Test Clavier Wooting One : un clavier révolutionnaire ?

Aujourd’hui, explorons ensemble le monde fascinant du clavier Wooting One, un véritable bijou technologique signé Wooting ! Ce clavier représente la première incursion de la marque dans le domaine, marquant ainsi le début d’une aventure palpitante. Depuis lors, Wooting a étendu son répertoire avec des produits innovants tels que le Wooting Two HE, le Wooting 60HE+, et même le WOOTING UwU. De plus, la marque prépare actuellement le lancement du Wooting 80HE, une nouvelle référence en matière de claviers gaming propose une faible latence et des fonctionnalités de pointe pour les joueurs professionnels..

Le Wooting One incarne une vision novatrice et audacieuse dans le domaine des claviers gaming. En offrant aux joueurs une expérience inédite, il s’engage à leur procurer un contrôle absolu sur leurs actions en jeu. Comment ? Grâce à ses switchs mécaniques entièrement analogiques, une révolution dans le monde des claviers de gaming.

Le clavier Wooting One se distingue nettement des autres claviers mécaniques que nous avons testés. Il est TKL et utilise des switchs optiques qui vous permettent de varier la force exercée sur les touches pour générer différentes entrées. C’est un clavier bien construit doté d’un rétroéclairage RGB complet et d’une application compagnon offrant de nombreuses possibilités de personnalisation.

De plus, le clavier est même hot-swappable, ce qui signifie que vous pouvez facilement changer vos interrupteurs sans avoir à dessouder et ressouder, ce qui est très pratique. Malheureusement, il est livré avec des touches en ABS qui ne donnent pas la même sensation de qualité que certains claviers haut de gamme équipés de touches en PBT doubleshot. Cependant, vous pouvez facilement les remplacer par un jeu de touches de votre choix, et le clavier est disponible avec des switchs optiques linéaires ou clicky pour mieux répondre à vos besoins.

*Notre sample porte la référence suivante : Wooting One RGB Clicky Blue UK ISO (version Qwerty).

Déballage & présentation du Wooting One

En ce qui concerne l’emballage, il convient de noter que l’approche adoptée est à la fois élégante et soigneusement pensée. Chaque détail semble avoir été méticuleusement étudié pour offrir une expérience visuelle et tactile agréable dès le premier contact avec le produit. La simplicité du design s’associe harmonieusement à une présentation impeccable, soulignant ainsi l’attention portée aux moindres aspects de l’esthétique et de la fonctionnalité.

Au niveau du bundle nous avons:

wooting one hors de sa boite
  • Quatre switchs mécaniques supplémentaires
  • Un Keycap puller
  • Un câble USB
  • Une carte de remerciement

Parmi les quatre switchs mécaniques supplémentaires inclus, nous retrouvons 2 « Flaretech Linear Red » et 2 « Flaretech Clicky Blue« .

Le Woooting One en détail

Le clavier Wooting est un clavier TKL qui occupe un peu moins d’espace qu’un clavier de taille standard car il ne possède pas de pavé numérique. Cela libère un peu plus d’espace sur votre bureau pour votre souris.

Comme la plupart des claviers droits, le Wooting one n’est pas réputé pour son ergonomie hors pair. Il offre simplement une seule option d’inclinaison et omet de fournir un repose-poignet en standard. Certains utilisateurs pourraient le percevoir comme un peu trop élevé pour une saisie prolongée. Il convient de noter que Wooting propose à la vente un repose-poignet en silicone à part.

Le clavier Wooting One propose une expérience de jeu inédite grâce à ses commutateurs remplaçables à chaud. Doté de fonctionnalités analogiques innovantes telles que le Double Keystroke (double action de touche) et un point d’actionnement réglable de 1.5mm à 3.5mm, ce clavier offre un contrôle précis et personnalisable pour répondre aux besoins des joueurs les plus exigeants.

De plus, il assure une performance optimale avec le N-Key Rollover & Anti-ghosting, permettant d’éviter les erreurs d’interprétation des touches pressées même lors de combinaisons complexes. L’application « Wootility » offre un contrôle complet sur le rétroéclairage RGB et la configuration du clavier, tandis que sa compatibilité avec Windows 7/8/10, Mac OSX et Linux garantit une utilisation polyvalente sur différentes plateformes.

Un autre avantage appréciable est la non-fixation du câble USB, offrant une plus grande flexibilité et facilitant le transport du clavier. Avec son câble tressé USB de type A vers Micro USB de type B, le Wooting One combine praticité et durabilité pour une expérience de jeu fluide et sans compromis.

Le port Micro USB de type B est judicieusement positionné, offrant trois options de gestion des câbles : un passe-câble central, un sur la droite et un sur la gauche.

Coté façade on se retrouve face à un châssis sobre et compact le tout couronné d’une finition très remarquable de leur part.

La qualité de construction de la planche est bonne. Les stabilisateurs sont corrects mais ne sont pas à la hauteur de certains claviers haut de gamme. Nous remarquerons d’ailleurs le petit logo qui reste assez discret sur la tranche du bas.

Les touches sont également en ABS, ce qui n’est pas le matériau le plus durable et peut s’ébrécher avec le temps. Cependant, le plastique utilisé pour le boîtier est solide et comporte une plaque en aluminium à l’intérieur pour plus de rigidité. De plus, la planche est hot-swappable, ce qui signifie que vous pouvez facilement changer vos switchs sans souder.

Nous avons été agréablement surpris par la finition et la sensation au toucher.

La version améliorée de ce clavier, le Wooting two HE, est dotée de touches en PBT, plus durables et offrant une meilleure sensation sous les doigts.

A l’usage

Wooting One : Rétroéclairage

En ce qui concerne le rétroéclairage RGB, il est bien conçu et offre une multitude de combinaisons, de quoi satisfaire les amateurs de personnalisation. Les touches peuvent être entièrement personnalisées une par une grâce au logiciel « Wootility », dont l’interface minimaliste est simple d’utilisation, facilitant les réglages du rétroéclairage, l’assignation des touches et la configuration des switches.

Ce clavier offre un rétroéclairage complet en RGB, offrant ainsi une palette infinie de couleurs pour chaque touche.

Grâce au logiciel dédié, vous pouvez facilement personnaliser chaque touche selon vos préférences, que ce soit pour des effets lumineux dynamiques ou simplement pour correspondre à votre style.

De plus, les touches de modification, telles que CapsLock, ne se contentent pas de s’allumer, mais changent également de couleur pour indiquer leur état, ce qui ajoute une touche supplémentaire à votre expérience de frappe.

Les switchs sont parfaitement bons à l’utilisation , et au niveau des nuisances sonores on peut le qualifier de silencieux . Vous allez pouvoir presser une multitude de touches en même temps sans provoquer d’erreurs d’interprétation des touches pressées ; l’anti Ghosting est solide !

L’avantage majeur de ce clavier c’est l’analog features. Avec cette fonctionnalité, vous avez la possibilité de régler vos points d’actionnement de 1.5mm a 3.5mm et autant vous dire qu’en jeu c’est vraiment agréable .

Le Wooting one est équipé de touches de contrôle multimédia sur le côté droit du clavier, et vous pouvez facilement verrouiller votre touche Windows gauche en appuyant sur Fn+Windows. Mais là où ce clavier se distingue vraiment, c’est dans ses commandes supplémentaires. Il utilise des interrupteurs optiques permettant des entrées analogiques, similaires à celles que vous obtiendriez avec une manette de jeu. La force que vous exercez sur la touche a un impact sur l’entrée enregistrée.

Vous pouvez le comparer à une gâchette de manette où vous pouvez appliquer une force minimale pour accélérer légèrement dans les jeux de course ou la pousser complètement pour accélérer à fond. Ceci est compatible avec des jeux tels que Rocket League, GTA 5 et quelques autres.

Certains vont peut être le trouver compact, mais on vous rassure sa taille réduite ne gêne pas, bien au contraire nous avons trouvé que c’était un des atouts de ce Clavier.

Après deux semaines d’utilisation quotidienne, j’ai pratiquement adopté ce clavier et j’en ai presque oublié mon Alienware Aw758 qui est déjà un très bon clavier en soi, mais le Wooting One a su se faufiler assez facilement.

La seule chose qui nous a légèrement chagriné durant ce test, c’est le fait de ne pas avoir de repose poignet… mais bon ça perdrait tout son sens et surtout son coté pratique et compact.

Conclusion

P1082472 jpg scaled
Test Clavier Wooting One : un clavier révolutionnaire ?
Verdict

Le Wooting One est un clavier de jeu exceptionnel grâce à ses entrées analogiques, qui offrent une expérience de jeu époustouflante grâce à la possibilité de multiples entrées par touche et la sensibilité à la force. Doté d'une construction robuste, d'un rétroéclairage RGB complet et d'une application de personnalisation remarquable, ce clavier promet une immersion totale dans l'univers du gaming.

Ce clavier TKL a vraiment su nous surprendre autant par sa finition soignée que par sa fiabilité sur une utilisation quotidienne et intensive.

En terme de prix , le Wooting one est vendu aux alentours de 140 € et sera bientôt disponible en version Azerty. Certes ça parait un peu cher, mais le prix est justifié par rapport à la qualité globale du produit .

Le Wooting One offre une expérience de jeu exclusive avec ses touches analogiques , sa construction de haute qualité et son look élégant. Il remporte notre badge choix de l'équipe.

Ergonomie
9
Prix
8.5
Nuisances sonores
8.5
Qualité Frappe
9
Qualité globale
10
Rétroéclairage
9
Note des lecteurs2 Notes
7
Points forts
interrupteurs optiques permettent une personnalisation
Rétroéclairage RGB complet
Conception solide et bien construite.
Clavier hotswap.
Points faibles
Touche ABS et non PBT
Disponible uniquement avec des interrupteurs optiques rouges ou bleus.
9
Must have
ph award choix equipe

Retrouvez tous nos tests ici.

Wael.K

Ravi de vous accueillir sur ma page dédiée aux articles ! Je suis Wael El Kadri, et je suis un ingénieur civil de profession. Mais ma véritable passion est le matériel informatique. J'en suis passionné depuis l'âge de 12 ans, et j'aime apprendre et découvrir de nouvelles choses. En 2016, j'ai créé ma page personnelle sur les réseaux sociaux, baptisée Pause Hardware. C'est là que je partage mes créations en modding, mais aussi divers sujets liés au matériel informatique en général. J'ai également crée le site web, pausehardware.com, en 2019 où je publie des articles plus approfondis sur le matériel à travers des tests et revues et articles de news. J'ai eu l'opportunité de participer en tant qu'exposant à plusieurs événements liés aux jeux vidéo, aux côtés de grandes marques, notamment lors de la Paris Game Week en 2018 et 2019. Je reste constamment en quête de nouvelles manières de partager mes connaissances et ma passion pour le matériel informatique avec d'autres passionnés. Voici quelques publications médiatiques qui ont mis en lumière mon travail : Deux articles dans le magazine Extreme PC, parus dans ses  numéros 1 et 21 : Extreme PC Magazine Issue 21 (adobe.com) Également, un article sur Forbes intitulé "Dix Modèles de PC Incroyables en 2021" sur forbes.com : Ten Incredible PC Mods Of 2021 (forbes.com)

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ergonomie
Prix
Nuisances sonores
Qualité Frappe
Qualité globale
Rétroéclairage
Note finale

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page