis. Elle se désolidarise en enlevant cinq vis mais, à l’inverse des cages habituelles qui se mobilisent sur deux ou trois positions, elle est déplaçable latéralement pour s’ajuster au mieux par rapport à l’alimentation.

  • ASUS A21 cage DD 1
  • ASUS A21 cage DD2
  • ASUS A21 cage DD 3

Cette cage à disques durs pourra recevoir des disques au format 2,5″ et 3,5″. Il sera possible de combiner les deux types de format.

Et, tout à droite du cache alimentation, nous avons l’emplacement de l’alimentation. Celle-ci aura de 235 à 280mm maximum. Elle repose sur deux larges bandes antivibrations.

Les branchements de l’ASUS A21 sont réduits au minimum puisque nous avons :

  • La prise audio,
  • Une prise Front Panel,
  • Une prise USB-A 3.0.

La chambre principale de l’ASUS A21 est protégée par une paroi latérale en verre trempé de 4 mm d’épaisseur. Cette paroi a un cadre constitué de bandes en acier sur trois côtés et une bande de matière isolante en haut.

Pour rappel, le ASUS A21 mesure 220 x 430 x 465 mm. C’est un boîtier micro-ATX gamer au format généreux. Il pourra recevoir des cartes mères au format Micro-ATX et Mini-ITX, des ventirads de 165 mm de hauteur et des cartes graphiques de 380 mm de long maximum. Les ouvertures pour passer les câbles ne sont pas protégées de caoutchouc.

Nous apercevons la barre de gestion des câbles à droite de l’emplacement de la carte mère. Celle-ci pourra s’enlever pour faciliter le passage des câbles. Elle est maintenue au châssis grâce à une vis.

  • ASUS A21 intérieur gauche
  • ASUS A21 barre câble amovible

À l’intérieur gauche de l’ASUS A21, nous retrouvons l’emplacement de la plaque I/O de la carte mère. Elle est placée sur une zone entièrement ajourée grâce à de nombreuses ouvertures en forme d’alvéoles pour le passage de l’air. Nous avons également nos cinq emplacements d’extension et l’emplacement pour un ventilateur/radiateur de 120 mm réglable en hauteur.

A l’intérieur droit, nous avons l’emplacement des ventilateurs/radiateur. Pour rappel, le ASUS A21 pourra recevoir 3 ventilateurs de 120 mm ou 2 ventilateurs de 140 mm, ou un radiateur de 360 mm maximum.

Au-dessus du cache alimentation, nous retrouvons le même type d’alvéoles qu’en arrière. Elles assureront une ventilation efficace pour l’alimentation. Nous avons trois larges ouvertures, deux serviront au passage des câbles vers le bas de la carte mère et une servira à l’acheminement des câbles vers la carte graphique. Tout à droite, l’utilisateur a un espace de 70 mm pour l’installation d’un combo ventilateur/radiateur.

Enfin, tout en haut de l’ASUS A21, nous avons l’emplacement réservé à 3 ventilateurs de 120 mm ou 2 ventilateurs de 140 mm, ou un radiateur de 360 mm maximum, il sera lui aussi agrémenté de nombreuses alvéoles.

ASUS A21 et ASUS TUF Gaming B760M-BTF WiFi D4

Nous le disions en introduction, le ASUS A21 est le premier boîtier mATX de la marque taillé pour recevoir des cartes mères avec connecteurs cachés (situé au dos du PCB). ASUS nous a fourni sa TUF Gaming B760M-BTF WiFi D4, le concept ASUS BTF (« Back To the Futur) représentant les cartes de ce type. Il n’est pas question ici de tester cette carte mère mais de présenter son installation et la concordance boîtier/cartes BTF.

La carte est équipée du chipset B760 qui est apparu à la sortie des processeurs Intel de 13ème génération. Il succède au chipset B660 qui était destiné aux processeurs de 12ème génération. Ces cartes occupent le segment de la moyenne gamme et ne permettront pas un overclock du processeur. Notre B760 estampillée « M » est au format micro-ATX. Elle profite du socket LGA1700 et pourra recevoir de la mémoire DDR4.

Voici la ASUS TUF Gaming B760M-BTF WiFi D4. Son design et ses couleurs renvoient instantanément à la patte TUF de la marque synonyme de durabilité supérieure, de stabilité et de fiabilité. Les composants de qualité militaire, sa solution d’alimentation améliorée et son système de refroidissement complet lui permettent de dépasser les attentes en matière de performances et d’endurance en jeu.

Nous avons quatre slots de mémoire, 12+1 phases d’alimentation DrMOS, deux emplacements pour SSD M.2 2280 PCIe 4.0 X4 et trois slots PCIe (1 x PCIe 5.0 x16 SafeSlot Core+ 1 x PCIe 4.0 x16 1 x PCIe 4.0 x1). Étant BTF, la carte ne présente aucun connecteur apparent.

À l’arrière, cette carte mère mATX présente une gamme complète de connecteurs, incarnant parfaitement le concept ASUS BTF.

Nous avons la prise ATX 24 pins et quatre prises SATA.

L’alimentation du processeur et une lignée de prises diverses (USB, audio, ventilateurs, RGB, Front Panel…).

En plus des deux emplacements M.2 présents sur le devant de la carte, ASUS a placé un autre port M.2 2280 PCIe 4.0 X4.

Nous retrouvons donc notre boîtier mATX, le ASUS A21 prêt à recevoir la TUF Gaming B760M-BTF WiFi D4. Le boîtier étant au format micro-ATX plutôt généreux, il restera 65 mm entre le haut de la carte et le haut du boîtier et 15 mm en bas. La carte viendra couvrir partiellement les ouvertures faites dans le châssis pour accueillir les connecteurs arrière.

En arrière, nous retrouvons donc tous nos connecteurs visibles. Seul l’emplacement pour le SSD au format M.2 ne sera pas accessible. Son remplacement (ou toute autre intervention) nécessitera le retrait total de la carte mère.

Les branchements sont simples et facilités. Il ne sera plus nécessaire de se contorsionner pour le branchement des 2 x 4 pins pour l’alimentation du CPU par exemple. Toute intervention ne nécessitera plus que le retrait de la paroi latérale droite et non plus les deux parois .

Visuellement, c’est réussi ! Plus aucun câble ne se voit (même le câble du ventilateur installé sur le ventirad a été passé dans une ouverture dédiée aux connecteurs cachés). Il ne reste que les câbles d’alimentation de la carte graphique. Rappelons cependant qu’ASUS a la solution pour ces câbles avec son « Graphics Card High-Power Slot », un slot capable de fournir jusqu’à 600W et ainsi d’alimenter une carte graphique.

Passons au montage maintenant !

Pour faire notre test, nous avons donc notre boîtier mATX ASUS A21 de la configuration suivante :

  • ASRock Steel Legend B550 Micro ATX
  • AMD Ryzen 5 5600X
  • 16 Go HyperX Fury 3200 MHZ DDR4
  • AMD RX 6750 XT
  • Fractal Design ion+ 860P
  • be quiet! Dark Rock 4
  • SSD Samsung 970 EVO NVMe M.2 250 Go

Comme pour la TUF Gaming B760M-BTF WiFi D4, notre carte mère n’est pas à l’étroit. L’installation se fait sans problème particulier. La barre de gestion des câbles est assez large et haute pour l’installation du câble ATX. Les 33 mm disponibles en arrière du plateau principal pour l’organisation des câbles sont très confortables et permettent un câble management idéal. Attention cependant aux câbles un peu épais dont le coude viendra prendre appui sur la paroi latérale.

La paroi en verre trempé de l’ASUS A21 est moyennement teintée et ne laissera pas passer de nombreux détails. Cependant, le ASUS A21 avec sa sobriété n’est pas un boîtier voué à un éclairage RGB extravagant.

Protocole de test & résultats

Dans un premier temps, nous avons effectué des tests de notre configuration en dehors d’un boîtier pour obtenir des valeurs réelles sans interférence avec la circulation de l’air liée au fonctionnement de ventilateurs préinstallés. À une température de 19° dans la pièce et en charge, le CPU est monté à 60° et le GPU à 73°.

Ensuite, pour tester le ASUS A21, nous avons mis en place ce protocole, à savoir :

  • La configuration citée ci-avant (boîtier fermé),
  • Burn CPU : OCCT sur l’ensemble des threads sous Cpu Linpak 2019 pendant 30 min,
  • Burn GPU : Fire Strike Stress Test (3DMark) avec 20 passes pour chauffer la carte graphique,
  • CrystalDiskMark 8.0.0 pour mesurer la température du SSD en charge,
  • Rise of the Tomb Raider : 30 minutes de jeu,
  • La carte graphique toujours en mode auto,
  • Meterk MK09 placé à 50 cm du boîtier pour mesurer le niveau sonore,
  • Les mesures sont réalisées en 2 situations : au repos et en charge.

Le ASUS A21 est vendu sans ventilateur préinstallé. Nous avons donc logé trois ventilateurs TUF Gaming TF120 de la marque, deux en façade et un en arrière.

Températures

Suite aux différents tests réalisés, les résultats obtenus sont donc les suivants :

Au niveau des températures, avec la vitesse de ventilation réglée en auto et une température ambiante de 19 °C, le CPU reste aux alentours de 36°C au repos. Une fois sollicité sous OCCT, le processeur affiche une température maximale de 63°C. En jeu le Ryzen 5 5600X monte à 53°C.

Au repos, la RX 6750 XT, avec son mode semi-passif, tourne à 37°C. Après 20 passes de stress test Firestrike, la température de celle-ci atteint les 76°C. En jeu, la carte ne dépasse pas 57°C après 30 minutes dans Rise of the Tomb Raider.

Le SSD affiche 35°C au repos, et 46°C après un test CrystalDiskMark.

Au repos, les températures relevées sont très bonnes et se situent aux alentours des 35° sur les trois composants principaux (CPU, GPU, SSD). En charge, le CPU monte à seulement 63°, ce qui est supérieur de 3° par rapport à la configuration testée hors boîtier. Les multiples ouvertures en forme d’alvéoles et la façade en maille fine permettent une circulation de l’air efficace. Le constat est le même pour la carte graphique qui ne prend que 3° par rapport au test de configuration hors boîtier. En jeu, les températures sont très bonnes avec un maximum de 57° pour le GPU.

Niveaux sonores

PS : Ces résultats peuvent varier selon la configuration.

Pour les mesures de bruit, nous avons donc placé notre Meterk MK09 à 50 cm du boîtier. Au repos, avec la ventilation en mode auto comme indiqué ci-avant le ASUS A21 monte à 36.6 dBA dans une pièce à vivre classique. En jeu, le niveau monte à 38.3 dBA et à 100 % de charge (12 v), le niveau grimpe à 42.1dB(A).

Bien qu’étant pourvu de multiples parois ajourées et donc susceptibles de laisser passer un maximum de nuisances sonores, l’ASUS A21 a de très bons résultats phoniques. Au repos, avec 36.6 dB(A), le système est quasiment inaudible. En charge, les 42.1 dB(A) ne seront pas très dérangeants, ils correspondent à une situation de « bruit de fond calme ». Les gamers pourront jouer tranquillement avec seulement 38.3 dB(A), que le boîtier soit placé dans une pièce de vie ou une chambre au calme.

Conclusion

ASUS A21 couv
[Test] ASUS A21 : un premier boîtier micro-ATX compatible cartes mères avec connecteurs cachés
Verdict

Pour cet ASUS A21, la marque met en avant trois points forts : sa compatibilité étendue, son refroidissement efficace et sa gestion des câbles étendue.

Niveau compatibilité, c'est vrai que ce boîtier au format micro-ATX est surprenant. Nous avons à faire à un boîtier de taille très correcte pour un micro-ATX et il arrive à rivaliser en taille avec certains boîtiers ATX. Par exemple, le JONSBO D41 que nous avons testé est moins large, moins haut et moins long. Pas étonnant que les capacités d'accueil de l'ASUS A21 soient plus que satisfaisantes ! Mais ce sera pour plus grand plaisir des utilisateurs qui pourront loger un GPU de 380 mm de long et un ventirad de 165 mm. Les cartes au format micro-ATX logent donc sans aucun souci et laissent une place conséquente à l'installation d'un combo ventilateur/radiateur en haut avec plus de 65 mm. C'est un point positif !

Deuxième point fort : son refroidissement efficace. ASUS a libéré trois parois sur six de toute entrave à la circulation de l'air en les agrémentant de petites alvéoles. La façade sera, quant à elle, pourvue de maille fine poreuse à 40 % afin de maximiser l'équilibre entre le flux d'air, le filtrage de la poussière et la visibilité RGB. Ces parois favorisent le déplacement de l'air selon le sens de circulation donné par les ventilateurs. Il en résulte des températures des composants en fonctionnement idéales avec un maximum de 53° pour le CPU et 56° pour le GPU en jeu.

Enfin, la gestion des câbles se fera très facilement grâce aux 33 mm disponibles dans l'espace en arrière du plateau central. Cependant, avec les connecteurs placés en arrière de la carte mère, ces 33 mm ne seront pas de trop. Par exemple, nous avons constaté que le coude fait par notre câble ATX rond vient appuyer contre la paroi latérale lorsque celle-ci est en place. Une gêne qu'il suffira d'estomper en s'assurant que le câble est bien plaqué contre la paroi de la carte mère. Attention donc aux câbles un peu trop épais, les câbles plats seront à favoriser.

En plus, nous avons apprécié la présence de la prise Front Panel qui évite d'avoir à ajuster nos lunettes pour brancher ce f..... câble Power sur la carte mère. L'esthétique de ce boîtier n'est pas des plus originales, mais conviendra à celui qui veut un produit sobre et élégant.

Les seuls manques et petits défauts à cet ASUS A21 concernent l'absence de prise USB-C, indispensable aujourd'hui, et l'absence de ventilateurs (l'utilisateur devra remettre la main à la poche pour compléter son achat). Enfin, pour chipoter, pourquoi avoir mis le guide utilisateur et le guide garanti dans deux pochettes plastiques séparées ? Une démarche pas très écologique ….

A un peu plus de 80 euros, ASUS propose un premier boîtier accessible, compatible avec sa gamme de cartes mères BTF. Le résultat visuel est très réussi et conviendra aux utilisateurs soucieux d'avoir un système propre, dépourvu de câble apparent disgracieux. Nous lui accordons donc notre badge "Recommandé".

Qualité / Finition
8.8
Design
8.4
Agencement interne
8.8
Flux d'air
9
Câble management
8.8
Capacités watercooling
9
Prix
9
Note des lecteurs0 Note
0
Points forts
Un boîtier compatible avec carte mère à connecteurs cachés
Un prix contenu
Du "grand" micro-ATX
Un refroidissement efficace
De l'espace pour la gestion des câbles
Points faibles
Pas de ventilateur fourni
Pas d'USB-C
8.8

ph award recom

Retrouvez tous nos tests ici

Arnaud.O

Comme Obelix, je suis tombé dedans étant petit. Heureux possesseur d'un Commodore 128 à 14 ans, j'ai côtoyé les Atari et Amiga de l'époque avant de plonger définitivement dans le monde du PC. Infirmier libéral de profession, je suis habilité à vous prescrire une bonne dose de news et de tests.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qualité / Finition
Design
Agencement interne
Flux d'air
Câble management
Capacités watercooling
Prix
Note finale

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page