Plus de puces au second semestre 2022 ?

Puces

Lisa Su, PDG et présidente d’AMD, a participé à la Code Conference. Lors d’une interview sur scène avec la productrice de Code Conference, Kara Swisher, et le journaliste de CNBC, Jon Fortt, le Dr Lisa Su a évoqué les pénuries de silicium et de composants qui frappent le marché des PC depuis que la pandémie de COVID-1. Près d’un an après l’envolée des prix des puces, les joueurs et les amateurs de matériel informatique peinent toujours à trouver des processeurs, des cartes graphiques et des consoles de jeu à des prix raisonnables.

Selon Lisa Su, les pénuries doivent se poursuivre jusqu’à la fin de l’année 2021. AMD, qui s’appuie sur des fournisseurs de composants et des fonderies externes, a du mal à répondre à la demande. Tout comme ses concurrents tels que NVIDIA et Intel. Ce dernier vient de lancer la construction de ses nouvelles fonderies en Arizona, aux États-Unis.

Lisa Su s’attend maintenant à ce que le premier semestre de 2022 soit “probablement tendu” en termes d’approvisionnement. Mais les pénuries de puces devraient devenir moins graves au cours du second semestre. Ce n’est certainement pas la nouvelle que les joueurs et les passionnés s’attendaient à entendre.

Lisa Su a noté que la pandémie a porté la demande à un niveau supérieur. Chaque industrie cherchant à obtenir davantage de composants. Elle a déclaré que “personne ne s’attendait à une telle demande”. Elle a minimisé l’impact de l’activité cryptographique sur les pénuries et a confirmé qu’il s’agit plutôt d’une petite partie de l’activité d’AMD. Contrairement à NVIDIA, qui a introduit l’algorithme Lite Hash Rate pour ses GPU, AMD n’a pas limité les performances de hachage de ses cartes graphiques.

Source : The Verge

Retrouvez toute l’actualité hardware ici 

Total
3
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts