Archives de catégorie : Tutoriels

Quelques astuces pour overclocker son moniteur

La notion d’overclocking est souvent liée au processeur ou à la carte graphique d’une configuration. Il est également possible de pousser les limites d’autres types de matériel tel qu’une barrette de mémoire voire de périphériques.

Aujourd’hui, nous nous intéresseront à l’overclocking d’un moniteur. Pourquoi ? Et bien parce que c’est en général très stable et très facile. Les moniteurs dont le taux de rafraichissement dépasse les 60 Hz se démocratisent car de plus en plus accessibles financièrement. Cependant, aujourd’hui, beaucoup d’utilisateurs ont un moniteur dont la limite donnée par le constructeur est à 60 Hz. Dans la plupart des cas, ces moniteurs peuvent être overclockés à au moins 75 Hz. Généralement, les panneaux TN s’overclockent bien mieux que les panneaux IPS ou VA.

Quel est l’objectif ? Un moniteur à taux de rafraichissement à 144 Hz apportera tout simplement un confort visuel et une action en jeu plus fluide qu’un moniteur à 60 Hz.

Quelles sont les étapes ?

Il faudra tout d’abord télécharger le petit logiciel Custom Resolution Utility (CRU). Il est téléchargeable ici. A décompresser avant utilisation !

Une fois décompressé, cliquer avec le bouton droit sur l’exécutable “CRU.exe”. Cliquer ensuite sur “Exécuter en tant qu’administrateur”.

Cliquer sur “Add…” sous l’item “Detailed resolutions”.

Entrer la résolution d’affichage et le taux de rafraichissement désiré. Débuter par 75 Hz, c’est le taux généralement accepté sans sourciller par de nombreux moniteurs 60Hz. Confirmer en cliquant sur OK.

La résolution créée (75 Hz) se retrouve dans la liste “Detailed resolutions”. Valider en cliquant sur OK.

Revenir au dossier du logiciel et cliquer sur l’exécutable “restart64.exe” avec le bouton droit de la souris. Cliquer ensuite sur “Exécuter en tant qu’administrateur”.

Le moniteur doit devenir noir quelques secondes. Si l’overclocking est accepté, le moniteur se rallumera au bout de quelques secondes. Dans le cas contraire, il s’éteindra environ quinze secondes.

En cas de réussite, il faut maintenant appliquer le taux de rafraichissement créé. Pour ce faire, ouvrir les paramètres d’affichage avec un clic droit sur le bureau.

Cliquer sur “Paramètres d’affichage avancé”.

Cliquer sur “Propriétés de la carte vidéo pour l’affichage 1 (ou 2 si deux moniteurs dans ce cas-ci).

Dans la nouvelle fenêtre qui s’ouvre, cliquer sur l’onglet “Ecran”.

Et choisir le taux de rafraichissement de nouvellement créé.

Enfin, cliquer sur “Appliquer”.

En cas de taux de rafraichissement non supporté par le moniteur, un message doit apparaître (ou un écran noir de quelques secondes). En cas de réussite, il est aussi possible de vérifier si le moniteur supporte un taux de rafraichissement plus élevé. Dans ce cas, monter de 5 Hz en 5Hz.

Retrouvez l’actualité hardware ici

Tuto : Optimisation de la RAM pour Ryzen !

Nous voici de retour pour un tuto d’optimisation de votre ram sous Ryzen, cette manipulation vous prendra une vingtaine de minutes, donc installez-vous bien, prenez un petit thé et on est partis !

Ce tuto s’adresse à tous les utilisateurs de plateforme Ryzen de la 1ère à la 3ème génération, que vous ayez des soucis de stabilité, des soucis avec votre profil XMP ou que vous cherchiez tout simplement à optimiser votre ram afin d’en tirer le meilleur parti, ce tuto pourrait bien vous aider !

Nous tenons à préciser que ce tuto n’est pas un guide d’overclocking, mais bien d’optimisation de votre profil ram.

Sommaire :

Prérequis

Cette manipulation va demander plusieurs étapes :

  • Récupérer les données de votre ram
  • Utiliser le logiciel de calcul des valeurs à apporter à votre profil ram
  • Inscrire ces données dans votre bios
  • Vérifier la stabilité du système

Pour ce faire nous aurons besoin de 3 logiciels :

  • Taiphoon Burner qui nous servira à récupérer les informations de notre ram afin de les envoyer dans le logiciel de calcul
  • DRAM Calculator for Ryzen qui va calculer les données à venir intégrer dans notre bios selon notre ram et notre plateforme
  • CPU-Z qui nous servira à vérifier que notre profil ram a bien été enregistré
  • Cinebench R20 et Memtest qui nous serviront à la fin pour faire nos tests de stabilité et à voir la différence avec le XMP proposé par le fabricant de notre ram

Memtest se trouve dans le dossier du logiciel DRAM Calculator.

Maintenant que nous avons tous les logiciels requis, il est temps de s’attaquer à tout ça.