Le NAS, un stockage simplifié et sécurisé pour la famille

NAS ASUSTOR AS5202T

L’acronyme NAS signifie Network Attached Storage ou unité de stockage réseau. Bien que son usage ne soit pas exclusif à une utilisation domestique, mais également aux professionnels, entreprises ou encore photographes, vidéastes ou créateurs de contenu. Dans cet article nous nous y intéressons dans le cadre d’une utilisation familiale.

Nous avons de plus en plus de données à notre disposition et dans de nombreux supports. Smartphones, tablettes, ordinateurs portables ou de bureau… ce n’est pas ça qui manque. Du coup pour sauvegarder nos données, nous avons plusieurs choix : stockage interne ou externe de chaque appareil, le stockage en ligne (cloud) ou bien centraliser toutes les données chez soi. Via un ou plusieurs disques externes ou via un NAS.

Un espace de stockage réseau, qu’est-ce c’est ?

Le souci, voire les soucis que l’on peut rencontrer avec un disque externe c’est que l’on peut avoir plus de fichiers que de place disponible sur le disque. Et donc on se retrouve à multiplier les disques. Ces disques étant externes et souvent non protégés, ils sont sensibles aux chocs. Et enfin ils sont uniques, ce qui veut dire qu’en cas de casse, de panne ou de vol, les données sont irrémédiablement perdues.

Du côté du Cloud (OneDrive, Dropbox, Google Drive, iCloud,…) vos données sont stockées en ligne sur des serveurs situés en France ou à l’étranger. Souvent proposées sous forme d’un abonnement grauit mais limité ou payant, ces services sont intéressants. Flexibles, sécurisés, disponibles de n’importe où.
Mais ils ont leur limite. D’une part ils sont payants si vous désirez profiter au maximum de ceux-ci. Gratuits ils sont limités en termes de stockage notamment (de 1 à 100 Go). Et les tarifs peuvent ensuite monter loin si vous désirez bénéficier de gros stockage.

Une alternative existe néanmoins sous la forme d’un NAS, qui apporte performances, confort et sécurité. Une unité de stockage en réseau qui rassemble l’ensemble des données de la maison, à un seul endroit et accessible par toutes les personnes autorisées du foyer.
Connecté à la box de la maison et grâce au réseau domestique filaire ou WiFi, le NAS est accessible de toutes les pièces de la maison et de ses occupants. On peut également le relier en HDMI à la télévision.

L’histoire des NAS commence en 1983 où le serveur NetWare de Novell inclut le NCP. En 1984, Sun Microsystems développe NFS permettant le partage de fichiers à travers un réseau. Les premiers NAS commercialisés le seront par 3com (pour Windows) et Auspex Systems (pour Unix) au début des années 1990.

L’intérêt d’un NAS est non seulement de rassembler l’ensemble de ses données dans un même stockage. Mais également de sécuriser ces mêmes données. Que ce soit par un programme qui se chargera de faire barrage aux attaques et virus qui pourraient altérer l’intégrité des données. Mais également en dupliquant ses données sur plusieurs disques durs. L’accès aux données peut être protégé par un mot de passe avec une possibilité de chiffrer les données. Certains NAS permettent également de définir plusieurs utilisateurs avec des droits d’accès différents.

Il existe donc des NAS disposant d’une à plusieurs baies. Une baie n’a que peu d’intérêt puisqu’un seul disque signifie qu’en cas de panne, tout est perdu. Un NAS est donc intéressant à partir de deux baies ou plus. Avec deux disques, nous pouvons faire du RAID 1 ou miroir. Ce type de RAID consiste en l’utilisation de disques redondants où chaque disque de la grappe contient exactement les mêmes données, d’où l’utilisation du mot « miroir ». Si un disque tombe en panne, l’autre contient un double des données. Il suffit donc de changer le disque dur incriminé par un neuf et le système se chargera de reconstruire le RAID et on aura de nouveau un stockage fiable et sécurisé.

Total
44
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post
Rtx 40 Specs (1)

NVIDIA dégainerait d’abord les GeForce RTX 4090

Next Post
MSI Optix G274RW

MSI Optix G274RW, un écran FHD en 170 Hz pour les gamers

Related Posts