AMD Ryzen PRO 4750G, 4650G et 4350G testés

Le forum CoolPC.com.tw, basé à Taiwan, a publié une première évaluation des processeurs de bureau AMD Ryzen PRO 4750G, PRO 4650G et PRO 4350G sur socket AM4. Ces processeurs récemment annoncés, sont basés sur les puces « Renoir » de 7 nm. Ils peuvent combiner jusqu’à 8 cœurs « Zen 2 » et un iGPU Radeon Vega. Ce dernier possède jusqu’à 8 unités de calcul (512 processeurs de flux). Lors des tests, les processeurs sont refroidis par un AMD Wraith Prism (125 W TDP). Ils sont installés sur une carte mère ASUS ROG Strix B550-I Gaming, couplés avec 2x 8 Go de mémoire ADATA Spectrix D50 DDR4-3600, et un Seagate FireCuda NVMe SSD.

Les résultats sont intéressants. Le Ryzen 7 4750G, le meilleur de sa catégorie, s’est avéré proche des Core i7-10700K et non K ; ainsi qu’au Ryzen 7 3700X d’AMD, en fonction des benchmarks. Dans CPUMark 99 et Cinebench R20, le PRO 4750G bat l’i7-10700 et le 3700X tout en correspondant pratiquement à l’i7-10700K. Il bat l’i7-10700K à 7-Zip (décompression) et au benchmark d’encodage vidéo HWBOT x265. L’histoire se répète avec le 6-core/12-thread PRO 4650G qui bat le Core i5-10600K dans certains tests. De même que le Ryzen 5 3600X d’AMD dans un certain nombre de tests. On constate la même chose avec le quadricoeur PRO 4350G, qui a remplacé la génération précédente de Ryzen 3 3300G.

Armée d’une « puissance illimité » grâce à une plate-forme de bureau, la puce « Renoir » se révèle être une bête en matière d’overclocking mémoire et de latences de cache/mémoire. Elle peut être un ensemble monolithique comme « Pinnacle Ridge », mais elle bénéficie de la désynchronisation des fréquences qui permet d’aller plus loin en OC mémoire, tout en bénéficiant des faibles latences (par rapport à la conception MCM de « Matisse »).

Retrouvez l’actualité hardware ici

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *