Archives de catégorie : Actu Divers

Elgato présente les “Light Strip” et les “Wave Panels”.

Elgato a annoncé aujourd’hui le lancement de deux nouvelles gammes de produits. Ce sont les les Elgato Light Strip et Elgato Wave Panels. Celles-ci vont aider les créateurs à personnaliser leurs studios à domicile et leurs configurations de streaming.

Elgato Light Strip

Les Elgato Light Strip offrent un éclairage ambiant contrôlé par une application. Elles sont équipées de LED RGBWW capables d’afficher 16 millions de couleurs. Elles ont 108 LED RGBWW au total. Ceci inclut des LED blanches chaudes et froides dédiées pour offrir une plage de couleurs et de températures plus large que les LED RGB ou RGBW. Les Light Strips ont un profil mince flexible pour se plier. Elles ont un support adhésif Tesa solide qui adhère à la plupart des surfaces. Elles sont entièrement dimmable et capable de produire jusqu’à 2000 lumens à des températures de couleur comprises entre 3500 et 6500K. Les Light Strip peuvent se contrôler via une application gratuite pour Mac, Windows, iPhone et Android.

Elgato Wave Panels

Les panneaux Elgato Wave optimisent la qualité audio des émissions et des enregistrements en direct tout en améliorant l’esthétique de la pièce. La construction en mousse à double densité aide à réduire l’écho et la réverbération pour une excellente diffusion et écoute. Un profil hexagonal et des cadres brevetés EasyClick permettent aux panneaux Wave de se connecter facilement ensemble. Les bandes adhésives Tesa incluses et les vis en option ainsi que les ancrages muraux permettent un montage, un retrait et un déplacement faciles. Les panneaux sont disponibles en plusieurs couleurs. Elles peuvent être mélangées et assorties pour personnaliser davantage votre espace.

Les Elgato Light Strip et Elgato Wave sont disponibles auprès des revendeurs et distributeurs agréés Elgato et CORSAIR. Ils bénéficient en plus d’une garantie de deux ans. Les Light Strips se vendent à 59,99 euros. Les Elgato Wave s’affichent à 119,99 euros.

Retrouvez l’actualité hardware ici

Thermalright présente le Venomous Plus

Thermalright a présenté le Venomous Plus, son dernier refroidisseur de CPU de type tour. Le plus est une remise au gout du jour du Venomous X, vieux de plus de 10 ans. Thermalright annonce le support des charges thermiques allant jusqu’à 240 W. Le refroidisseur Venomous Plus dispose d’une conception classique à ailettes en aluminium. Six caloducs en cuivre nickelé de 6 mm sont présent au niveau de la base à finition miroir. L’empilement d’ailettes en aluminium est ventilé par un ventilateur TL-C12S de 120 mm. Le dissipateur thermique mesure 127 mm x 60 mm x 158 mm (LxPxH), pèse 660 g et contient 51 ailettes. Le ventilateur ajoute environ 25-27 mm de largeur.

Le ventilateur TL-C12S inclus est l’un des éléments clés qui le distinguent du Venomous X. Il utilise une prise PWM à 4 broches pour la régulation de ventilateur. Un ARGB à 3 broches est présent pour la gestion de l’éclairage. Car oui, il dispose d’un éclairage ARGB grâce à des diodes placées dans le moyeu de la roue. Le ventilateur est doté d’un moteur Fluid Dynamic Bearing, tourne jusqu’à 1 500 tr/min (±10 %). Il propose un débit d’air poussant jusqu’à 66,17 CFM avec une pression statique de 1,53 mm H₂O. Le niveau sonore maximal est de 25,6 dBA. Parmi les types de prises pour CPU pris en charge figurent AM4, LGA1200, LGA115x et LGA2066.

Retrouvez l’actualité hardware ici

TSMC vers des puces en 3 nm cette année

TSMC, le principal fournisseur de semi-conducteurs, est censé commencer la production de nœuds de 3 nm cette année. Samsung, un des trois principaux fondeurs, est confronté à des retards, notamment par la pandémie. Il a dû repousser son nœud en 3 nm à 2022. TSMC devrait réussir à livrer des puces avec cette finesse cette année.

Selon HardwareLuxx, le géant taïwanais des semi-conducteurs prépare le nœud de 3 nm pour le second semestre de cette année. La date exacte de la production en grand volume reste pour le moment inconnue. La capacité prévue pour le nouveau nœud est censée être d’environ 30 000 plaquettes par mois. Ce total devrait monter à 105 000 plaquettes par mois en 2023. Ce chiffre est similaire à la production actuelle de 105 000 plaquettes par mois pour le 5 nm. Il était de 90 000 au quatrième trimestre 2020. L’un des plus gros clients du prochain nœud de 3 nm sera Apple.

Retrouvez l’actualité hardware ici

Scythe annonce son Mugen 5 Black Edition

Scythe annonce aujourd’hui la sortie du nouveau refroidisseur Mugen 5 Black Edition (SCMG-5100BE). Basée sur le refroidisseur Mugen 5 Rev.B original, cette nouvelle édition, comme son nom l’indique, est entièrement noir. Il comprend un dissipateur de chaleur noir, un ventilateur Kaze Flex 120 noir et des accessoires noirs. Le nouveau Mugen 5 Black est le choix par excellence pour ses excellentes performances, son silence superbe et son esthétique. Le refroidisseur Scythe Mugen 5 Black Edition est disponible à un prix de vente conseillé de 60 $.

Source : Scythe

Basée sur le refroidisseur classique Mugen 5, cette nouvelle édition est équipée d’un ventilateur Kaze Flex 120 entièrement noir. Sa vitesse peut aller jusqu’à 1500 tr/min, ce qui pousse ses performances à un niveau supérieur. Il dispose de clips pour un ventilateur supplémentaire et un système de montage amélioré.

Spécifications et caractéristiques du produit

Numéro de modèle : SCMG-5100BE
Dimensions : L136,0 x P110,5 x H154,5 mm (ventilateur inclus)
Poids : 890 g (ventilateur inclus)
Sockets supportés :
Intel : LGA 2066 / 2011 (V3) / 1200 / 115X
AMD : AM4 / AM3(+) / AM2(+) / FM2(+) / FM1
Dimensions du ventilateur : 120 mm x 120 mm x 27 mm (avec caoutchouc anti-vibration)
Vitesse du ventilateur : entre 300 et 1500 tr/min
Compatibilité excellente

Grâce à son design décalé et asymétrique, ce refroidisseur propose une grande compatibilité pour la mémoire et les cartes graphiques. D’une hauteur de 154,5 mm seulement, le Mugen 5 Black s’adapte parfaitement à la plupart des boîtiers du marché.

Esthétique et style

Le dissipateur de chaleur est entièrement recouvert de noir et porte un logo gravé au diamant. Il permet de s’intégrer dans la quasi-totalité des configurations.

Retrouvez l’actualité hardware ici

ASUS annonce sa carte ThunderboltEX 4

ASUS a donc lancé aujourd’hui la ThunderboltEX 4. C’est une carte conçue pour donner au PC une connectivité Thunderbolt 4 complète. La seule condition pour pouvoir en profiter est d’avoir une carte mère ASUS avec un port Thunderbolt.

Un port USB 2.0 est également nécessaire. La carte dispose d’une interface hôte PCI-Express 3.0 x4 et peut donc être installée sur n’importe quel emplacement PCIe, x4 ou supérieur. Une entrée d’alimentation PCIe à 6 broches est également nécessaire. En effet, Thunderbolt 4 est capable de fournir jusqu’à 100 W d’alimentation par port.

La carte ASUS ThunderboltEX 4 a deux ports Thunderbolt 4 au format USB de type C, chacun avec 40 Gbit / s de bande passante bidirectionnelle. La carte fournit un relais DisplayPort pour chaque port. Une carte graphique peut être connectée au ThunderboltEX 4 à l’aide des câbles DisplayPort vers mini-DisplayPort inclus. La carte prend en charge le relais DisplayPort 1.4, il sera donc possible d’afficher jusqu’à une résolution de 8K sur les moniteurs connectés, si la carte graphique le permet. Sous le capot, la carte comporte un contrôleur Intel JHL8540 «Maple Ridge» Thunderbolt 4.

La société n’a pas révélé les prix.

Retrouvez l’actualité hardware ici

L’AGESA 1.2.0.1 améliore les performances du cache L3 pour les processeurs Ryzen 5000

Le micrologiciel BIOS AGESA 1.2.0.1 d’AMD a été officiellement annoncé. Il arrive avec une série de corrections de bugs et d’améliorations pour les processeurs Ryzen 5000 Desktop. Les fabricants de cartes déploieront les BIOS pour chaque carte mère respective au sein de leur gamme de la série 500.

Selon AMD, les premiers BIOS publics pour les processeurs Ryzen 5000 Desktop sont en cours de déploiement. AMD confirme les correctifs et améliorations généraux suivants :

  • Correction : fausses erreurs SMART sur Hynix NVMe
  • Correction : détection intermittente de SSD pour les périphériques M.2 SATA
  • Améliore la bande passante L3 dans AIDA64
  • Améliore la stabilité si l’utilisateur désactive les cœurs sur les 5600X / 5800X avec AMD Ryzen Master

Le nouveau micrologiciel du BIOS résout donc également le problème de performances du cache L3 auquel les utilisateurs étaient confrontés lors de la mise à jour vers le micrologiciel du BIOS 1.2.0.0. À cette fin, une configuration de test avec un processeur AMD Ryzen 9 5950X et une carte mère MSI MEG B550 Unify a été utilisée. La comparaison a été faite avec l’AGESA 1.2.0.0 et le nouveau firmware AGESA 1.2.0.1. Voici donc les différences de performance du cache :

L’AGESA 1.2.0.1 résout vraiment les problèmes de performances du cache L3. En outre, MSI a initialement déployé le micrologiciel AMD AGESA 1.2.0.1 sur les cartes mères de la série 500 suivantes :

  • MEG X570 GODLIKE (7C34.v1D1 Bêta)
  • MEG X570 ACE (7C35.v1E1 bêta)
  • MEG X570 Unify (7C35.vA91 Bêta)
  • MEG B550 Unify (7D13.v121 bêta)
  • MEG B550 Unify-X (7D13.vA21 bêta)

Retrouvez l’actualité hardware ici

Quelques astuces pour overclocker son moniteur

La notion d’overclocking est souvent liée au processeur ou à la carte graphique d’une configuration. Il est également possible de pousser les limites d’autres types de matériel tel qu’une barrette de mémoire voire de périphériques.

Aujourd’hui, nous nous intéresseront à l’overclocking d’un moniteur. Pourquoi ? Et bien parce que c’est en général très stable et très facile. Les moniteurs dont le taux de rafraichissement dépasse les 60 Hz se démocratisent car de plus en plus accessibles financièrement. Cependant, aujourd’hui, beaucoup d’utilisateurs ont un moniteur dont la limite donnée par le constructeur est à 60 Hz. Dans la plupart des cas, ces moniteurs peuvent être overclockés à au moins 75 Hz. Généralement, les panneaux TN s’overclockent bien mieux que les panneaux IPS ou VA.

Quel est l’objectif ? Un moniteur à taux de rafraichissement à 144 Hz apportera tout simplement un confort visuel et une action en jeu plus fluide qu’un moniteur à 60 Hz.

Quelles sont les étapes ?

Il faudra tout d’abord télécharger le petit logiciel Custom Resolution Utility (CRU). Il est téléchargeable ici. A décompresser avant utilisation !

Une fois décompressé, cliquer avec le bouton droit sur l’exécutable “CRU.exe”. Cliquer ensuite sur “Exécuter en tant qu’administrateur”.

Cliquer sur “Add…” sous l’item “Detailed resolutions”.

Entrer la résolution d’affichage et le taux de rafraichissement désiré. Débuter par 75 Hz, c’est le taux généralement accepté sans sourciller par de nombreux moniteurs 60Hz. Confirmer en cliquant sur OK.

La résolution créée (75 Hz) se retrouve dans la liste “Detailed resolutions”. Valider en cliquant sur OK.

Revenir au dossier du logiciel et cliquer sur l’exécutable “restart64.exe” avec le bouton droit de la souris. Cliquer ensuite sur “Exécuter en tant qu’administrateur”.

Le moniteur doit devenir noir quelques secondes. Si l’overclocking est accepté, le moniteur se rallumera au bout de quelques secondes. Dans le cas contraire, il s’éteindra environ quinze secondes.

En cas de réussite, il faut maintenant appliquer le taux de rafraichissement créé. Pour ce faire, ouvrir les paramètres d’affichage avec un clic droit sur le bureau.

Cliquer sur “Paramètres d’affichage avancé”.

Cliquer sur “Propriétés de la carte vidéo pour l’affichage 1 (ou 2 si deux moniteurs dans ce cas-ci).

Dans la nouvelle fenêtre qui s’ouvre, cliquer sur l’onglet “Ecran”.

Et choisir le taux de rafraichissement de nouvellement créé.

Enfin, cliquer sur “Appliquer”.

En cas de taux de rafraichissement non supporté par le moniteur, un message doit apparaître (ou un écran noir de quelques secondes). En cas de réussite, il est aussi possible de vérifier si le moniteur supporte un taux de rafraichissement plus élevé. Dans ce cas, monter de 5 Hz en 5Hz.

Retrouvez l’actualité hardware ici

ASGARD dévoile ses kits de mémoire DDR5-4800 MHz

Le fabricant de mémoire chinois, ASGARD, a annoncé ses prochains kits de mémoire DDR5 pour les processeurs Intel Alder Lake Desktop. Ces kits de mémoire DDR5 sont des modules d’entrée de gamme. Ils fonctionnent aux fréquences de base de la norme DDR5.

Certains des détails du kit de mémoire mentionnés par ASGARD incluent des vitesses allant jusqu’à 4800 MHz. C’est la fréquence de base du nouveau standard de mémoire. Il y aura des vitesses supérieures à 6000 MHz au moment où la mémoire mûrira pour le segment grand public. On dit que les tensions sont réglées à 1,1 V et les synchronisations seront configurées à 40-40-40. Par rapport à la DDR4, la mémoire DDR5 offrira deux fois plus de performances. Elle offrira également un total de 20% d’économie d’énergie. Les kits de mémoire seront pris en charge par les processeurs Intel de 12e génération Alder Lake. Ils seront aussi compatibles avec d’autres plates-formes d’AMD telles que AM5.

Les kits de mémoire DDR5 seront disponibles en capacités de 32 Go, 64 Go et 128 Go. Les prix varieront en fonction des capacités et des configurations offertes par chaque kit de mémoire. ASGARD a présenté un seul module DDR5 d’une capacité de 64 Go et d’une tension de fonctionnement de 1,1 V avec une vitesse de 4800 MHz. Le module UDIMM est dépourvu de dissipateur thermique. Il y aura des kits premium avec des dissipateurs thermiques de fournisseurs bien connus tels que Corsair, G.Skill, TeamGroup, etc. ASGARD indique également qu’en plus des processeurs Intel de 12e génération pour ordinateur de bureau Alder Lake, les APU Intel Sapphire Rapid-SP Xeon, Tiger Lake-U, AMD Van Gogh / Rembrandt utiliseront également les kits de mémoire DDR5.

Retrouvez l’actualité hardware ici

Silverstone annonce son ventirad ARGB : l’Hydrogon D120

SilverStone a présenté aujourd’hui l’Hydrogon D120 ARGB. C’est un refroidisseur de processeur à double empilement en aluminium «mince». Le refroidisseur comprend un dissipateur thermique à double pile d’ailettes «de type D». La profondeur de refroidissement globale est de seulement 112 mm avec les deux ventilateurs en place.

Les deux piles d’ailettes sont embrochées par six caloducs en cuivre nickelé de 6 mm d’épaisseur. Ils progressent vers le haut de manière courbée pour libérer de l’espace autour de la zone de mémoire de la carte mère.

Les deux piles d’ailettes sont embrochées par six caloducs en cuivre nickelé de 6 mm d’épaisseur. Ils progressent vers le haut de manière courbée pour libérer de l’espace autour de la zone de mémoire de la carte mère.

Le SilverStone Hydrogon D120 ARGB possède une paire de ventilateurs ARGB de 120 mm à 9 pales. Chacun de ceux-ci est en PWM 4 broches pour la fonction principale et ARGB à 3 broches pour l’éclairage. Les ventilateurs ont des roulements hydrauliques. Ils tournent jusqu’à 1850 tr / min, chacun poussant jusqu’à 56,23 CFM de débit d’air, avec un bruit de sortie de 30,5 dBA. Parmi les types de sockets CPU pris en charge, on trouve AM4, LGA115x, LGA1200 et également LGA2066. De plus, le refroidisseur mesure 125 mm (L) x 153 mm (H) x 112 mm (P), pèse 885 g (ventilateurs compris).

Caractéristiques de l’Hydrogon D120 :

  • Refroidisseur CPU à double tour avec deux ventilateurs et 6 caloducs en cuivre assurant la meilleure efficacité de conduction thermique,
  • Fin offset design éliminant les interférences entre les modules de mémoire et le refroidisseur de CPU sur les cartes mères LGA1200,
  • Ventilateurs haute performance 9 pales contrôlés PWM de 120 mm. Plage de vitesse de ventilateur de 0 ~ 1850 tr / min,
  • Chaque ventilateur comprend 8 LED ARGB qui peuvent être contrôlées par des contrôleurs ARGB ou des cartes mères compatibles,
  • Tampons en caoutchouc anti-vibration inclus pour un amortissement supplémentaire du bruit,
  • Conception de montage à vis à ressort avec tournevis long inclus. Installation ferme et simple pour les plates-formes Intel et AMD.

Enfin, la société n’a pas révélé de prix.

Retrouvez l’actualité hardware ici

NOCTUA Redux : un ventirad pour petit budget

Noctua a commencé à présenter une toute nouvelle gamme de refroidisseurs de processeur : les Noctua Redux. La société cible les consommateurs soucieux des prix qui souhaitent une solution de refroidissement de qualité.

Source : Noctua

Noctua décrit son produit Redux comme “un refroidisseur de processeur éprouvé et primé, réduit à l’essentiel”. Il y a une petite image d’accompagnement qui montre le dessus d’un refroidisseur de processeur de style tour. Sur l’image, on observe des caloducs traversant le haut, entourant “Redux by Noctua”. Cependant, l’image est recadrée, il peut donc y avoir d’autres sorties de caloducs non représentés sur la photo (la symétrie donne l’impression qu’il y aura huit extrémités de caloducs traversant un bloc de refroidissement en aluminium à ailettes).

Sur une face du refroidisseur se trouve un ventilateur de marque Noctua. Il a la même couleur que l’un des ventilateurs de la marque Redux NF existants de Noctua. C’est une série de ventilateurs qui coûte 30 à 40% de moins que la gamme de ventilateurs Noctua NF standard.

Ce nouveau refroidisseur sera en concurrence avec la gamme Hyper 212 de Cooler Master. Cependant les prix et la disponibilité exacts sont actuellement inconnus.

Retrouvez l’actualité hardware ici