Test des ventilateurs Silverstone Air Blazer 120RW

Silverstone Air Blazer 120RW : Contenu et détails

CouleurPale de ventilateur semi-transparente, cadre blanc
RoulementRoulement hydro
Connecteurs4 broches PWM + ARGB 4-1 broches 5V
Tension12V DC
Consommation couranteVentilateur : 0,32A, LED : 0,36A
Puissance consomméeVentilateur : 3,84W, LED : 1,8W
Vitesse de rotation600 ~ 2200 rpm ± 10 %
Flux d’air25,62 ~ 93,97 CFM
Pression statique0,26 ~ 3,53 mm H2O
Niveau sonore7.4 ~ 35,6 dBA
Espérance de vie40 000 heures
Dimensions120mm x 120mm x 25mm

Une fois le contenu retiré, nous retrouvons notre ventilateur, une feuille d’informations sur la garantie, des vis pour fixer au boîtier et 4 autres vis pour fixer à un radiateur.

Zoom sur le Air Blazer 120RW

Le Air Blazer 120RW possède 9 pales transparentes et peut atteindre la vitesse maximale de 2200 tr/min, générant ainsi une pression statique de 3,53 mm H2O. Le niveau sonore est donné pour 35,6 dB maximum.

Sous les pales, nous retrouvons un PCB vert avec les leds ARGB. Nous verrons en fin de test le rendu final une fois le ventilateur branché.

Sur chaque coin, nous retrouvons un rembourrage en caoutchouc anti-vibrations qui permet de réduire davantage le bruit vibratoire et assure une protection supplémentaire.

Connecteurs

Nous retrouvons un 4 pins PWM qui permettra de réguler la vitesse de votre ventilateur directement depuis votre BIOS ou un logiciel tiers. Pour la gestion du RGB, nous avons un second câble d’une bonne longueur avec un premier port 4-1 pins à brancher sur le connecteur 5V de votre carte mère. Pour éviter d’acheter des dédoubleurs, il y a possibilité de brancher vos ventilateurs sur un même câble. Cela permettra d’avoir un rendu plus harmonieux !

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prix
Performance de refroidissement
Nuisances sonores
Qualité / Finition
Note finale

Previous Post
Galax-OCLab-RTX3080Ti-HOF-01

GALAX OC Lab annonce la RTX 3080 Ti Hall of Fame

Next Post

Test Clavier Wooting One : un clavier révolutionnaire ?

Related Posts