InWin Saturn ASN 120 : Rapport Q/P imbattable ?

Inwin Saturn ASN120 en détails

Sur le côté avant, nous observons un moyeu large habillé par un sticker gris portant le logo InWin en blanc. Tout autour nous comptons neuf pales blanches translucides. Le cadre bien particulier est, lui, totalement transparent. Nous remarquons qu’il est marqué par de nombreuses stries pour des effets lumineux plus impressionnants (pour les plus curieux, voir les photos dans la suite de l’article). Enfin, nous avons les quatre supports de fixation du ventilateur qui sont dotés de patins en caoutchouc pour éliminer les vibrations.

A l’arrière nous retrouvons à nouveau un sticker portant le logo de la marque ainsi que le nom du produit. Nous apprenons que les ventilateurs sont en 12V / 0.22 A et que les LEDs sont en 5V / 0.30 A (adressable). Ensuite, nous apprenons que le produit est fabriqué en Chine. Enfin, différents logos sont notifiés (normes CE, FCC et recyclage).

Sur le bord, nous retrouvons donc ce cadre en plastique bien particulier. Il est est totalement transparent et animé par de nombreuses stries. Nous remarquons, et c’est là leur deuxième singularité, des prises sur deux supports du ventilateur. Ces prises sont en 6 pins et vont permettre une connexion entre chaque Saturn ASN 120 pour pouvoir les relier en série (nous détaillons par la suite la marche à suivre). Sur les supports, InWin a apposé les flèches indiquant le sens de circulation de l’air à travers les ventilateurs. Enfin, nous retrouvons les quatre parties en caoutchouc qui vont permettre d’absorber les vibrations.

Nous l’avions dit lors du déballage, InWin livre ses Saturn ASN 120 avec un contrôleur. Celui-ci est fourni uniquement avec le pack de trois ventilateurs. Il possède un unique bouton et six prises. Nous avons :

  • L’entrée correspondant à l’alimentation du premier ventilateur (pour rappel les Saturn se connectent en série, il n’y a donc qu’un seul ventilateur qui se connecte à ce contrôleur),
  • Les ports pour la connexion du contrôleur à un port ARGB et PWM de la carte mère,
  • Un port qui permettra d’ajuster les effets de lumière grâce au bouton Reset du boîtier,
  • Une entrée ARGB pour connecter du matériel supplémentaire telle qu’une bande Led,
  • Enfin, un port 4 pins mystère dont nous n’avons pas réussi à identifier l’utilité (non décrit dans la notice non plus).

Mise en Œuvre

Pour relier les ventilateurs en série, InWin fournit deux câbles 6 pins de 100 mm pour les deux premiers et un troisième de 800. La société précise qu’un maximum de dix ventilateurs peut être monté en série. Ça laisse tout de même de quoi monter une belle guirlande lumineuse dans un boîtier !

Et voilà ! C’est aussi simple que ça !

En fin de boucle, un seul câble ira se brancher au contrôleur grâce au câble de 800 mm fourni. C’est ingénieux ! InWin a pensé à tous les utilisateurs désireux de parfaire leur câble management et qui n’auront plus qu’un câble à cacher dans leur boîtier au lieu de six !

Le contrôleur sera ensuite alimenté grâce à une prise Sata 12v. Il ne restera plus qu’à le relier à un port PWM et une prise ARGB. Le contrôleur est pourvu de bandes magnétiques pour pouvoir le poser facilement sur une paroi métallique du châssis.

Total
19
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

BenQ annonce deux moniteurs pour l’eSport

Next Post

Bitspower propose un monoblock pour la GIGABYTE Z490 AORUS Master

Related Posts