AMD dépose un nouveau brevet pour les GPU Radeon

Le 31 décembre, le groupe Radeon d’AMD a déposé un brevet pour une architecture à chiplets pour GPU. Donnant ainsi un aperçu de sa vision sur l’avenir des GPU Radeon. Actuellement, tous les GPU disponibles sur le marché utilisent l’approche monolithique. Actuellement, les unités de traitement graphique se trouvent sur une seule puce. Cependant, l’approche actuelle a ses limites. Les puces devenant plus grandes, surtout pour les configurations de GPU haute performance. Elles sont plus coûteuses à fabriquer et ne peuvent pas être aussi bien conçues. Le coût des puces augmente, en particulier pour les puces à semi-conducteurs modernes. Par exemple, il serait économiquement plus viable d’avoir deux matrices de 100 mm² contre une de 200 mm². AMD le sait et a travaillé sur une conception avec une approche par chiplet.

AMD signale qu’une configuration à plusieurs GPU n’est pas pertinente en raison d’un support logiciel limité. C’est la raison pour laquelle les GPU sont restés monolithiques pendant des années. Cependant, il semble que l’entreprise ait trouvé un moyen de contourner ces limites. AMD pense qu’en utilisant des nouvelles liaisons transversales passives à large bande passante, elle peut réaliser une communication idéale entre les puces. Chaque GPU du réseau de puces serait associé au premier GPU. Toute la communication passerait par un interposeur actif qui contiendrait de nombreuses connections qui sont des liaisons transversales passives à large bande passante. La société envisage que le premier GPU du réseau matrice communique avec le CPU. Ce qui signifie qu’elle devra utiliser le CPU comme passerelle de communication pour le réseau de GPU. Une telle chose aurait un grand impact sur la latence, on peut donc se demander ce que cela signifie réellement.

Le brevet suggère également que chaque puce GPU utilise son propre cache de dernier niveau (LLC). À la place d’un cache séparé pour chaque GPU, de sorte que chacun des LLC puisse communiquer avec le CPU et que le cache reste cohérent sur toutes les puces. Des rumeurs laissent entendre que la première architecture à base de puces d’AMD succédera à la génération RDNA3. AMD a déjà une expérience avec les puces de ses processeurs, les processeurs Ryzen en étant le meilleur exemple. Nous devons juste attendre de voir comment elle sera transposée aux GPU.

Retrouvez l’actualité hardware ici

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire