Mad Catz annonce la souris légère MOJO M1

Mad Catz Global Limited est ravi d’annoncer la nouvelle MOJO M1. C’est une souris de jeu unique conçue pour ceux qui recherchent une souris légère et performante avec un design moderne.

La MOJO M1 est conçue dès le départ pour être la souris la plus confortable et la plus légère possible. En utilisant des concepts de construction de nids aviaires, Mad Catz a créé une esthétique visuelle unique tout en atteignant un poids de seulement 70 g. 

Elle dispose également d’un éclairage RVB qui peut se régler directement sur la souris sans avoir besoin de pilotes ou de logiciels. Le design unique sert à accentuer encore plus les effets LED en projetant une toile d’ombres sur votre tapis de souris.

Au cœur de la MOJO M1 se trouve le capteur optique PixArt PMW3360. Le DPI peut s’ajuster à la volée directement sur la souris. Aucun logiciel supplémentaire n’est nécessaire pour le composer pour votre style de jeu.

De tous nouveaux commutateurs

La MOJO M1 est la toute première souris à posséder des tout nouveaux commutateurs mécaniques Mad Catz DAKOTA. Traditionnellement, un interrupteur de souris est déclenché lorsque le ressort heurte un contact métallique. Ce mécanisme crée un effet de rebond résiduel qui peut résulter en plusieurs signaux. Un algorithme de délai anti-rebond est nécessaire pour surmonter ce problème. Les interrupteurs mécaniques DAKOTA adoptent une nouvelle technologie de détection de signal. Elles permet une réponse instantanée effectuée par l’un des deux points de contact. Cette technologie traite avec précision l’enregistrement du signal. Il accélère le temps de réponse du commutateur à 0,2 milliseconde seulement. C’est soit 60% plus rapide que les autres commutateurs mécaniques !

Source : madcatz.com

La Mad Catz MOJO M1 sera expédiée à partir de fin novembre. La disponibilité peut varier selon les régions. Enfin, pour plus d’informations sur la MOJO M1: www.madcatz.com/En/Product/Detail/mojo-m1.

Retrouvez l’actualité hardware ici

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire