Premier aperçu du Intel Tiger Lake-U

Sur Twitter, Rogame a repéré un processeur Intel Tiger Lake-U. Ce dernier comprend quatre cœurs et une fréquence de 2,8 GHz. La plupart des informations concernant ce processeur sont vides. Notamment concernant les informations de la carte graphique. Les processeurs Tiger Lake-U sont donc en cours de finalisation. On se dirige vers un lancement à la mi-2020. Ce processeur dispose de l’hyperthreading et donc d’un total de huit threads. Une plate-forme de test Tiger Lake munie de 16 Go de mémoire SODIMM a réalisé ce benchmark.

Tiger Lake-U : une fréquence de base connue. Quelle fréquence en boost ?

La première valeur clé concerne la fréquence de base à 2,8 GHz. C’est plus élevé que tout ce qu’Intel a offert dans ses gammes Ice Lake-U et Comet Lake-U. La vitesse d’horloge maximale atteinte sur les processeurs Ice Lake-U était de 2,3 GHz pour le Core i7-1068G7. Le boost n’est pas mentionné, mais elle risque de dépasser les 4,0 GHz compte tenu de la fréquence de base.

Ce n’est pas la première fois que nous voyons des fréquences de base aussi élevées sur les processeurs Tiger Lake-U. Une autre fuite d’un Tiger Lake-U Core i7-1185G7 indiquait une fréquence de 3,00 GHz sur 4 cœurs et 8 threads. Les fréquences de boost indiquées sur ces deux puces sont les mêmes que les fréquences de base. Ce qui montre que la fréquence de boost pourrait être buggée sur les versions précédentes des ces processeurs.

Les caractéristiques connues

La famille Tiger Lake-U comprendrait des processeurs compris entre 15 et 28 W de TDP. Ils comporteraient 4 cœurs et 8 threads, avec des fréquences beaucoup plus élevées. On parle notamment d’un boost proche de 4,50 GHz. Ces processeurs comporteraient également des puces graphiques de niveau GT2, Gen12 Xe. Et seraient fournis pour un socket UP3 (BGA 1499).

Tout d’abord, ils disposeront des nouveaux noyaux Willow Cove remplaçant les noyaux Sunny Cove, qui sont actuellement disponibles sur les processeurs Ice Lake. Avec les nouveaux cœurs, nous obtiendrons de nouvelles optimisations au niveau des transistors et des fonctionnalités de sécurité améliorées. Intel présentera également ses GPU Xe sur les puces Tiger Lake. Ce qui offrirait deux fois plus de performance par rapport au GPU Gen 11 présent sur les puces Ice Lake.

Couplé à l’architecture Xe GPU, le nœud 10 nm + devrait également fournir des horloges accrues par rapport à la première itération de l’architecture 10 nm + présentée sur les puces Ice Lake. Les processeurs Tiger Lake 10 nm concurrencent les Ryzen 4000 Renoir basée sur Zen 2 à la mi-2020.

Retrouvez l’actualité hardware ici

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire