TSMC attaque GlobalFondries

Le fondeur taïwanais de semi-conducteurs TSMC contre-attaque son concurrent américain GlobalFoundries aux Etats-Unis, en Allemagne et à Singapour. Il l’accuse de violer 25 de ses brevets dans les technologies de production de puces. 

Guerre des brevets inédite !

TSMC ne fait en fait que riposter à l’attaque de GlogalFondries d’août dernier qui concernait la violation de 15 brevets en Allemagne et aux Etats-Unis. Cette guerre judiciaire s’annonce aussi longue qu’ inédite.

D’un côté, GlobalFondries, 2ème mondial dans le domaine des semi-conducteurs, Californien et fonderie officielle d’AMD jusqu’en 2009, devenue indépendante suite à son renvoi d’IBM en 2014.

De l’autre côté, TSMC. Leader mondial dans le domaine, devant GlobalFondries, fournisseur officiel de Nvidia et AMD pour les GPU. Cette entreprise est basée à Taiwan et est indépendante depuis sa création en 1987.

Depuis sa création en 2009 par essaimage de l’appareil de production d’AMD, GlobalFoundries n’a jamais réussi à être rentable. S’il s’impose aujourd’hui comme le troisième fondeur mondial de semi-conducteurs, derrière TSMC et Samsung Foundry, il reste selon le cabinet TrendForce cinq fois plus petit que son concurrent taïwanais et deux fois plus petit que son compétiteur coréen.

Certains analystes voient là un geste désespéré visant à mettre à bas son plus grand concurrents dans l’espoir de profiter de la situation et se redresser économiquement. L’entreprise GlobalFondries se défend et justifie son action par la nécessiter de protéger ses investissements industriels et sa branche de recherche et développement.

La course à la rentabilité

Incapable de tenir la course de la loi de Moore avec TSMC et Samsung Foundry, il a été contraint en 2017 d’arrêter le développement des technologies de production de 7 nanomètres et moins, pour se recentrer sur le « More than Moore » en mettant l’accent notamment sur la technologie française de puces FD-SOI.

Le fondeur a aussi engagé une réduction massive des coûts avec la cessation de certaines activités et la ventes d’usine.

Bien que GlobalFondries soit une entreprise américaine et joue énormément dessus pour faire pencher la balance en sa faveur, TSMC rappelle qu’elle joue un rôle plus qu’important dans l’économie de la première puissance mondiale puisque celle-ci pèse 20 Milliards de dollars rien qu’auprès de fournisseurs américains sur les cinq dernières années.

Cette guerre économique risque de bien relancer le prix de l’électronique en France et dans le monde entier.

Source : KitGuru

Retrouvez toute l’actualité hardware ici.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *