Archives de catégorie : Tests / Reviews

Ventilateur InWin Luna AL120 : “brillant comme la lune”

Voici les InWin Luna AL120 !

Souvenez-vous du groupe The Jackson Five qui évoquait la clarté de la lune dans sa chanson “Blame It on The Boggie”, ou encore de cet épisode fantastique de Tintin dans “Objectif lune”. Les exemples d’œuvres (récits, chansons, livres…) mettant en avant la lune, satellite naturel de “notre bonne vieille terre”, sont nombreux tant elle a fasciné au cours des siècles.

Et aujourd’hui, voici qu’elle déboule dans nos locaux… Enfin, en tout cas, un produit qui a emprunté son nom. C’est InWin, qui continue sur sa lancée de patronymes liés aux astres, étoiles, etc, qui nous livre ses derniers ventilateurs : les Luna AL120.

Tout d’abord montés sur les nouveaux AIO de InWin, les BR24 et BR36 (dont voici le test), les Luna AL120 ARGB arrivent dans un pack de trois pièces vendu à 29,99 euros. InWin a aussi prévu de les vendre sur son site à l’unité à 9,99 euros. Prévus à la base pour accompagner les nouveaux AIO, ces ventilateurs promettent un débit d’air élevé et une forte pression statique.

On ne vous promet pas la lune, juste une présentation de ces nouveaux ventilateurs qui vont probablement nous mettre des étoiles plein les yeux.

Emballage

Les tons de l’emballage restent les mêmes que pour l’AIO BR24. Le fond est noir et les ventilateurs apparaissent tout feu tout flamme. Nous avons la marque et le nom du produit tout en haut. Fait intéressant, alors que ces ventilateurs sont prévus pour son AIO, InWin mentionne qu’ils sont également adaptés pour les boîtiers (qui peut le plus peut le moins !). En bas de cette première face d’emballage, nous avons les logos mentionnant la compatibilité des Luna AL120 avec les logiciels de synchronisation RGB des principaux fabricants de cartes mères.

De l’autre côté, nous avons une myriade d’informations notamment les caractéristiques principales de ces Luna AL120. Nous apprenons, entre autres, leur taille, le matériel utilisé, leur vitesse… Un QR Code est présent pour renvoyer l’utilisateur vers le manuel. Enfin une petite courbe nous indique le volume sonore en fonction des RPM.

Les côtés de l’emballage sont peu bavards. La marque, le nom du produit et deux codes-barres apparaissent.

Test Clavier Wooting One : un clavier révolutionnaire ?

Aujourd’hui nous nous attaquons à un petit monstre de chez Wooting, le clavier Wooting One !

Le Wooting One représente une nouvelle et innovante vision dans le domaine de claviers Gaming. le Wooting One vise à donner aux joueurs un nouveau niveau de contrôle sur leurs mouvements dans le jeu en leur offrant la possibilité d’avoir un contrôle total sur les touches grâce à ses interrupteurs mécaniques entièrement analogiques, une première pour les claviers de jeu.

*Notre sample porte la référence suivante : Wooting One RGB Clicky Blue UK ISO (version Qwerty).

Déballage & présentation du Wooting One

Côté packaging on est sur quelque chose de sobre et très bien présenté !

Au niveau du bundle nous avons:

  • Quatre switchs mécaniques supplémentaires
  • Un Keycap puller
  • Un câble USB
  • Une carte de remerciement

Ainsi que le Wooting one

Sur les quatre switchs mécaniques supplémentaires fournis nous avons donc 2 “Flaretech Linea‍‍‍r red” et 2 “Flaretech Clicky blue”.

Mais ce n’est pas tout … parce que nous avons les 88 switchs mécaniques “Flaretech Clicky blue” qui sont installés d’office sur le clavier.

  • Commutateurs remplaçables à chaud.
  • “Analog features” > Double Keystroke (double action de touche et point d’actionnement réglable de 1.5mm a 3.5mm).
  • N-Key Rollover & Anti-ghosting.
  • Contrôle Rgb & configuration du clavier avec l’application “Wootility”
  • Compatible avec Windows 7/8/10 – Mac OSX – Linux

Nous apprécions fortement le fait que le câble USB ne soit pas fixe!

  • Câble tressé USB type A vers Micro USB type B

L’emplacement du port Micro USB type B plutôt bien placé avec trois possibilités de “cable management” qui s’offrent à vous avec un passe-câble central, un à droite et un autre à gauche.

Coté façade on se retrouve face à un châssis sobre et compact le tout couronné d’une finition très remarquable de leur part.

Nous remarquerons d’ailleurs le petit logo qui reste assez discret sur la tranche du bas.

Touche Noire mat pour l’ensemble du clavier avec la petite touche “Meta” Windows qui porte fièrement le logo de la marque !

Nous avons été agréablement surpris par la finition et la sensation au toucher.

A l’usage

Après deux semaines d’utilisation quotidienne, j’ai pratiquement adopté ce clavier et j’en ai presque oublié mon Alienware Aw758 qui est déjà un très bon clavier en soi, mais le Wooting One a su se faufiler assez facilement.

Les switchs sont parfaitement bons à l’utilisation , et au niveau des nuisances sonores on peut le qualifier de silencieux .

Vous allez pouvoir presser une multitude de touches en même temps sans provoquer d’erreurs d’interprétation des touches pressées ; l’anti Ghosting est solide !

L’avantage majeur de ce clavier c’est l’ “analog features”. avec cette fonctionnalité, vous avez la possibilité de régler vos points d’actionnement de 1.5mm a 3.5mm et autant vous dire qu’en jeu c’est vraiment agréable .

Certains vont peut être le trouver compact, mais on vous rassure sa taille réduite ne gêne pas, bien au contraire nous avons trouvé que c’était un des atouts de ce Clavier.

Côté rétroéclairage Rgb, c’est bien fait et les combinaisons sont très nombreuses (de quoi rendre Jacky heureux !!) !
Touches entièrement personnalisables une à une via le soft “Wootility”.
Soft assez simple à utiliser, l’interface est minimaliste, et c’est pas plus mal ! (Réglage Rgb, assignation de touches et réglages des switchs)

La seule chose qui nous a légèrement chagriné durant ce test, c’est le fait de ne pas avoir de repose poignet… mais bon ça perdrait tout son sens et surtout son coté pratique et compact.

Conclusion

Test Clavier Wooting One : un clavier révolutionnaire ?
Verdict

Le Wooting One est tout simplement impressionnant ! Il a vraiment su nous surprendre autant par sa finition soignée que par sa fiabilité sur une utilisation quotidienne et intensive.

En terme de prix , le Wooting one est vendu aux alentours de 140 € et sera bientôt disponible en version Azerty. Certes ça parait un peu cher, mais le prix est justifié par rapport à la qualité globale du produit .

Le Wooting One un clavier Gaming mécanique vraiment unique, qui offre une expérience de jeu exclusive avec ses touches analogiques , sa construction de haute qualité et son look élégant.

Ergonomie
9
Prix
8.5
Nuisances sonores
8.5
Qualité Frappe
9
Qualité globale
10
Rétroéclairage
9
Note des lecteurs0 Note
0
9
Must have

Retrouvez tous nos tests ici

Test des ventilateurs Silverstone Air Blazer 120RW

Présentation

Aujourd’hui, nous allons vous présenter les ventilateurs Silverstone Air Blazer 120RW. Le 120RW est donc un ventilateur RGB de 120mm sur 25mm d’épaisseur. Silverstone le place dans la catégorie des ventilateurs pour les radiateurs de votre watercooling, c’est ce que nous verrons dans la suite du test.

Grâce à son moteur à refroidissement actif supérieur à paliers hydrodynamiques, ce ventilateur se veut silencieux et performant.

Il est disponible en 2 coloris : en blanc (120RWhite) et en noir (120R). Concernant les tarifs, la version 120RW est disponible pour une vingtaine d’euros sur la boutique Silverstone d’Amazon. Quant à la version noire, elle est disponible pour une quinzaine d’euros.

Emballage

Les Silverstone Air Blazer 120RW arrivent dans une boite cartonnée. Sur la face avant, nous retrouvons une illustration de notre ventilateur sur fond blanc. On retrouve également les logos des différents logiciels de cartes mères pour la gestion du RGB. Il y a également un QR Code pour télécharger le manuel directement.

Sur la face arrière, nous avons un bref descriptif du ventilateur présent dans plusieurs langues ainsi que les spécifications techniques.

Sur la tranche gauche, nous retrouvons uniquement le nom du modèle. Quant à la tranche droite, les différents numéros de série !

La boite s’ouvre très facilement sur le bas. Il y a juste un petit autocollant à couper avant d’accéder à notre ventilateur.

Test du Liquid Freezer II 240 RGB : Arctic passe à la vitesse supérieure ?

Annoncé il y a peu de temps, le nouvel AIO ARCTIC Liquid Freezer II 240 RGB vient d’atterrir à l’atelier pour se faire examiner. En effet, nous sommes sur une variante du Liquid Freezer II 240 premier du nom, puisque tout reste identique sauf les ventilateurs qui quittent le côté obscur pour rejoindre le monde des lumières.

Pas une, mais deux variantes sont proposées par Arctic, à savoir une version RGB analogique 12V et une autre avec du RGB adressable. Pour rappel, nous avons déjà testé les versions 360 et 420 noires, qui avaient remporté haut la main leur badge Gold et Platinium. D’ailleurs, la version 360 mm profite également de cet upgrade RGB !

Le prix s’élève à 94,99 € pour la version RGB (12v), et à 109,99 € pour la version A-RGB (5v) tandis que la version classique (sans RGB) est à 83,99 €.

Emballage

Arctic veut donner une nouvelle identité à ces nouveaux modèles, et pour cela, il a fallu commencer par l’emballage ! En effet, pour ses version RGB, l’emballage a été totalement retravaillé ! Le bleu marine associé au blanc n’est plus d’actualité pour cette version. Place maintenant aux couleurs noir et bleu céleste. De plus, les arêtes sont animées par une bande multi-couleurs faisant référence au RGB.

La boite conserve la même forme et affiche toujours les mêmes informations qu’on retrouvait sur la version classique. En effet, sur sa face avant, nous avons une vraie photo (vs illustration pour les versions précédentes) montrant l’intégralité de l’AIO avec les deux ventilateurs en action. Nous retrouvons autour de cette image le nom du produit, le logo de la marque, une indication sur la garantie (6 ans) et l’ensemble des logos RGB liés à la compatibilité avec les différentes marques de cartes mères. Arctic nous informe aussi que son Liquid Freezer II 240 RGB est livré avec la nouvelle pâte thermique MX-5 lancée en Mars 2021.

Au dos, nous avons un Qr code qui vous dirigera vers la page dédiée pour l’installation du produit, où on trouvera un guide interactif très bien détaillé.

Toutes les informations techniques concernant la pompe, les ventilateurs et le radiateur sont présentes sur le côté droit sous forme de 3 petits tableaux, en plus d’un nouveau Qr code qui vous dirige sur la page du produit.

A gauche, nous avons les informations concernant le contact (via QR code toujours), ainsi qu’un appel aux clients pour laisser un avis sur le produit.

Test du Corsair K70 RGB TKL Champion Series

Corsair a lancé pas mal de nouveaux produits récemment, dont un nouveau clavier que nous allons tester aujourd’hui. Il s’agit du Corsair K70 RGB TKL Champion Series.

Pour rappel, le Corsair K70 a été lancé en 2013 et depuis il a reçu de nombreuses mises à niveau afin de varier l’offre et donner plus de choix aux utilisateurs.

La dernière mise à niveau se caractérise principalement par le passage au format TKL avec 87 touches. Cependant, il apporte pas mal de détails techniques comme la technologie d’hyper-traitement 8000Hz proposé par CORSAIR AXON.

Sur le papier, le Corsair K70 RGB TKL offre des fonctionnalités et des performances intéressantes dans un format TKL compact (sans pavé numérique).

Proposé à 149 €, il se place dans la tranche haute en termes de prix comparé aux autres claviers de la même catégorie. Son prix est-il justifié ?

Emballage

Le clavier Corsair K70 RGB TKL est livré dans un emballage de couleur noire et jaune adoptant la nouvelle charte graphique de la marque. En effet, Il est similaire aux emballages des claviers récents de la série K.

On retrouve donc les couleurs emblématiques de la marque, avec le noir et le jaune. Une grande image montrant l’intégralité du K70 RGB TKL avec son éclairage RGB est présente sur la face avant. Autour de celle-ci, nous pouvons lire les informations concernant le nom du produit, la disposition des touches, le modèle de switches (MX RED), ainsi que la compatibilité avec Corsair ICUE.

Sur les côtés, nous retrouvons une photo du clavier, le logo du fabriquant, le nom du produit, ainsi que d’autres informations concernant le numéro de série, la durée de la garantie, et d’autres informations techniques inscrites en plusieurs langues.

A l’intérieur, nous retrouvons le K70 RGB TKL, les guides d’utilisation et de garantie, deux sets de touches additionnels destinés aux gamers FPS et MOBA, un extracteur de touches en plastique et également un câble USB-C tissé, d’une longueur d’environ 1,8 mètre.

Spécifications

SOURCE : materiel.net

Kit de modification de touches PBT DOUBLE-SHOT PRO de CORSAIR

Aujourd’hui, que vous achetiez une voiture, une montre connectée ou un bijou, le fabricant est souvent en mesure de proposer un panel de différentes couleurs. Dans le monde du hardware, que ce soit un boîtier, une carte graphique ou un ventilateur, les couleurs proposées sont souvent noires ou blanches.

Alors oui ! De temps en temps, quelques fabricants un peu plus fous ou plus audacieux que les autres proposent du rose. C’est le cas de la marque Cougar avec son boîtier Mini Conquer ou bien de Secretlab avec sa chaise OMEGA. Mais bien souvent le choix des couleurs est limité.

Et si le top du top du must était un produit permettant une combinaison de trois, quatre, cinq voire six couleurs ? Des possibilités quasi infinies de combinaison laissant à l’utilisateur le choix d’avoir un produit totalement différent de son voisin de palier ? Un produit quasiment unique !

Et bien voici le kit de modification de touches PBT DOUBLE-SHOT PRO de CORSAIR. Celui-ci va permettre de modifier l’apparence d’un clavier grâce à six différents kits et…six différentes couleurs. Proposés à 29,99 euros en “Rogue Pink”, “Mint Green”, “Onyx Black”, “Arctic White”, “Elgato Blue” et “Origin Red”, ces kits de personnalisation de clavier vont mettre de la couleur dans vos setups !

Rose, vert, noir, blanc, bleu et rouge. Non ! Ce ne sont pas les couleurs des nouveaux Power Rangers ! Ce sont bien les couleurs des touches PBT DOUBLE-SHOT PRO de CORSAIR. Découvrons les ensemble !

Emballage et contenu du kit de modification de touches PBT DOUBLE-SHOT PRO de CORSAIR

Nous sommes sur un emballage typique de la marque. Il reprend les couleurs historiques ainsi que le motif triangulaire qui anime les emballages des derniers produits lancés par la marque. Sur la face principale, nous apercevons les touches entourées du logo CORSAIR en haut à gauche de l’emballage. Le nom du produit est en dessous. La couleur des touches est identifiée à l’aide d’une bande de la même couleur des touches, en plus de la mention écrite de celle-ci. Enfin, CORSAIR précise la disposition du clavier, en l’occurrence, disposition de clavier français (AZERTY).

Au dos de la boite, nous retrouvons la couleur jaune emblématique de CORSAIR. A gauche de cette face, nous retrouvons également (en huit langues) les caractéristiques principales de ce kit de modification de touches PBT DOUBLE-SHOT PRO. Enfin, pour savoir si son clavier est compatible, CORSAIR a apposé sur l’emballage un QR Code.

Peu d’informations sont données sur le côté droit de l’emballage. Nous retrouvons le logo, le nom du produit et aussi la continuité de la bande indiquant la couleur du kit.

Le dessous de la boite mentionne des informations administratives et l’adresse postale de la marque aux trois voiles. Nous apprenons que le produit est garanti deux ans. Au centre, CORSAIR nous donne le contenu de la boite. Il y a les keycaps, un extracteur et aussi 120 joints toriques qui vont permettre d’amortir la frappe. Différents logos apparaissent ainsi qu’une étiquette avec plusieurs codes-barres. Le produit est fabriqué en Chine.

Bundle

A l’intérieur de chaque emballage, CORSAIR fourni aussi deux notices. La première est le manuel d’utilisation des keycaps. Il indique que nous allons retrouver dans le kit trois ensembles de touches qui vont correspondre chacun à une partie de clavier. La seconde notice est le guide de garantie (comment procéder pour un RMA). Nous retrouvons également une pochette plastique contenant les 120 joints toriques.

InWin BR24 : Le nouvel AIO InWin en test !

Aujourd’hui, on se retrouve avec un nouvel AIO, le InWin BR24. Eh oui, c’est aujourd’hui que la marque taïwanaise lance sa nouvelle série BR de refroidisseurs AIO qui vient élargir le catalogue des AIO InWin, qui ne comporte pas beaucoup de références à l’heure actuelle (SR24/36 et SR24/36 pro seulement).

La particularité de cette nouvelle série réside dans le bloc pompe qui intègre un ventilateur destiné à refroidir les zones entourant le socket (VRM, SSD M2, et RAM). InWin annonce jusqu’à 35 % d’efficacité de plus que les AIO traditionnels.

Les InWin BR24 et BR36 offrent des variantes de radiateurs de 240 mm et 360 mm respectivement et sont fournis avec les nouveaux ventilateurs Luna AL120 spécialement conçus pour assurer une haute pression statique.

Pour le prix, il faut compter 109.99€ pour la version en 240mm que nous allons tester aujourd’hui, et 124,99 € pour la version 360 mm.

Emballage & spécifications

L’emballage est plutôt sympa ! Avec des couleurs sombres sur la face avant, le InWin BR24 profite de son éclairage RGB pour se mettre en avant.

En haut à gauche, apparaît le nom de l’AIO, tandis qu’en bas le logo InWin prend sa place suivi d’une phrase indiquant que le BR24 dispose d’une nouvelle technologie baptisée UMA.

À l’arrière de la boite, InWin remet à nouveau le nom de l’AIO en haut à gauche. Plus bas, nous avons toutes les spécifications et informations essentielles liées au produit, ainsi que des dessins techniques montrant les dimensions 3D de chaque élément.

ASRock Z590 PG Velocita : Rapide comme l’éclair !

La gamme PG Velocita est la nouvelle gamme de chez ASRock. Après une Z490 qui était loin d’être mauvaise, qu’en est-il de sa grande sœur, la Z590 ?

Le Z590 est le nouveau chipset d’Intel pour introduire la 11ème génération, Rocket Lake-S. Cependant, il garde le socket LGA 1200. Ce qui signifie que votre processeur Intel de 10ème génération se portera donc à merveille sur cette carte signée ASRock.

La marque a sorti, en ce moment, pas moins de 15 cartes mères Z590. Parmi celles-ci, nous retrouvons la Z590 PG Velocita, une solution pour ceux qui veulent overclocker leur processeur et ceux qui veulent une carte avec des fonctionnalités intéressantes ainsi qu’une connectique complète.

Emballage et contenu

Pour les personnes connaissant son équivalent, la X570 plus précisément, la boîte est exactement la même. Premièrement, sur la face avant, on retrouve le logo “PG Velocita” avec ce dégradé de couleurs du plus bel effet. Quant à l’arrière, on retrouve les spécifications de la carte, un aperçu de l’I/O et quelques autres fonctionnalités.

Une fois déballée, on se retrouve avec la boîte contenant le packaging. Enfin, une fois ouverte, on tombe directement sur la carte dans son sachet.

Bundle

Le bundle est simple mais complet. On retrouve, avant tout, nos manuels, des stickers et un CD. Nous avons également nos câbles Sata, nos 2 antennes WiFi et les vis pour vos SSD M.2. Cependant, c’est sur la suite du bundle que l’on voit qu’ASRock fait également des efforts. C’est-à-dire un slot d’extension PCI avec 2 ports USB, le support de la carte graphique, un second ventilateur pour le radiateur et un porte-clé reprenant le PCB de la carte !

Test Enermax MarbleBron : comment rester de marbre ?

En septembre 2020, nous vous présentions les nouvelles alimentations d’Enermax dans la série MarbleBron.

À l’époque, nous vous indiquions que ces alimentations offrent un câblage semi-modulaire avec un rendement 80 Plus Bronze. Sous le capot, ces unités offrent la commutation CC-CC, l’APFC et la protection contre les sur/sous-tensions, les surcharges, les surchauffes et les courts-circuits. Un seul rail +12 V équipe les trois modèles : un rail principal de 45 A sur le modèle 550 W, 54 A sur le modèle 650 W, et enfin 62 A sur le modèle 750 W.

Une autre caractéristique clé des MarbleBron est la présence d’un ventilateur à pression statique élevée de 120 mm. Contrôlé via “Smart Air Control”, le niveau de bruit est donné pour 14 dBA avec une charge inférieure à 40%. Les modèles 550 W et 650 W n’offrent qu’un connecteur EPS 4+4 broches. Tandis que le modèle 750 W en offre deux. Les modèles 650 W et 750 W offrent quatre connecteurs d’alimentation PCIe 6+2 broches alors que le modèle 550 W en offre deux.

Aujourd’hui, nous avons l’occasion de tester une de ces alimentations, ce sera la version 550W.

Pour rappel, voici les prix des trois modèles :

ModèlePuissancePrix
MarbleBron 550W550 W63,99€
MarbleBron 650W650 W79,99€
MarbleBron 750W750 W89,99€

Spécifications

MarqueEnermax
ModèleMarbleBron
Certification80 PLUS Bronze
ATX 12V 2.4
cTUVus, CE, FCC, BSMI, CCC
ModulaireSemi-modulaire
ProtectionsCourt-circuit
Surtension
Sous-tension
Surchauffe
Surcharges
Surintensités
RefroidissementVentilateur 120 mm
Semi-PassiveNon
DimensionsL 140 x l 150 x H 86mm
Poids1.4 kg
Garantie3 ans
Prix63.99 €

Emballage

L’alimentation est livrée dans un carton aux couleurs noire et rouge, des couleurs spécifiques à la marque. Sur le dessus du carton, nous avons une photo de l’alimentation prise de 3/4. En haut à gauche, nous avons la marque avec son slogan “Power. Innovation. Design”. Dessous, la marque précise que l’alimentation est semi-modulaire juste au-dessus du nom du modèle. En bas à gauche, nous avons la mention de la puissance de l’alimentation. Et dans le coin supérieur droit, nous avons quatre pictogrammes. Un concernant la certification bronze, un sur les condensateurs japonais, un concernant le ventilateur et enfin un qui mentionne que l’alimentation est compatible sur les réseaux électriques entre 100 et 240V.

Passons désormais sur l’arrière de la boîte. Cette face est découpée en cinq parties. Sur la première ligne, nous avons une première partie qui concerne l’efficience de l’alimentation, une deuxième indique que le ventilateur intégré dispose d’une forte pression statique, enfin la troisième concerne la présence de transistors japonais dans l’alimentation.

Dessous, nous avons un tableau de répartition des puissances pour les trois modèles de cette série, nous y reviendrons plus tard. Le dernier pictogramme concerne la présence de la technologie “DC to DC”. Le design DC vers DC génère les tensions secondaires (+5V et +3.3V) à partir du rail de tension primaire (+12V). Selon Enermax, cette technologie propose un rendement plus élevé, des tensions de sortie propres (faible bruit d’ondulation) et une régulation parfaite de la tension à toutes les charges. Le rail 12V unique et stable pour alimenter les processeurs et les cartes graphiques hautes performances sans avoir à répartir la charge sur plusieurs rails.

Faces secondaires

Sur les tranches avant et arrière de la boîte, nous avons uniquement le nom de la série. Sur le côté droit, nous avons uniquement des informations sur les adresses Enermax en Allemagne, France et à Taiwan. Et dessous, un texte en coréen et en chinois.

Sur le côté gauche, nous avons un descriptif des connecteurs que propose l’alimentation pour les différents modèles. Pour notre modèle de test en 550W, nous avons la répartition suivante :

Test SilverStone Hydrogon D120 ARGB

Présentation

Aujourd’hui, nous allons tester un nouveau ventirad signé SilverStone . En effet, en février, la la marque taïwanaise a annoncé un nouveau ventirad, l’Hydrogon D120 ARGB. Ce nouveau ventirad repose sur une conception double tour. Les ailettes en aluminium sont traversées par six caloducs en cuivre. Il s’accompagne de deux ventilateurs de 120 mm ARGB.

SilverStone Technology Co., Ltd est une société qui fabrique des boîtiers d’ordinateurs, des blocs d’alimentation et d’autres composants pour ordinateurs. D’ailleurs nous avons testés pas mal de produits de la marque ces derniers temps . Vous pouvez ainsi retrouver les tests suivants :

Le prix de détail suggéré par le fabricant pour le Hydrogon D120 est de 49,90 €. Nous allons donc voir ensemble, où il se situe dans la hiérarchie des ventirads que nous avons testés.

Spécifications

MarqueSilverStone
ModèleHydrogon D120 ARGB
Sockets supportésIntel : LGA 2066 / 2011 / 1200 / 115x / 1366 / 775
AMD : AM4 / AM3 /AM2 / FM2 / FM1
RadiateurMatériaux : ailettes en aluminium
Dimensions : 125 x 112 x 153 mm (H) Heatpipes : cuivre 6x diam 6 mm
Poids : 885 g
VentilateurModèle : N/A
Dimensions : 120 x 120 x 25 mm
Vitesse : 0 – 1850 tr/min
Flux d’air maximal : 56.3 CFM
Nuisance Sonore : 30.5 dB(A)
Caractéristiques6 caloducs de 6 mm
Compatibilité mémoire à 100%
Compatibilité totale PCIe
Garantie2 ans
Prix public49.90 €