[Test] NZXT Relay Speakers : les haut-parleurs polyvalents

En détail

Voici les haut-parleurs NZXT Relay. Ils mesurent 115 x 186 x 151 mm et pèsent une peu plus de 3 kilos l’ensemble. Entièrement noirs (une version blanche est également disponible), le design est très sobre et une fois en main, ils dégagent une belle impression de qualité. Les coins sont arrondis et la base est séparée du reste grâce à une petite rayure.

Pour la conception, NZXT a utilisé des panneaux de fibres de moyenne densité (MDF). Ces panneaux sont souvent utilisés dans la construction de haut-parleurs pour leur faible coût (par rapport à du bois noble) pour sa facilité d’usinage et sa surface idéale pour le laquage ou le placage. Le revêtement garde malheureusement rapidement les traces de doigt.

Les Tweeters (qui vont délivrer les fréquences médiums et aiguës) ont un dôme en soie et les woofers (qui vont délivrer les fréquences graves) sont en fibre de verre. L’association des trois matières va permettre de minimiser la distorsion du son et d’annuler la résonance que l’on peut trouver dans certains haut-parleurs de qualité moindre.

Tout en bas du haut-parleur NZXT Relay, la marque y a apposé son nom et le haut-parleur gauche a un témoin de fonctionnement.

En dessous, nous avions une base entièrement recouverte de matière antidérapante qui assurera une parfaite stabilité du haut-parleur. Il a également un trou fileté qui permettra de le surélever grâce à des pieds.

Voici l’arrière des haut-parleurs NZXT Relay. Celui de gauche va comporter les boutons et prises essentielles, celui de droite ne va comporter que deux fiches type banane pour relier les deux haut-parleurs entre eux.

En arrière, en haut, nous avons donc les indicateurs L et R permettant de bien positionner les haut-parleurs NZXT Relay de chaque côté de la source. En dessous, nous retrouvons de larges évents permettant une meilleure diffusion des sons présents à l’intérieur des haut-parleurs et une meilleure réponse sur les fréquences basses.

Le haut-parleur gauche a les boutons et fiches principaux. Nous avons :

  • Le bouton rotatif du volume,
  • Le bouton d’alimentation,
  • La fiche permettant le branchement d’un Subwoofer,
  • Les deux fiches bananes à relier au second haut-parleur NZXT Relay,
  • La fiche d’alimentation,
  • Deux fiches RCA (permettant de brancher un autre appareil type ampli),
  • La fiche Jack TRS permettant de relier les NZXT Relay Speakers à un PC par exemple.

Performances audio

Voici l’arrière des haut-parleurs NZXT Relay reliés entre eux. Le NZXT Relay étant un écosystème audio complet, nous avons testé les deux haut-parleurs accompagnés du subwoofer de la marque (test ici). Les branchements sont simples, chaque fiche étant accompagnée d’une petite légende la désignant. Le montage ne prendra que quelques minutes.

Nous avons testé les NZXT Relay Speakers dans trois scénarii : en musique, en film et en jeu.

En musique :

Ce qui ressort à la première écoute, c’est la clarté des voix. Elles sont précises et nettes. Seule une légère saturation sur les voix aiguës se fera entendre lorsque le volume est au maximum. Quel bonheur d’écouter Céline nous chanter les aventures de Rose et Jack sur le Titanic avant qu’il ne sombre ! Les voix graves sont aussi satisfaisantes à entendre et Roméo Elvis nous charmera pleinement les esgourdes.

Sans Subwoofer, les woofers font le job et les basses sont présentes sans toutes fois être très marquées. Les haut-parleurs seuls conviendront cependant tout à fait à une écoute musicale.

Les percussions, qu’elles soient en fréquence médium ou dans les aigus, sont aussi très claires et très nettes et précises même en aigu extrême. Seul un solo de piano ou de violon arrivera à saturation dans les aigus avec un volume au maximum (donc pas en utilisation normale).

Avec le Subwoofer, les basses se libèrent ! L’effet est ample et leur diffusion se fera au facilement au travers d’une pièce de 35 à 40 m2. Posé au sol ou sur un bureau, les vibrations provoquées par le caisson témoignent de la puissance du Subwoofer. Les basses extrêmes sont même perceptibles !

Les 80 Watts (en crête) produisent un son suffisamment puissant en utilisation classique (de chaque côté d’un écran) pour ne pas avoir à pousser le bouton de volume trop fort. L’utilisation à la moitié de la puissance possible sera amplement suffisante.

En film :

Nous avons utilisé un film en qualité Blu-Ray pour tester nos haut-parleurs. Le rendu sonore est différent qu’en écoute musicale.
Nous notons une baisse de qualité globale avec un manque de profondeur des basses. Les voix aiguës sont toujours bien nettes et bien claires et saturent toujours un peu à très fort volume. Les voix d’hommes sont profondes et satisfaisantes à l’oreille.
En scène intérieure, les bruits graves ressortent et s’approchent d’un son un peu caverneux alors qu’en scène extérieure, ce sont les aigus qui dominent. L’équilibre sera difficile à trouver avec des médiums un peu effacés dans l’ensemble.

À fort volume, les scènes d’actions (foule + musique+ bruits forts) seront quelques fois dérangeantes, créant une sorte de brouhaha avec des dominantes (type bruit de pistolet isolé) qui nous obligeront à baisser un peu le volume.

En jeu :

Nous retrouvons la même qualité d’écoute qu’en musique avec des aigus bien marqués, bien nets en ce qui concerne les bruits type percussions. Les voix aiguës pourront saturer légèrement à fort volume, la voix grave du lieutenant Smith étant très agréable à entendre.
Les bruits de scènes d’action type explosions ne donnent pas la même sensation de brouhaha qu’en film. Les tirs sont nets, les explosions sont marquées grâce au Subwoofer et nous ferons vibrer les mollets à chaque fois.
L’harmonisation de la scène sonore est idéale et les bruits sont bien perceptibles dans l’espace.

Page précédente 1 2 3Page suivante

Arnaud.O

Comme Obelix, je suis tombé dedans étant petit. Heureux possesseur d'un Commodore 128 à 14 ans, j'ai côtoyé les Atari et Amiga de l'époque avant de plonger définitivement dans le monde du PC. Infirmier libéral de profession, je suis habilité à vous prescrire une bonne dose de news et de tests.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qualité / Finition
Prix
Qualité sonore
Connectivité
Puissance
Note finale

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page