AMD atteint son objectif 25×20

AMD a annoncé aujourd’hui qu’elle avait dépassé l’objectif 25×20 fixé en 2014. Cet objectif était d’améliorer l’efficacité énergétique de 25x ses processeurs mobiles d’ici 2020. Le nouveau processeur mobile AMD Ryzen 7 4800H améliore de 31,7 fois l’efficacité énergétique de la référence de 2014. Il offre des performances de pointe et une efficacité extraordinaire pour les PC portables. Une plus grande efficacité énergétique entraîne des avantages importants pour l’utilisateur. Comme une meilleure durée de vie des batteries, de meilleures performances, des coûts énergétiques réduits et un impact environnemental réduit.

Un objectif ambitieux

“Nous avons toujours mis l’accent sur l’efficacité énergétique de nos processeurs. En 2014, nous avons décidé de mettre encore plus l’accent sur cette capacité”, a déclaré Mark Papermaster ; directeur de la technologie et vice-président exécutif, Technologie et ingénierie, chez AMD. “Notre équipe d’ingénieurs s’est mobilisée pour relever le défi. Elle a tracé la voie pour atteindre notre objectif ambitieux d’une efficacité énergétique 25 fois supérieure d’ici 2020. Nous avons réussi à dépasser de loin notre objectif, en multipliant par 31,7 cette efficacité. Ce qui nous a permis d’obtenir des ordinateurs portables ultraminces aux performances et aux graphismes inégalés, avec une bonne autonomie. Je ne pourrais pas être plus fier de nos équipes d’ingénieurs et de commerciaux”.

L’efficacité énergétique des processeurs est déterminée par la quantité de travail effectué par unité d’énergie consommée. Pour atteindre l’objectif 25×20, AMD a amélioré le développement d’une architecture d’une puce (SoC) hautement intégrée et efficace. Ou encore des fonctions améliorées de gestion de l’énergie en temps réel. Ou sur l’optimisation de l’énergie au sein de la puce. AMD a réduit le temps de calcul moyen pour une tâche donnée de 80 % entre 2014 et 2020. Tout en réalisant une réduction de 84 % de la consommation d’énergie.

Pour plus de puissance et d’économie

Cela signifie que si une entreprise renouvelle 50 000 ordinateurs portables AMD de 2014 avec des modèles actuels. Elle obtiendrait une performance de calcul cinq fois supérieure. Dans les même temps elle réduirait la consommation d’énergie associée aux ordinateurs portables de 84 %. Ce qui, sur une durée de vie de trois ans, équivaut à une économie d’environ 1,4 million de kilowattheures d’électricité. Et de 971 000 kg d’émissions de carbone, soit l’équivalent de 16 000 arbres cultivés pendant 10 ans.

La réalisation de son objectif d’efficacité énergétique 25×20 ne se contente pas d’offrir une meilleure expérience à l’utilisateur. Elle renforce encore le leadership d’AMD en matière de durabilité. AMD a été la première entreprise de semi-conducteurs à avoir des objectifs de protection du climat. Dont le 25×20, approuvés en tant qu'”objectif scientifique” par l’initiative “Science Based Targets” ; jugés suffisamment ambitieux pour contribuer à atténuer les effets du changement climatique.

“La gestion de notre planète peut aller de pair avec le développement de technologies puissantes et l’appui apporté à nos clients pour atteindre leurs objectifs”, a déclaré Susan Moore ; vice-présidente de la responsabilité d’entreprise et des affaires gouvernementales internationales chez AMD. “Les améliorations de l’efficacité énergétique que nous avons apportées à nos processeurs pour ordinateurs portables ont un impact. Le fait de rendre compte publiquement chaque année des progrès réalisés. D’atteindre, voire de dépasser, l’objectif d’efficacité énergétique 25×20 reflète l’engagement d’AMD en faveur des technologies durables”.

Perspective de l’industrie

L’amélioration des performances et la réduction de la consommation électrique du processeur Ryzen 7 4800H ont dépassé de 2 fois la tendance historique de l’efficacité prévue par la loi de Koome. Une loi analogue à celle de Moore décrivant les tendances de l’amélioration de l’efficacité énergétique.

“Il y a six ans, AMD s’est lancé le défi d’améliorer considérablement l’efficacité énergétique de ses processeurs mobiles”. A déclaré le Dr Jonathan Koomey ; un expert de l’industrie en matière d’efficacité énergétique. “J’ai examiné les données et je peux affirmer qu’AMD a dépassé l’objectif de 25×20 qu’elle s’était fixé en 2014. Grâce à une conception améliorée, une optimisation supérieure et un focus sur l’efficacité énergétique. Avec une puce 31,7 fois plus efficace sur le plan énergétique que son prédécesseur de 2014.

Leader sur les processeurs mobiles ?

“AMD a entrepris un objectif d’ingénierie audacieux et public pour améliorer l’efficacité de ses processeurs de 25 fois, dépassant largement les moyennes historiques. Et ce faisant, a atteint une position de leader de l’industrie des processeurs mobiles”, a déclaré Kevin Krewell ; analyste principal chez TIRIAS Research. “L’objectif 25×20 nécessitait des changements majeurs au niveau de l’architecture, de la conception et du logiciel. Il ne reposait pas uniquement sur les avancées technologiques des processus en silicium. Atteindre et dépasser cet objectif ambitieux témoigne du travail acharné de l’équipe AMD dans ses produits. Il catapulte AMD à une position de leader dans le domaine des processeurs mobiles”.

“L’objectif d’AMD d’améliorer 25 fois l’efficacité énergétique de ses processeurs pour ordinateurs portables d’ici 2020 ; pouvait sembler un peu abstrait et arbitraire lorsqu’il a été annoncé il y a six ans”, a déclaré Bob O’Donnell ; président de TECHnalysis Research. “Mais à mesure qu’ils dépassent cet objectif impressionnant, il devient de plus en plus significatif. La réduction de la consommation d’énergie n’a jamais été aussi importante pour la planète. Et la capacité de l’entreprise à atteindre son objectif, tout en obtenant de bonnes performances des processeurs ; est un excellent reflet de l’entreprise leader sur le marché et axée sur l’ingénierie qu’elle est devenue”.

Retrouvez l’actualité hardware ici

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire