Archives de catégorie : Tests / Reviews

Test Deepcool AS500 : un ventirad très silencieux

Présentation

Aujourd’hui chez Pause Hardware, nous vous proposons un test du ventirad de chez Deepcool l’AS500. L’AS500 est arrivé au catalogue Deepcool fin octobre. Deepcool a également à son catalogue une version AS500 Plus. Cette dernière comprend deux ventilateurs de 140 mm.

Le ventirad présente une conception au format tour. La base est composée de 5 caloducs de 6 mm en cuivre. Le fluide caloporteur est chargé de transmettre la chaleur à 56 ailettes en aluminium. Enfin, un ventilateur de 140 mm est présent pour évacuer les calories. Il est annoncé pouvoir refroidir des processeurs avec un TDP de 220W.

Spécifications

MarqueDeepcool
ModèleAS500
Sockets supportésIntel : LGA2066/2011-v3/2011/1200/1151/1150/1155AMD : AM4/AM3+/AM3/AM2+/AM2/FM2+/FM2/FM1
RadiateurMatériaux : Ailettes en aluminiumDimensions : 164 x 142 x 48 mmHeatpipes : Cuivre 5x diam 6 mmPoids : 1030 g
VentilateurModèle : TF140S PWMDimensions : 140 x 140 x 25 mmVitesse : 500 – 1200 tr/minFlux d’air maximal : 70.81 CFMPression statique : 1.14 mmAqNuisance Sonore : 29.2 dB(A)
Caractéristiques5 caloducs de 6 mmCompatibilité mémoire à 100%Base cuivre convexeEclairage A-RGB
Garantie3 ans
Prix public60 €

Test du Deepcool Macube 110 : compact et élégant

Dans la famille des boîtiers Macube de Deepcool, je voudrais le petit frère ! Et bien voici que le petit Macube 110 arrive chez Pause Hardware.

Et c’est bien l’élément d’une petite famille que nous allons présenter et tester ensuite aujourd’hui. Pour resituer un peu l’histoire de la création de cette série, le Macube 550 (le grand frère aux dimensions imposantes) est né en décembre 2019. Puis est arrivé le Macube 310 qui correspond au format d’un boîtier moyen tour. Pour satisfaire les amateurs de boîtiers compacts, Deepcool a ensuite décidé d’engendrer le Macube 110. Nous avions eu l’annonce en tout début de septembre l’année dernière.

Disponible en version blanche (69,99 euros) ou noire (56,90 euros), le Macube 110 est “Clean and compact” selon Deepcool. Il est aussi “clairement sensé” et possède “un minimalisme raffiné”. Il semble que Deepcool ait gardé le design de ses grands frères. Qu’en est-il de l’agencement interne et des fonctionnalités proposées par ce boîtier ? Nous allons, comme à l’habitude, passer en revue ce Macube 110 et vérifier que ce petit boîtier possède toutes les qualités avancées par la marque.

Emballage et contenu

Les informations données sur le carton par Deepcool à propos de ce Macube 110 sont minimalistes. Nous avons seulement le logo de la marque ainsi que le nom du boîtier, et ceci, de chaque grand côté du carton. Le boîtier étant au format micro-ATX, le carton ne pèse pas lourd, 7,3 kg, et la manipulation est donc aisée.

Un des petits côtés n’est pas plus riche en information. Nous retrouvons à nouveau, le logo de la marque ainsi que le nom du boîtier. C’est sur le dernier petit côté que nous allons enfin en savoir plus. En effet, dans un premier petit encadré, en haut à droite, nous avons la version et la couleur du boîtier ainsi que différents liens (internet, téléphone et adresse postale) pour entrer en contact avec Deepcool. En dessous, nous avons les spécifications principales du Macube 110 accompagnées d’un schéma du boîtier. Nous apprenons, entre autres, ses dimensions (400 mm x 225 mm x 470 mm) et son poids de 6,2 kg. Nous avons aussi le détail des E/S et le nombre de slots PCIe.

Déballage

Sortons ce petite Macube 110 de son emballage ! Il est soigneusement serti de deux blocs en polystyrène pour éviter tout déplacement lors du transport. De plus, Deepcool l’a enveloppé d’un sac plastique pour éviter toute éventuelle rayure lors des premières manipulations. Le petit logo en bas à gauche indique la présence de matériau fragile. Il sera donc équipé d’une paroi en verre trempé.

En plus, Deepcool livre son Macube 110 avec quelques accessoires. Nous avons :

  • onze serre-câbles,
  • une petite carte de garantie,
  • un sachet comprenant de nombreuses vis nécessaires à l’installation des composants,
  • une notice d’installation.

Test Corsair 5000D Airflow : une évolution efficace et séduisante

Voici donc le nouveau Corsair 5000D Airflow !

La fin d’année 2020 a été riche en produits de la part de Corsair. Chez Pause Hardware, nous avons testé le nouvel AIO Corsair iCue H150i Elite Capellix, le clavier Corsair K100 RGB et les boîtiers Corsair 4000D Airflow et le Corsair ICUE 4000X RGB. Dans l’ensemble, ces produits nous ont donné grande satisfaction et ont donc mérité amplement leurs badges Platinium et Gold.
La marque ne change pas de cap pour cette nouvelle année, elle hisse la grand voile et nous propose sans faiblir un nouveau boîtier.

Proposé au tarif de 154,90 euros, Corsair présente donc aujourd’hui un nouveau boîtier qui vient mettre le compteur à 5000. À première vue, le 5000D Airflow a gardé les caractéristiques esthétiques de la série 4000. Cette version Airflow a pour objectif de maximiser la circulation de l’air en conservant cette façade ajourée et en apportant des entrées d’air supplémentaires sur les côtés. Pourtant, et nous allons le voir par la suite, la marque est allée encore plus loin pour garantir cette circulation d’air. Il ne reste plus qu’à savoir si Corsair a pu retravailler l’agencement interne pour offrir plus d’espace par rapport à la série 4000 ainsi que des fonctionnalités encore plus intéressantes.

Arriverons-nous donc au boîtier à la conception quasi parfaite avec cette nouvelle série ? En avant moussaillon, découvrons le Corsair 5000D Airflow !

Emballage et contenu

Corsair reprend les mêmes codes pour l’emballage de son boîtier. C’est simple. Nous avons en haut à gauche la marque et son logo. Un dessin du Corsair 5000D Airflow est présenté au centre du carton devant le logo de la marque. En bas, nous avons le nom du boîtier et une indication sur sa taille.

De l’autre côté du carton, Corsair nous propose une vue éclatée du 5000D Airflow. Ce dessin se superpose aussi au logo de la marque. Tout en haut à gauche, nous retrouvons le nom du boîtier avec, à nouveau, l’indication d’un boîtier moyen tour. Tout en bas, Corsair a notifié huit des caractéristiques principales de ce 5000D Airflow. Pour les plus observateurs, deux ventilateurs sont présents, les options de stockage, des filtres et un panneau latéral droit ajouré y figurent également. Ce Corsair 5000D Airflow semble ainsi promettre une belle modularité.

Les petits côtés du carton sont également riches d’informations. D’un côté, nous avons d’autres caractéristiques de ce Corsair 5000D Airflow. Celles-ci sont en plus traduites en onze langues. Nous retrouvons donc les dimensions, les possibilités d’installation des systèmes de refroidissement, le type de carte mère accueillie, etc. Ce sont des informations que nous détaillerons tout au long de cette présentation. Les poignées de transport sont là pour nous aider à manipuler les quatorze kilos (poids estimé à 12,4 kilos sans emballage).

De l’autre côté, nous retrouvons à nouveau la marque et son logo. De nombreuses informations inhérentes au dépôt de la marque, des logos correspondants aux normes de qualité, de transport et environnementales et plusieurs codes-barres sont présents. Nous apprenons que nous avons la version noire avec un panneau en verre trempé. Corsair indique également le contenu du carton (le boîtier en lui-même et ses accessoires que nous détaillerons ensuite). Enfin, tout en bas, nous retrouvons deux dessins du Corsair 5000D Airflow accompagné de ses dimensions.

Déballage

Et on déballe ! Notre Corsair 5000D Airflow est confortablement installé entre deux sérieux blocs de mousse protectrice pour éviter tout déplacement lors du transport. Il est en plus emballé dans un sac plastique pour éviter toute éventuelle rayure lors des premières manipulations. Nous apercevons les petites ouvertures en triangle caractéristiques de la série 4000 et c’est tant mieux ! Elles se sont avérées esthétiques et efficaces en terme d’airflow.

Corsair accompagne bien évidemment son 5000D Airflow d’une notice (traduite en onze langues) ainsi qu’une boite d’accessoires. Nous avons la version Airflow, Corsair a également prévu une version iCUE 5000X RGB (c’est le premier dessin sur la couverture de la notice).

Dans cette boite, nous avons :

  • de nombreuses vis utiles à l’installation de ventilateurs, de SSD et carte mère,
  • trois entretoises de carte mère,
  • huit rondelles anti vibration pour disque dur,
  • un adaptateur angle droit pour USB 3.0,
  • et pas moins de douze attaches velcro ! De quoi parfaire le câble management.

Test Arctic Freezer 34 eSports DUO

Présentation

Aujourd’hui, chez Pause Hardware, nous vous proposons un test du ventirad de chez Arctic, le Freezer 34 eSports DUO. Ce ventirad est déjà présent au catalogue de la marque depuis un petit moment.

Le Freezer 34 eSports DUO est la version double ventilateur du Freezer 34. Il se situe sous le Freezer 50 que nous avons déjà testé. Contrairement à son grand frère, la gamme Freezer 34 se distingue par plusieurs coloris. Vous pouvez choisir un noir ou un blanc intégral. Mais vous avez également la possibilité d’avoir des touches de couleur sur les ventilateurs sur la version noire. On peut ainsi avoir des petites touches de rouge, blanc, jaune et vert. Pour se faire, Arctic se repose sur ses ventilateurs en version BioniX P-Series.

Le ventirad présente une conception au format tour. La base est composée de 4 caloducs de 6 mm en cuivre avec la technologie Direct Touch. Le fluide caloporteur est chargé de transmettre la chaleur à 54 ailettes en aluminium. Enfin, deux ventilateurs de 120 mm sont présents pour évacuer les calories. Arctic indique qu’il a particulièrement travaillé le flux d’air.

Pour ce test, nous avons reçu la version entièrement blanche.

Spécifications

MarqueArctic
ModèleFreezer 34 eSports DUO
Sockets supportésIntel : LGA 1200, 115x, 2011(-3), 2066
AMD : AM4
RadiateurMatériaux : ailettes en aluminium
Dimensions : 124 x 103 x 157 mm
Caloducs : cuivre 4x diam 6 mm
Poids : 764 g
VentilateurModèle : BioniX P120
Dimensions : 120 x 120 x 27 mm
Vitesse : 200 – 2100 tr/min
Flux d’air maximal : 67.56 CFM – 114.9 m3/h
Nuisance Sonore : 0.45 Sone
CaractéristiquesOptimisation du flux d’air
Caloducs Direct Touch (HDT)
Optimisé pour la compatibilité mémoire
Ventilateurs à forte pression statique
Garantie10 ans
Prix public45 €

Thermaltake S500 TG Snow : l’équilibre entre la beauté et les fonctionnalités

Non, vous ne vous êtes pas trompés d’endroit, vous êtes bien sur le site Pause Hardware et nous n’allons pas vous faire un cours de philosophie chinoise.

Mais, et c’est toujours étonnant ce que le cerveau peut renvoyer comme pensée à la vue d’un objet ou d’une personne, c’est cette image qui nous est venue à l’esprit lorsque nous avons découvert le nouveau boîtier que nous allons tester.

Aujourd’hui, c’est donc au tour du Thermaltake S500 TG Snow d’arriver dans nos locaux. Et, période hivernale oblige, nous avons reçu la version “Snow”. La société a sorti la première version de ce boîtier en octobre 2019. C’est en décembre de la même année qu’est apparue la version Snow. Oui, la version Snow évoque bien la couleur blanche du boîtier.

Et cette couleur est le premier lien que nous allons faire avec le symbole vu juste avant : le symbole du Ying et du Yang.


De plus, et nous le verrons tout au long de la présentation, la deuxième couleur, le noir, va être présente à plusieurs endroits sur ce S500 TG de Thermaltake.

En sachant que le Ying et le Yang évoque la complémentarité ou l’opposition entre deux notions, Thermaltake a-t-il réussi à marier esthétisme et fonctionnalité pour ce S500 TG ? La société a-t-elle réussit à obtenir un certain équilibre entre ces deux notions ?
Es-tu prêt petit scarabée a parcourir avec nous cette présentation du S500 TG de Thermaltake ?

Emballage et contenu

Les grands côtés du carton qui emballe le Thermaltake S500 TG Snow sont quasi identiques. La seule différence est cette petite bande bleue qui porte le nom de la version de ce boîtier.
Chaque côté porte donc la marque de la société en haut à gauche. Nous avons un dessin du boîtier en son centre avec son nom. Il est stipulé que le S500 TG Snow est un boitier moyen tour. Nous le verrons par la suite, il fait partie de la catégorie des “grands” boîtiers moyen tour. En effet, le S500 TG Snow fait tout de même 565 x 240 x 500 mm. C’est un beau bébé ! Thermaltake indique en plus sur son site que le boîtier fait 17,2 kilos !
Tout en bas du carton, Thermaltake indique uniquement l’adresse de son site.

Nous ne présenterons qu’un petit côté du carton car, là aussi, ils sont identiques.

Tout en haut, nous apercevons la marque du boîtier. Juste en dessous, en petit, la société rappelle le nom du boîtier. Sous la poignée qui aide au transport du S500 TG Snow, nous avons le logo rappelant que le carton est à manipuler avec précaution.
Thermaltake a ensuite laissé un tableau signalant l’ensemble des caractéristiques principales de ce boîtier. Elles nous renseignent sur les capacités d’accueil des solutions de refroidissement, de stockage, et sur la taille des différents éléments que nous allons pouvoir y installer (carte mère, refroidisseur de CPU, GPU, PSU, etc…). Nous les détaillerons bien sûr tout au long de cette présentation du S500 TG Snow.
Enfin, tout en bas, nous retrouvons les logos relatifs au transport et au recyclage ainsi que différentes étiquettes et codes-barres.

Enfilons les moufles et libérons donc le Thermaltake S500 TG Snow de son carton !

Déballage du Thermaltake S500 TG Snow

Thermaltake a calé le S500 TG Snow dans deux blocs de mousse protectrice pour éviter tout déplacement lors du transport. Le boîtier est en plus protégé par un sac plastique pour éviter toute éventuelle rayure lors des premières manipulations. Nous avons un premier aperçu des couleurs noires et blanches qui le composent. Nous remarquons également une succession de petites ouvertures sur le côté droit du boîtier. Elles assureront l’apport en air frais sur nos chers composants.

Thermaltake livre son S500 TG Snow avec une boite comprenant plusieurs accessoires nécessaires à l’installation des composants dans le boîtier. En plus du manuel en 12 langues (dont le français, ouf !), nous trouvons de nombreuses petites choses dont voici le détail :

Test des ventilateurs Noctua NF-A12x25 PWM

Présentation

Aujourd’hui chez Pause Hardware nous allons vous présenter les ventilateurs Noctua NF-A12x25. Ces ventilateurs sont le haut de gamme chez Noctua. Le NF-A12x25 est un ventilateur 120mm nouvelle génération. Il bénéficie des dernières avancées technologiques Noctua dans le domaine de l’aérodynamisme. Ceci lui permet d’atteindre un niveau de refroidissement et de silence sans précédent, selon Noctua. C’est ce que nous voulons vérifier tout au long de ce test.

Dans le droit fil des modèles de la série A de Noctua, le NF-A12x25 se veut un ventilateur tout-terrain capable de délivrer une performance exceptionnelle qu’il s’agisse de privilégier le flux d’air (ex : refroidissement des boîtiers) ou bien d’assurer une pression statique conséquente (ventirads, radiateurs pour watercooling). La version 4 broches PWM permet un pilotage automatique total de la vitesse via les connecteurs de ventilation PWM. Noctua fournit également un adaptateur faible bruit permettant de réduire la vitesse (de 2000 à 1700 tr/min).

Le prix recommandé par Noctua pour le NF-A12x25 est de 29.90 €

Emballage

Les Noctua NF-A12x25 PWM arrivent dans un carton glacé dans les couleurs habituelles de Noctua. On retrouve principalement du marron et du blanc, les couleurs emblématiques de la marque. Sur le devant, nous retrouvons une photo de détail du ventilateur. Dans un bandeau sur fond noir, on retrouve la référence du ventilateur en lettres blanches. Dessous se trouve la liste des points clefs du ventilateur. Sur le bas on retrouve le logo et le lien vers le site internet de la marque.

Sur la face arrière, nous retrouvons une description du ventilateur dans sept langues (anglais, allemand, français, espagnol, portugais, russe et chinois). Côté gauche, sous la référence du ventilateur, on trouve les spécifications du NF-A12x25 PWM. Dans un encadré on trouve la description du bundle qui est livré avec le ventilateur. Enfin la mention de la garantie de 6 ans du produit.

Sur le côté droit, il y a uniquement un schéma du ventilateur. Et côté gauche un QR Code menant vers la page internet du ventilateur.

La façade avant s’ouvre comme un livre. Sur le côté gauche on trouve un graphique qui indique que le NF-A12x25 propose un compromis entre les ventilateurs NF-S12, dédiés au flux d’air et les NF-F12, dédiés à la pression statique. Sur le côté gauche, nous avons le contenu du bundle et deux fenêtres plastiques pour voir le ventilateur et un NA-AV2, le système de fixation anti-vibration pour les ventilateurs.

La façade arrière aussi s’ouvre. On y trouve alors l’ensemble des points clefs du NF-A12x25 PWM.

Test Enermax ETS-F40-FS

Présentation

Aujourd’hui, chez Pause Hardware, nous vous proposons un test du ventirad de chez Enermax, le ETS-F40-FS. Ce ventirad vient étoffer l’offre catalogue d’Enermax. Il se place sous la gamme ETS-T50, nous avons déjà testé le Enermax ETS-T50 Axe ARGB.

Le ETS-F40-FS est le premier ventirad disponible dans cette gamme. Enermax a annoncé toute une famille sous la dénomination F40. La version Silent Edition de notre essai verra bientôt d’autres membres agrandir la famille. Il devrait y avoir une version entièrement noire et des versions ARGB en noir ou en blanc.

Le ventirad présente une conception au format tour. La base se compose de 4 caloducs de 6 mm en cuivre avec la technologie Direct Touch. Le fluide caloporteur est chargé de transmettre la chaleur aux ailettes en aluminium. Enfin, un ventilateur de 140 mm est présent pour évacuer les calories. Enermax indique qu’il a particulièrement travaillé le flux d’air. L’air est guidé à travers des spoilers pour créer des vortex et améliorer la dissipation des caloducs.

Enermax indique que son ventirad est capable de dissiper jusqu‘à 200W.

Spécifications

MarqueEnermax
ModèleETS-F40-FS
Sockets supportésIntel : LGA 1200, LGA 775, 115x, 1366, 2011(-3) Square ILM, 2066 ; AMD : FM1, FM2(+), AM2(+), AM3(+), AM4
RadiateurMatériaux : Ailettes en aluminium ; Dimensions : 140 x 93 x 156 mm ; Heatpipes : Cuivre 4x diam 6 mm ; Poids : 750 g
Ventilo 1Modèle : AFS40-14 ; Dimensions : 140 x 140 x 25.5 mm ; Vitesse : 300 – 1200 tr/min ; Flux d’air : 30.75 – 126.21 m3/h ; Nuisance Sonore : 10-23 dB
CaractéristiquesOptimisation du flux d’air, caloducs Direct Touch (HDT), design asymétrique pour ne pas gêner les barrettes de RAM, ventilateur silencieux
Garantie2 ans
Prix public35 €

Test Arctic Freezer 50

Quand l’hiver arrive, nous avons moins de problématiques pour refroidir nos ordinateurs. Ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas en prendre soin. Aujourd’hui, sur Pause Hardware, on part à la découverte d’une nouvelle marque, Arctic. Pour garder la thématique de l’hiver, Arctic nous a mis à disposition le Freezer 50, son ventirad le plus haut de gamme. Il existe en deux packages, avec ou sans contrôleur A-RGB. Ici nous sommes en présence de la version avec le contrôleur. Il existe aussi une version spéciale pour les Threadripper.

L’Arctic Freezer 50 repose sur une conception de deux tours asymétriques. Le ventirad dispose de deux ventilateurs, en 140 et 120 mm. Le 140 mm se trouve entre ces deux tours, son rôle est d’évacuer les calories. Alors que celui de 120 mm se trouve à l’extérieur, son but est d’amener de l’air frais. On dispose donc d’un système en push-pull. La chaleur du processeur à refroidir est transmise via 6 caloducs. On notera également que ces caloducs sont en contact direct avec le processeur.

Dans un souci de rendre son ventirad compatible avec plusieurs rams, Arctic a conçu son ventirad pour pouvoir accepter les modules d’une hauteur maximale de 37,5 mm.

Le Arctic Freezer 50 dispose de 13 LED A-RGB. Ces LED sont contrôlables soit directement par votre carte mère, soit par le module compris dans notre pack d’essai.

Spécifications

MarqueArctic
ModèleFreezer 50
Sockets supportésIntel : 1150, 1151, 1155, 1156, 1200, 2011-3, 2066
AMD : AM4
RadiateurMatériaux : Aluminium (ailettes), Cuivre (Caloducs et Base), plaqués nickel noir
Dimensions : 148 mm x 149,5 mm x 166 mm (L x W X H)
Heatpipes : Ø6 mm – 6pcs
Poids : 1160 g avec les ventilateurs
Ventilo 1Dimensions : 140 x 140 x 25 mm
Vitesse : 200 – 1700 rpm
Flux d’air : non indiqué
Nuisance Sonore : 0.4 Sone
Ventilo 2Dimensions : 120 x 120 x 25 mm
Vitesse : 200 – 1800 rpm
Flux d’air : non indiqué
Nuisance Sonore : 0.4 Sone
Points clefsAilettes de refroidissement profilées
Six caloducs à haute performance
Éclairage A-RGB
Garantie6 ans
Prix public70 € avec le contrôleur ARGB

Test de la souris Mad Catz R.A.T Pro X3 Supreme Edition

Mad Catz signe son grand retour en sortant un nouveau modèle de souris : la R.A.T Pro x3 Supreme Edition, une souris haut de gamme totalement personnalisable. Il s’agit d’une édition collector afin de célébrer l’année du Rat. Une édition sur laquelle Mad Catz n’a pas lésiné sur les moyens.

Du look à la sensation en passant par les performances, la R.A.T Pro X3 Supreme Edition est exemplaire en matière de précision, conçue pour une agilité incroyable et dotée d’un châssis en alliage de magnésium léger et super résistant, elle est rapide, solide, confortable et profondément personnalisable. En effet, il est possible de créer 108 combinaisons différentes. Elle est livrée avec trois repose-poignets différents afin de s’adapter à tout type de mains ou de positions sur la souris. Le repose auriculaire est disponible en deux tailles et deux matériaux, deux jeux de repose pouce sont également fournis. La molette de défilement est elle aussi personnalisable. Enfin, les patins sont en céramique ou en téflon afin d’offrir une glisse rapide ou plus résistante. La souris se pare d’une magnifique robe noire et or, ce qui offre un visuel absolument magnifique. En outre, malgré son design imposant, elle ne pèse que 105 g. 

Emballage

La R.A.T Pro X3 Supreme Edition est emballée dans un carton rappelant ses couleurs : gris et doré. La face avant du carton est très épurée, elle présente uniquement le nom du produit, ainsi que le logo de Mad Catz, doré sur fond gris.

A l’arrière, on trouve seulement des informations légales. Il faudra donc attendre l’ouverture de la boîte pour enfin savoir à quoi ressemble la souris !

Contenu

Une fois la boite ouverte, on tombe sur la souris, ainsi qu’une pochette qui sert à protéger la souris lors de déplacements. En dessous, se trouvent la boîte d’accessoires, le guide de démarrage rapide ainsi que des stickers de la marque, eux aussi dorés.

Arctic Liquid Freezer II 420 en test :

Comme nous l’avions annoncé début novembre, le Liquid Freezer II 420 vient de voir le jour. C’est un nouvel AIO signé Arctic. En effet, le constructeur suisse vient d’élargir la famille des refroidissements liquides tout-en-un avec cette nouvelle référence.

Fondé en 2001, Arctic a des bureaux en Allemagne, à Hong Kong et aux États-Unis et coopère avec différents sites de production en Chine. Les produits Arctic sont distribués dans le monde entier par l’intermédiaire de distributeurs, de revendeurs et de détaillants. Les États-Unis, le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne sont les principaux marchés de ARCTIC. D’ailleurs, la société a également collaboré avec certaines marques de cartes graphiques telles que HIS, Inno3D, PowerColor, VTX3D, et Sapphire dans le développement de solutions de refroidissement OEM.

Notre héros du jour est conçu autour d’un radiateur massif de 420 mm, il est (presque) hors normes, puisque rares sont les AIO similaires présents sur le marché ! Malgré sa taille immense, le Liquid Freezer II – 420 est commercialisé au prix de 120 € seulement et profite d’une garantie de 2 ans (seulement !?).

Les promesses tenues par ARCTIC sur les précédents modèles, ainsi que ses prix compétitifs face à la concurrence, lui font gagner du terrain sur le marché du refroidissement liquide ! Allons voir donc si ce nouveau Liquid Freezer II – 420 va contribuer positivement à l’avancée du constructeur suisse.

Emballage et contenu

Le Liquid Freezer II – 420 est livré dans une boite massive qui en dit long sur la taille de ce dernier. En effet, l’emballage mesure 473 mm (L) x 155 mm (W) x 170 mm (H) pour un poids de 2.7 kg.

Le bleu marine est utilisé comme couleur de fond, ensuite un bleu plus clair vient animer tout ce beau monde. Sur la face avant, nous retrouvons une illustration style ”négatif” montrant l’intégralité de l’AIO. Autour de cette représentation, nous retrouvons comme d’habitude le nom du produit, le logo de la marque, une indication sur la garantie (2 ans), un QR code qui vous dirige vers la page dédiée sur le site web de la marque. Arctic nous informe que son produit est accompagné de la pâte thermique MX-4.

Au dos, nous trouvons une série de 8 images montrant les caractéristiques clefs de notre Liquid Freezer II – 420, à savoir la conception innovante de sa pompe, le ventilateur des VRMS, la qualité du radiateur, etc…

Toutes les informations techniques concernant la pompe, les ventilateurs et le radiateur sont présentes sur le côté droit sous forme de tableaux. Nous retrouvons également les dimensions de chaque élément ainsi qu’une liste détaillant le contenu du bundle.

A gauche, nous avons une présentation multilingue du produit, ainsi qu’un QR code qui vous envoie vers le manuel d’utilisation en ligne, disponible en plusieurs langues.

Sur le côté bas de la boite, en plus des codes-barres et numéro de série, nous apprenons que la pompe est à sa 3ème révision (Rev.3).