SteelSeries : retour de la collection Ghost en édition limitée

SteelSeries a annoncé aujourd’hui le retour de la collection Ghost en édition limitée avec la souris sans fil primée Aerox 3 et le clavier Apex 7 TenKeyLess (TKL).

SteelSeries a fusionné une coque sculptée élégante avec un motif en maille et un coloris fantôme distinct pour offrir une souris effrayante, rapide, ultra-légère et hautes performances, et un clavier au format eSports qui brille à travers un coloris translucide. Ajoutez un éclairage RVB inégalé aux deux et la collection Ghost en édition limitée forme une combinaison mortelle.

SteelSeries Aerox 3 Wireless Ghost

La souris SteelSeries Aerox 3 Wireless Ghost Edition est dotée d’un design ultra léger de 68 g parfaitement optimisé pour des mouvements rapides. Elle profite également d’un capteur TrueMove Air et de patins coulissants 100 % PTFE de qualité vierge. Une autonomie de 200 heures avec une charge rapide grâce à l’USB-C garantit une double connexion sans fil sans stress, tandis que l’AquaBarrier™ résistant à l’eau assure la sécurité. 

SteelSeries Apex 7 TKL Ghost

Conçu par les fabricants du clavier TKL le plus vendu au monde, le clavier Apex 7 TKL Ghost Edition en édition limitée présente une conception TenKeyLess avec des switches mécaniques garantis pour 50 millions de frappes. Un écran intelligent OLED intégré avec stockage intégré sert de centre de commande pour les informations à la volée provenant d’un jeu ou de Discord, tandis qu’un éclairage RVB par touche éclaire votre configuration avec 16,8 millions de couleurs brillantes. Des touches en PBT double injection, un cadre en alliage d’aluminium incassable et un coloris fantôme en édition limitée en font un véritable clavier mécanique hors du commun. 

Disponible sur SteelSeries.com, la collection Ghost en édition limitée est désormais disponible aux PDSF suivants :

• Apex 7 TKL Ghost 179,99 €

• Aerox 3 Wireless Ghost 109,99 €

Source : Communiqué de presse

Retrouvez l’actualité hardware ici

Arnaud.O

Comme Obelix, je suis tombé dedans étant petit. Heureux possesseur d'un Commodore 128 à 14 ans, j'ai côtoyé les Atari et Amiga de l'époque avant de plonger définitivement dans le monde du PC. Infirmier libéral de profession, je suis habilité à vous prescrire une bonne dose de news et de tests.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page