Les derniers Core i9 d’Intel dans la tourmente à cause d’Outpost: Infinity Siege

Le lancement très attendu d’Outpost: Infinity Siege a rapidement été assombri par un flot de rapports faisant état de nombreux crashs et ralentissements affectant les joueurs, y compris ceux disposant des configurations les plus musclées. Une anomalie d’autant plus préoccupante qu’elle semble pointer du doigt les tout derniers processeurs haut de gamme d’Intel comme principaux responsables. Retour sur une polémique qui remet en cause la stabilité même des puces les plus premium de la marque.

Des configs ultimates… qui plantent

À sa sortie, Outpost: Infinity Siege a immédiatement séduit les amateurs de jeux stratégiques et de tir frénétiques. Cependant, l’euphorie des premières heures a vite été ternie par une vague de retours négatifs concernant les performances du titre sur PC. Même avec les configurations les plus haut de gamme associant un Intel Core i9 dernière génération à une NVIDIA GeForce RTX 4090, de nombreux joueurs ont fait part de crashs récurrents et insolubles.

Une première salve de patchs n’a pas suffi à régler le problème. L’équipe de développement Team Ranger s’est alors fendue d’un communiqué pour le moins inattendu.

Downclocker les Core i9, la solution miracle ?

Face à l’ampleur des rapports d’instabilité, le studio a pris la décision radicale de recommander aux utilisateurs de Core i9 Raptor Lake (13e et 14e gen) de… réduire manuellement les fréquences d’utilisation de leur processeur ! Une préconisation pour le moins surprenante de la part des développeurs eux-mêmes.

Outpost: Infinity Siege pc jeu i9 crash

Concrètement, Team Ranger invite les joueurs concernés à limiter la fréquence maximale « Boost » de leur puce à 5 GHz maximum via l’utilitaire Intel Extreme Tuning. Une mesure d’urgence qui permet d’atténuer significativement les risques de crash, au prix d’une perte de performances non négligeable sur les jeux gourmands.

Les modes d’alimentation aussi en cause ?

Mais ce n’est pas tout ! Les développeurs conseillent également aux utilisateurs de privilégier les modes d’économie d’énergie plutôt que les réglages « Performances » ou « Performances maximales » sur leur système. Une démarche pour le moins paradoxale quand on sait que ces paramètres sont censés optimiser… les performances !

Une nouvelle fois, cette recommandation laisse supposer que ce sont bien les fréquences d’utilisation trop élevées des Core i9 qui seraient la cause principale des instabilités rencontrées.

Un problème récurrent avec les Raptor Lake ?

Si le cas d’Outpost: Infinity Siege peut sembler isolé, il n’en reste pas moins que les processeurs Core i9 Raptor Lake (et leurs déclinaisons Raptor Lake Refresh) ont déjà été épinglés par le passé pour des soucis de stabilité similaires sur d’autres jeux ou applications gourmandes.

Dès février 2024, de nombreux rapports faisaient en effet état de freezes et crashs aléatoires liés à un déverrouillage trop permissif des limites de puissance par défaut sur de nombreuses cartes mères compatibles. Un défaut de jeunesse qui a depuis été corrigé par Intel et ses partenaires, sans toutefois régler tous les cas d’instabilité aperçus ces derniers mois.

Faut-il réellement downclocker pour jouer à Outpost: Infinity Siege ?

Face à l’avalanche de témoignages, la réponse des développeurs d’Outpost peut sembler précipitée. Recommander un underclocking massif des processeurs les plus haut de gamme du marché relève en effet de la solution drastique.

Mais cela pose également plusieurs questions sur l’éventuelle responsabilité d’Intel dans cette affaire. La marque a-t-elle été trop loin dans la course aux fréquences débridées ? Les Core i9 Raptor Lake seraient-ils tout simplement devenus trop instables sous certaines charges ?

Sans réponse officielle de la part d’Intel pour le moment, il est probable que cet épisode laisse des traces durables, à commencer par un regain de méfiance des joueurs les plus exigeants à l’égard des processeurs ultimes du fondeur. Un camouflet qui pourrait fragiliser la marque face à une concurrence AMD jamais bien loin.

Que faire en attendant ?

Si vous rencontrez vous aussides crashs ou ralentissements récurrents avec un Core i9 Raptor Lake sur Outpost: Infinity Siege ou d’autres titres gourmands, l’underclocking semble être pour l’instant la solution la plus efficace en attendant un correctif dédié.

Outre les recommandations de Team Ranger, vous pouvez aussi essayer de réduire manuellement les limites de puissance CPU au niveau du BIOS de votre carte mère. Enfin, autre possibilité plus radicale : rétrograder tout simplement vers un processeur moins haut de gamme mais potentiellement plus stable.

Le tout en espérant qu’Intel et ses partenaires régulent définitivement le tir pour les prochaines générations de puces gaming premium. Car la course à la puissance ne doit pas se faire au détriment de l’expérience utilisateur finale.

Consultez Notre Actu jeux vidéo ici

Wael.K

Ravi de vous accueillir sur ma page dédiée aux articles ! Je suis Wael El Kadri, et je suis un ingénieur civil de profession. Mais ma véritable passion est le matériel informatique. J'en suis passionné depuis l'âge de 12 ans, et j'aime apprendre et découvrir de nouvelles choses. En 2016, j'ai créé ma page personnelle sur les réseaux sociaux, baptisée Pause Hardware. C'est là que je partage mes créations en modding, mais aussi divers sujets liés au matériel informatique en général. J'ai également crée le site web, pausehardware.com, en 2019 où je publie des articles plus approfondis sur le matériel à travers des tests et revues et articles de news. J'ai eu l'opportunité de participer en tant qu'exposant à plusieurs événements liés aux jeux vidéo, aux côtés de grandes marques, notamment lors de la Paris Game Week en 2018 et 2019. Je reste constamment en quête de nouvelles manières de partager mes connaissances et ma passion pour le matériel informatique avec d'autres passionnés. Voici quelques publications médiatiques qui ont mis en lumière mon travail : Deux articles dans le magazine Extreme PC, parus dans ses  numéros 1 et 21 : Extreme PC Magazine Issue 21 (adobe.com) Également, un article sur Forbes intitulé "Dix Modèles de PC Incroyables en 2021" sur forbes.com : Ten Incredible PC Mods Of 2021 (forbes.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page