Archives de catégorie : Actu Processeurs

Un processeur Intel Alder Lake-S sous DOTA2

Un échantillon du processeur Intel Alder Lake-S est apparu dans la base de données de benchmark du logiciel CapFrameX. Il pourrait s’agir du premier benchmark en jeu de l’Intel Alder Lake-S à ce jour. Le fabricant a déjà présenté le système de test Alder Lake-S au CES 2021. Mais aucun chiffre de performance n’a été partagé à l’époque. La base de données CapFrameX (via ComputerBase) présente une entrée d’un test d’un CPU Intel Alder Lake dans des jeux. L’entrée est datée du 5 avril 2021, elle n’est donc pas récente, mais c’est la première fois que nous pouvons la voir. Le PC était composé d’un CPU Alder Lake-S, une carte graphique NVIDIA RTX 3080 et de la DRAM en DDR5-4800.

CapFrameX n’enregistre pas les spécifications détaillées du matériel testé. Mais il enregistre les performances ainsi que les données des capteurs liées à ces résultats. Pour cette raison, nous ne savons que ce qui a été testé, à l’exception d’une fréquence de 2,2 GHz. Ce qui indique qu’il s’agit clairement d’un échantillon d’ingénierie.

Intel Alder Lake-S sous DDR5

Le processeur a été testé sur une carte mère de référence Intel. Cette dernière recevait quatre modules DDR5-4800 avec chacun 8 Go de mémoire.

Avec une carte graphique GeForce RTX 3080, le système a obtenu une moyenne de 119,98 images par seconde dans DOTA2. Malheureusement, ces chiffres n’ont aucun sens, car il n’y a aucune information sur les paramètres du jeu. La seule chose que nous apprenons de cette fuite est que Alder Lake-S est déjà capable de lancer des jeux.

Intel Alder Lake-S sous DDR4

Une autre entrée dans la base de données CapFrameX confirme que les Alder Lake-S, seront compatibles avec la DDR4. L’échantillon d’ingénierie a également été testé avec 16 Go DDR4-3200 (2 × 8 Go) dans Dota 2. Par contre, c’est l’API Vulkan sur Doom, en utilisant la sortie graphique de l’IGP.

La rumeur veut que le lancement d’Intel Alder Lake-S ait lieu en novembre.

Source : CapFrameX via ComputerBase

Retrouvez l’actualité hardware ici

Intel lance ses processeurs mobiles Core “Tiger Lake-H”

Avec ses nouveaux processeurs Intel Core série H de 11e génération, Intel s’appuie sur son expertise en matière de conception de processeurs. Le but est d’offrir des performances de jeu dignes d’un ordinateur de bureau sur mobile.

Les processeurs Intel de la 11e génération de la série H, se basent sur le processus SuperFin de 10 nanomètres. Ils comportent jusqu’à 8 cœurs et 16 threads, avec des performances turbo en simple et double cœur jusqu’à 5,0 GHz. De plus, le processeur peut accéder directement à la mémoire GDDR6 haute vitesse de la carte graphique. Ce qui permet aux joueurs d’obtenir plus d’images par secondes et une latence plus faible. Mais également de charger plus rapidement les grandes textures. Le processeur offre une largeur de bande PCIe 2,5 fois supérieure à celle des processeurs de la 10e génération de la série H. Et trois fois supérieure à celle des autres processeurs du secteur.

20 lignes PCIe 4.0

Pour la première fois dans un ordinateur portable, le processeur offre 20 lignes de PCIe Gen 4. Ils proposent également la prise en charge du Wi-Fi 6E et Thunderbolt 4 (jusqu’à 40 Go par seconde).

Les nouvelles caractéristiques de la plateforme comprennent également :

  • 20 lignes PCIe Gen 4.0 avec la technologie Rapid Storage Technology amorçable en Raid 0
  • Jusqu’à 44 lignes PCIe totales qui incluent 24 lignes PCIe Gen 3.0 à partir d’un hub contrôleur de plateforme dédié
  • Prise en charge de la mémoire jusqu’à DDR4-3200
  • Thunderbolt 4 avec des vitesses de transfert allant jusqu’à 40 Gbps
  • Intel Killer Wi-Fi 6E (Gig+) discret
  • Double Embedded Display Port intégré pour un affichage compagnon optimisé en termes de puissance

Intel vPro série H

Le lancement présente également les nouveaux processeurs Intel vPro série H. Avec en tête le processeur Core i9-11950H à huit cœurs et 16 threads . Mais aussi les processeurs mobiles Xeon série W-11000. Ces nouveaux processeurs, associés à la nouvelle plate-forme Core vPro, offrent :

  • Xeon + mémoire à code de correction d’erreur (ECC).
  • Intel Hardware Shield, disponible exclusivement sur la plate-forme Intel vPro offre la sécurité matérielle la plus complète au monde pour les entreprises. Il est également équipé de la technologie Intel Control-flow Enforcement, une technologie révolutionnaire pour aider à stopper des attaques qui ont longtemps échappé aux solutions uniquement logicielles.
  • Cryptage total de la mémoire Intel.
  • Technologie Intel Active Management.
  • Intel Deep Learning Boost.

Les processeurs Core Mobile série H et Xeon série W-11000 de 11e génération équiperont cette année plus de 80 modèles d’ordinateurs portables.

Source : Intel

Retrouvez toute l’actualité hardware ici

Intel Alder Lake S : les dernières nouvelles

Alder Lake va apporter une innovation des plus excitante dans l’industrie du PC depuis un certain temps. Voici les confirmations de certaines fuites précédentes et de nouvelles informations.

Intel Alder Lake S avec PCIe 5.0 et DDR5

AMD a pris Intel de court avec l’introduction de PCIe 4.0. Pendant longtemps, Intel n’a pas eu PCIe 4.0 pour concurrencer Ryzen. Désormais, Intel prévoit d’être la première à commercialiser PCIe 5.0 et DDR5. Ces dernières semaines, Intel a informé ses partenaires du lancement de Alder Lake. Si le PCIe 5.0 devrait être supporté universellement, toutes les cartes ne pourront pas bénéficier de l’option DDR5.

Intel Alder Lake prendra en charge la mémoire DDR5, mais aussi la DDR4. Il appartiendra donc aux fournisseurs de cartes mères de proposer le support ou non. Toutefois, la DDR5 et la DDR4 ne peuvent cohabiter. Les AIB devront donc faire leur choix référence par référence. Les cartes mères bas de gamme pourraient s’en tenir à la norme DDR4. La mémoire DDR5 est également au début de la production de masse. Elle pourrait donc ne pas avoir atteint sa pleine capacité au moment du lancement d’Alder Lake. L’ensemble de ses paramètres feront que seules les cartes mères haut de gamme devraient en être équipées.

Intel Alder Lake S en novembre 2021

La société a indiqué à ses partenaires qu’elle prévoyait de lancer Alder Lake S en novembre 2021. Comme avec tous les calendriers, cela peut avancer ou reculer en fonction de quelques variables. Mais pour l’instant, cela a été communiqué aux partenaires et serait en grande partie fixé.

Un autre changement important avec Alder Lake est que la puce sera de taille rectangulaire. Le nouveau socket LGA 1700 sera très différent des LGA existants. Cela signifie également qu’il faudra de nouveaux refroidisseurs, car les anciens ne pourront pas s’adapter au nouveau socket. Concernant le socket Intel pourrait décider de rendre compatible le LGA 1700 avec les générations futures. À l’image d’AMD et de son socket AM4.

Alder Lake d’Intel introduira la philosophie de conception big.LITTLE et s’attaquera à la série M d’Apple. Les processeurs Intel Tiger Lake peuvent facilement battre le M1 en termes de performances mono-cœur. Le prochain TGL 8 cœurs d’Intel devrait également le battre en termes de performances multicœurs. Par contre le géant bleu reste à la traîne en termes d’efficacité énergétique. Les petits cœurs d’Alder Lake seront en mesure de résoudre ce problème. Nous pourrions ainsi voir l’entreprise reprendre la couronne des performances par watt. Inutile de dire que le marché des PC va devenir très intéressant avant la fin de l’année.

Source : Wccftech.com

Retrouvez l’actualité hardware ici

AMD Ryzen 9 6900H “Rembrandt” Zen3+ et RDNA2 ?

ExecutableFix a posté sur Twitter que les processeurs mobiles Rembrandt comporteront jusqu’à douze unités de calcul graphique, soit 768 processeurs de flux. La variante de bureau est susceptible de présenter la même puce et le même nombre maximum de cœurs GPU. Ces spécifications mobiles pourraient donc être utilisées par les CPU Ryzen 9 6900H(S/X). Ces derniers sont destinés à succéder aux modèles Cezanne sortis en janvier.

La même fuite a précédemment confirmé que Rembrandt est le seul listé avec la mystérieuse et encore non confirmée architecture Zen3+. À ce jour, il n’y a pas eu de confirmation de ce type pour Warhol. Selon la rumeur, il serait également doté de Zen3+.

Plus important encore, le Rembrandt d’AMD enverrait finalement l’architecture GPU Vega à la retraite. Cette architecture n’a pas été utilisée par les cartes graphiques de bureau depuis la Radeon VII (Vega 20). Mais les CPU mobiles s’en servent encore aujourd’hui. D’ici l’arrivée de Rembrandt sur le marché, nous pourrions déjà voir des fuites sur RDNA3 pour les cartes graphiques.

AMD Rembrandt est apparu dans une fuite de la feuille de route comme le successeur de Cezanne. C’était également la première confirmation de l’architecture en 6 nm, du support PCIe Gen4 de la mémoire DDR5.

Source : ExecutableFix

Retrouvez l’actualité hardware ici

Les processeurs Intel Xeon W-1300 détaillés

Intel a discrètement dévoilé les détails de ses derniers processeurs Xeon W basés sur l’architecture 14 nm “Rocket Lake”. Ces puces se basent sur la même enveloppe que le Socket LGA1200. Donc comme les processeurs Core de 11e génération, mais ils ne sont compatibles qu’avec le chipset W580. La gamme comprend deux processeurs 6 cœurs/12 threads et cinq processeurs 8 cœurs/16 threads.

En tête du peloton se trouve le Xeon W-1390P, dont la fréquence peut atteindre 5,30 GHz. Le W-1390, lui est limité à 5,20 GHz. Ces deux processeurs sont dotés de la fonction Thermal Velocity Boost, et sont proches des Core i9 de 11e génération.

Ensuite, il y a les Xeon W-1370P et W-1370, cadencés à des vitesses allant jusqu’à 5,20 GHz et 5,10 GHz. Ces composants ne disposent pas de la fonction Thermal Velocity Boost. Ils sont comparables à bien des égards aux Core i7 de 11e génération.

Le plus lent de ces processeurs à 8 cœurs est le W-1390T, qui se veut très économe en énergie. En effet, il a une fréquence de base de seulement 1,50 GHz, et un boost à 4,90 GHz. Le tout pour un TDP de seulement 35 W.

Parmi les autres références, les “P” ont un TDP de 125 W. Tandis que les autres ont un TDP de 80 W. Les références à 6 cœurs/12 threads comprennent les W-1350P et W-1350, cadencés respectivement à 5,10 GHz et 5,00 GHz. Tous les processeurs Xeon W prennent en charge jusqu’à 128 Go de mémoire DDR4-3200 dual channel avec support de l’ECC.

Source : Intel

Retrouvez l’actualité hardware ici

Intel Alder Lake-S – Le Core-1800 d’Intel se dévoile

Avec Alder Lake, 12e génération, Intel veut et doit marquer de son empreinte le marché grand public des processeurs cette année. Et il ne s’agit pas seulement d’un processeur 14 nm revus et amélioré. Il reposera sur une gravure en 10 nm et surtout sur une architecture complètement nouvelle. Notamment, une solution interne complètement différente. Aujourd’hui, cependant, un échantillon d’ingénierie (ES) d’un Intel Core-1800 a fait surface. C’est le site Igor Lab’s qui nous le dévoile.

Architecture Big Little

Mais quels sont les plans d’Intel ? Pour la première fois, une approche Big Little sera utilisée pour un processeur hors téléphone et tablette. Le principe est en fait aussi simple qu’efficace. Les grands et les petits cœurs se répartissent astucieusement le travail en fonction de la charge. Les tâches les moins exigeantes vont vers les petits cœurs Atom, qui consomment peu d’énergie. Tandis que les grands cœurs se voient confier les tâches les plus exigeantes en termes de calcul. Elles peuvent consommer plus d’énergie en retour.

La version ES du Core-1800 porte la mention B0-stepping (non-définitif). Il comporte 8 grands cœurs Golden Cove (Core) et 8 petits cœurs Gracemont (Atom) sur sa puce. Si les gros cœurs sont également capables d’hyperthreading, ce n’est pas le cas des cœurs Atom. Au total, vous trouverez 16 cœurs qui peuvent traiter un maximum de 24 threads. Selon diverses fuites, Intel estime une hausse de 20 % de performance dans des scénarios purement single-thread. Ainsi qu’un doublement de la performance multi-thread dans le cas idéal. Malheureusement, on ne sait pas par rapport à quel processeur se base cette hausse de performance. Toutefois, ça semble assez optimiste vu les 8 cœurs actuels de la 11ème génération.

Le TDP peut varier entre 125 et 228 W

Le processeur, code Intel Core-1800, prend place sur le nouveau Socket V (LGA 1700). Son TDP serait de 125 watts. Sur la capture d’écran ci-dessous, indique un temps de 56 secondes pour le PL1. Mais surtout un temps de pointe de 2,44 ms pour le PL2 avec un TDP énorme de 228 watts. Pour fonctionner, ce processeur a besoin d’une tension de 1,3147 V.

La révision B0 de cet ES est encore assez précoce et la fréquence de base est encore assez basse avec 1800 MHz. Plus intéressant sont les limites de Turbo Boost des grands cœurs. Lorsque un ou deux cœurs sont utilisés, ils peuvent atteindre 4,6 GHz. Avec 3-4 cœurs, c’est encore 4,4 GHz, avec 5-6 cœurs 4,2 GHz et avec les 8 cœurs alors 4 GHz. Les petits cœurs Atom ont un boost jusqu’à 3,4 GHz, tant que moins de 4 cœurs sont utilisés. Sinon leur fréquence sera limité à 3 GHz.

DDR5, mais pas sur toutes les cartes mères

Selon les premières informations, les nouveaux processeurs de bureau prendront en charge la mémoire DDR5-4800 à double canal. Les cartes mères compatibles DDR4 prendront en charge les modules jusqu’à 3200 MHz. Apparemment, seules les cartes mères Z690 haut de gamme prendront en charge la mémoire DDR5. Tandis que toutes les variantes moins chères continueront à utiliser la mémoire DDR4.

La prise en charge de PCIe Gen5 est une autre grande amélioration apportée par Alder Lake-S. Le processeur disposera de 16 voies PCIe Gen5 et de 4 voies supplémentaires en standard PCIe Gen4. Le chipset 600 lui-même prendra alors en charge la norme Gen4, et même encore la norme Gen3. En outre, la Direct Media Interface (DMI) a été mise à niveau vers la norme Gen4.

Source : Igor’s Lab et VideoCardz

Retrouvez l’actualité hardware ici

(MAJ 03/05/21) Intel Xeon Sapphire Rapids : jusqu’à 80 cœurs

Mise à jour du 3 mai 2021 :

Le processeur comporterait finalement jusqu’à 80 cœurs, répartis sur quatre chiplets de 20 cœurs. Contrairement au dernier processeur EPYC d’AMD, il ne semble pas y avoir de puce de contrôle E/S centralisée. Ce processeur particulier est basé sur le socket LGA4189, qui comporte des broches supplémentaires par rapport au boîtier LGA4577-X de la fuite de 56 cœurs. Ces broches supplémentaires permettent des E/S de nouvelle génération, qui comprennent PCI-Express Gen 5.0, et l’interface CXL 1.1.

VideoCardz a reçu un tuyau anonyme contenant une diapositive présentant les spécifications de la future plate-forme Xeon d’Intel. La diapositive date, car elle mentionne toujours le serveur Ice Lake comme un produit de 2020. Alors qu’il vient tout juste d’être annoncé par Intel. Par contre, il semble que le reste des informations soit correct.

Sapphire Rapids présente une architecture SuperFin améliorée en 10 nm, comme pour Ice lake. Les processeurs seront présents sur les serveurs (Sapphire Rapids-SP) et les ordinateurs de bureau haut de gamme (Sapphire Rapids-X). On ne sait pas grand-chose de cette dernière, si ce n’est que nous avons entendu que les cartes mères de la prochaine série X sont déjà en cours de tests.

Intel Xeon Sapphire Rapids : 56 coeurs et 350W de TDP maximum

La diapositive confirme que Sapphire Rapids est maintenant prévu jusqu’à 56 cœurs. Il pourra fonctionner de un à huit sockets, tout comme Cascade Lake. Nous avons également la confirmation du TDP maximum de 350W. Cela a été longtemps spéculé et est déjà apparu dans d’autres fuites. C’est une augmentation de puissance de 100W par rapport à Cooper Lake et de 70W par rapport à Ice Lake-SP.

Intel Xeon Sapphire Rapids : DDR5, PCI Gen5 et HBM2

Intel Xeon Scalable de 4e génération prendra en charge la mémoire DDR5 jusqu’à 4800 MHz (1 DIMM par canal). La plateforme supportera jusqu’à 80 voies PCI Express. Selon la diapositive, les processeurs prendront en charge PCI Gen5 x16, x8, x4, et PCI Gen4 x2. Contrairement aux précédentes séries de CPU Xeon, Sapphire Rapids introduira une mémoire HBM2 de 64 Go avec une bande passante allant jusqu’à 1 TB/s par socket.

Enfin, nous avons la confirmation du support des instructions x86 étendues AMX, qui avait déjà été communiqué par Intel auparavant. Les Sapphire Rapids supporteront les instructions AMX/TMUL (Int8 et BFloat16).

Les informations sur le nombre de cœurs et le TDP maximum ont été récemment repérées par @momomo_us, qui a révélé les informations suivantes :

Cette liste confirme que la plus haute référence comportera 56 cœurs et aura un TDP de 350W. Mais elle fournit également le TDP pour les variantes 44 cœurs (270W) et de 24 cœurs (225W).

Retrouvez l’actualité hardware ici

Rumeur AMD Zen5 3nm ?

Source : Videocardz.com

Une rumeur intéressante, mais non vérifiée, concernant les processeurs AMD Ryzen 8000 basés sur l’architecture Zen5 vient d’être partagée par Moepc.net. Elle concerne les processeurs AMD Ryzen 8000 basés sur l’architecture Zen5.

Nom de code : STRIX POINT

Selon le site, AMD développe actuellement son architecture Zen4, dont le nom de code est PHOENIX, prévue en 2022. Les informations sur PHEONIX seraient à peu près connues à ce stade. Cette architecture serait ainsi dotée d’un procédé TSMC 5nm et d’un support DDR5. Elle serait également dotée de graphiques intégrés RDNA.
Mais surtout, le site prétend avoir des informations sur l’architecture Zen5, dont le nom de code serait “STRIX POINT”. La série serait fabriquée en utilisant le procédé TSMC 3nm et ferait partie de la série Ryzen 8000. Le Strix Point est supposé être une série APU, ce serait donc la série Ryzen 8000G pour être plus précis.

Changement de l’architecture

Le plus grand changement par rapport aux APU Zen4 est l’approche big.LITTLE d’ARM. Cela signifie que le Zen5 comporterait des cœurs à haute performance (big) et à haute efficacité (small), tout comme la prochaine série Alder Lake d’Intel. Selon Moepc, les processeurs Zen5 auraient jusqu’à 8 grands cœurs et jusqu’à 4 petits cœurs, ce qui est moins que la série Alder Lake.

D’après le site Moepc.net : “L’APU Zen 5 “Strix Point” appartient à la série Ryzen 8000 (au moment de la rédaction), et il adoptera le principe big.LITTLE comme les Alder Lake et Raptor Lake d’Intel, avec 8 grands cœurs Zen 5 et 4 petits cœurs. Son lancement est prévu pour 2024.”

Le site affirme également qu’AMD a déjà défini ses critères pour les performances graphiques de STRIX POINT. Cette architecture apporte également des changements majeurs au sous-système de mémoire, mais AMD n’a pas encore communiqué à ce sujet.

Selon le communiqué, AMD Zen5 “Strix Point” devrait être lancé en 2024, mais comme mentionné dans l’article, il est trop tôt pour parler d’une plateforme dans 3 ans, où beaucoup de choses peuvent changer, surtout dans les circonstances actuelles où les chaînes d’approvisionnement sont fortement affectées.

Roadmap de AMD

Source : Videocardz.com

Retrouvez l’actualité hardware ici

Vente des Intel Rocket Lake sur Silicon Lottery

Les processeurs Rocket Lake de 11e génération d’Intel sont désormais disponibles en versions sur cadencées sur Silicon Lottery. La famille Intel 11e génération a été lancée le mois dernier pour la dernière plateforme Z590. Bien qu’elle soit basée sur l’ancienne architecture 14nm, les processeurs présentent une toute nouvelle architecture.

Les processeurs Intel Core i9 et i5 sont disponibles en versions sur cadencées. Contrairement à AMD, Intel a un léger avantage dans l’approvisionnement en raison de l’utilisation de sa gravure en 14nm. Cette gravure est dans son état final et le plus mature qu’il ait jamais été. Du coup, la production de CPU Rocket Lake n’est pas un gros problème. Bien qu’il y ait encore quelques pénuries surtout sur les processeurs haut de gamme. Mais c’est surtout dû aux revendeurs et aux vendeurs tiers qui augmentent les prix des composants les plus populaires.

Références et statistiques des processeurs Intel Core i9-11900K triés

Silicon Lottery déclare que 100% de leur échantillon de test a été en mesure d’atteindre 4,9 GHz ou plus.

RéférenceFréquence 8 cœursFréquence 4 cœursPrixVCorePL1 et PL2
i9-11900K @4.94.9 GHz5.0 GHz620 $1.425240 W
i9-11900K @5.05.0 GHz5.1 GHz700 $1.462265 W
i9-11900K @5.15.1 GHz5.2 GHz880 $1.500290 W

Pour rappel, le Core i9-11900K est normalement vendu au prix de vente conseillé de 550 $.

Silicon Lottery partage également ses statistiques de tri. Ils révèlent que presque 100% des puces peuvent atteindre une fréquence sur tous les cœurs de 4,9 GHz. 73% peuvent atteindre une fréquence sur tous les cœurs de 5,0 GHz. Par contre seulement 29% des puces peuvent atteindre une fréquence de 5,1 GHz sur tous les cœurs. Ce résultat est légèrement meilleur que celui du Core i9-10900K, dont seulement 24 % des puces atteignent les 5,1 GHz. Voici les cartes mères de la série 500 d’Intel qui sont validées pour atteindre les vitesses d’horloge mentionnées sur le CPU Core i9-11900K d’Intel : ASUS Z590 ROG MAXIMUS XIII APEX, EXTREME et HERO.

Références et statistiques des processeurs Intel Core i5-11600K triés

RéférenceFréquence 6 cœursFréquence 2 cœursPrixVCorePL1 et PL2
i5-11600K @4.84.8 GHz4.9 GHz250 $1.450200 W
i5-11600K @4.94.9 GHz5.0 GHz260 $1.475210 W
i5-11600K @5.05.0 GHz5.1 GHz340 $1.500220 W

Pour rappel, le Core i5-11600K est normalement vendu au prix de vente conseillé de 275 $.

En termes de statistiques de tri, toutes les puces vendues au détail peuvent atteindre une fréquence de 4.8 GHz. 81% peuvent atteindre les vitesses de 4,9 GHz. Enfin le 5,0 GHz est très rare et ne peut être atteint que par les 17% des puces.

Les processeurs triés sont destinés aux utilisateurs qui veulent avoir la garantie d’overclock et des vitesses d’horloge. Reste à vous de voir si le jeu en vaut la chandelle. Au moins, cela vous indique les possibilités de votre processeur.

Retrouvez l’actualité hardware ici

Une feuille de route Intel pour Alder Lake-S divulguée

Il semble que le lancement d’Intel Alder Lake-S puisse arriver beaucoup plus tôt que prévu. La feuille de route qui a fuité ne fait pas référence à la série Core pour les particuliers. La fuite concerne la série S destinée à la fois aux stations de travail et les plateformes clients.

Les stations de travail d’entrée de gamme d’Intel équipées de processeurs Alder Lake-S devraient apparaître à la fin du troisième trimestre 2021. La source réelle de cette feuille de route est inconnue. Mais elle était sans doute diffusée lors d’une réunion avec des distributeurs ou des partenaires. La feuille de route confirme même que les références 8+8 entreront en production dès la 35e semaine de 2021. Le 8+8 fait référence au nombre de cœurs à haute performance et à haute efficacité. Il semblerait que le modèle avec 6 gros cœurs et 0 petit cœur (6+0) serait fabriqué plus tard. A priori, à partir de la 41e semaine de cette année.

Cette fuite confirme également que la plate-forme supportera le chipset W680, qui est destiné aux stations de travail. Selon cette diapositive, Intel Alder Lake-S comporterait jusqu’à 16 cœurs. La série serait disponible avec un TDP allant de 125W (série K), 65W à des variantes de 35W. Les feuilles de route confirment le socket LGA1700 et les 20 voies PCIe disponibles avec la plateforme.

La photo n’est pas récente, car elle liste Rocket Lake-S avec sa date de lancement initiale en 2020. La série n’a été officiellement lancée que le mois dernier, ce qui peut également affecter les plans pour Alder Lake-S. Il s’agit toutefois de la première fuite montrant le calendrier de lancement initial de la future série Core 12e génération. Nous verrons bien si ce calendrier se confirme.

Source : @9550pro (Twitter)

Retrouvez l’actualité hardware ici