L’architecture RDNA2 d’AMD en vue

AMD vient d’annoncer que sa nouvelle génération de GPU Radeon RX basée sur RDNA2 offrira 50% de meilleures performances par watt que les cartes graphiques de jeu basées sur les RDNA existantes. Les nouveaux GPU offriraient également des fonctionnalités supplémentaires. Ils proposeraient une meilleure expérience de jeu tout en étant basés sur le dernier nœud de processus de 7 nm.

AMD a dévoilé que ses GPU RDNA2 auront un écart de performances similaire à celui des GPU RDNA de première génération. En effet, les premiers GPU RDNA ont permis une augmentation massive de 50% des performances par watt sur l’architecture GCN. Les GPU RDNA2 devraient faire de même sur RDNA1. Cette augmentation n’est pas spécifique aux PC de bureau. Elle s’implémenterait également dans le segment des ordinateurs portables. En effet, les puces de mobilité basées sur l’architecture RDNA de 2e génération arriveraient également dans les ordinateurs portables de jeu au début de 2021.

Les GPU AMD Next-Gen RDNA2 offrent des performances par watt 50% supérieures. Le Ray Tracing et un ombrage à taux variable sont présents !

Selon la feuille de route partagée par AMD, les GPU RDNA2 comporteront trois fonctionnalités clés. Elles feront partie de la nouvelle architecture GPU. D’abord et avant tout, l’augmentation des performances par watt est due à un certain nombre de raisons. AMD passera du processus 7 nm de TSMC à un nœud de processus 7 nm plus avancé. Le nouveau nœud de processus lui-même augmente l’efficacité du transistor sur les nouveaux GPU tout en diminuant sa taille globale. Il permet donc à AMD de créer plus de performances dans un boîtier beaucoup plus petit.

Les changements clés qui ont conduit à une augmentation de 50% des performances par watt comprennent une micro-architecture repensée avec des performances par horloge améliorées (IPC). Ils incluent aussi une amélioration logique qui aide à réduire la complexité de conception et la puissance de commutation. Ils auront également des optimisations physiques telles qu’une horloge de vitesse accrue.

VRS et Ray Tracing

AMD a également annoncé que les GPU RDNA2 auraient le VRS (Variable Rate Shading) et le Ray Tracing accéléré par le matériel. Avec le lancement imminent des nouvelles consoles de Microsoft et Sony, AMD va travailler pour fournir ces fonctionnalités. La société va travailler avec son propre cadre d’optimisation pour une intégration dans les titres de jeux de prochaine génération.

Le vice-président directeur du groupe Radeon Technologies d’AMD, David Wang, a mentionné que les GPU RDNA2 d’AMD exécutent déjà en interne la démo DXR 1.1 de Microsoft qui utilise le Ray Tracing accéléré par le matériel. L’approche d’AMD en matière de Ray Tracing consiste à proposer un développement simplifié et une adoption rapide. Ceci va certainement être possible via les consoles où la majorité des développeurs de jeux concentrent leurs efforts.

David Wang reconnaît également que la solution d’AMD maximisera les performances avec une API de niveau inférieur. Nous l’espérons car, à ce jour, le Ray Tracing sur PC est une fonctionnalité très éprouvante ! Même s’il peut sembler très bon, le compromis en termes de performances est tout simplement trop important pour garder le Ray Tracing toujours activé.

Navi 2x

Le PDG d’AMD, Dr. Lisa Su, a déjà déclaré que nous pouvons nous attendre à ce qu’une nouvelle famille haut de gamme Radeon RX basée sur GPU RDNA2 et une famille de rafraîchissement RDNA 7 nm soient lancées cette année. Comme son nom l’indique, elle offrirait donc deux fois plus d’efficacité de performance que les cartes graphiques RX de première génération.

Q : Lisa, pouvez-vous nous donner une idée des nouveaux GPU que vous prévoyez de lancer pour le reste de 2020, pour les PC et les centres de données ?

LS : En 2019, nous avons lancé notre nouvelle architecture dans les GPU, c’est l’architecture RDNA, et c’était les produits basés sur Navi. Vous devriez vous attendre à ce que ceux-ci soient actualisés en 2020. Nous aurons une architecture RDNA de prochaine génération qui fera partie de notre gamme 2020. Nous sommes donc très excités à ce sujet, et nous en parlerons davantage lors de notre journée des analystes financiers. Du côté du GPU du centre de données, vous devez également vous attendre à ce que nous ayons de nouveaux produits au cours du second semestre de cette année.

Un CPU taillé pour la 4K ?

L’une des principales caractéristiques du GPU Big Navi Radeon RX est qu’il va perturber le segment des jeux 4K, de la même manière que Ryzen a perturbé l’ensemble du marché des CPU. Ce sont des affirmations audacieuses d’AMD, mais si ces spécifications sont réelles, alors ces affirmations ne sont peut-être pas si farfelues.

“Avec la série Radeon 5000, nous couvrons essentiellement 90% du total des joueurs sur PC aujourd’hui”, explique M.Chandrasekhar (responsable de la gestion des produits Radeon). “Et la raison pour laquelle il n’y a pas de 4K en ce moment, c’est parce que la grande majorité d’entre eux sont à 1440p et 1080p.”

“Cela ne signifie pas qu’un GPU compatible 4K ne vient pas, il vient, mais pour ici et maintenant, nous voulons nous concentrer sur la grande majorité des joueurs.”

“Comme Ryzen», dit-il, «nous avons tous besoin d’un écosystème GPU Radeon florissant. Alors, allons-nous vers le 4K, et allons-nous perturber ce même 4K ? Absolument, vous pouvez compter sur cela. Mais c’est tout ce que je peux dire pour le moment”.

La famille de GPU Radeon RX Navi 2x devrait arriver plus tard cette année. Il faudra donc un certain temps avant de voir ces cartes en action. AMD pourrait nous donner un autre aperçu des cartes lors d’un événement différent proche du lancement. Pour l’instant, ce sont toutes les informations que nous avons d’eux.

Et ensuite ?

Quant à la génération après RDNA2 qui est intelligemment appelée RDNA3, elle serait basée sur un nœud plus avancé. Nous supposons donc 5 nm ou quelque chose entre 7 nm et 5 nm. Elle offrirait donc une amélioration des performances du GPU 3 fois supérieure aux GPU RDNA de 1 ère génération.

En plus des jeux, AMD segmente également sa gamme de GPU en deux catégories. Les GPU RDNA resteront exclusifs au marché des jeux tandis qu’un nouveau segment, appelé CDNA ou Compute DNA sera développé exclusivement pour les marchés HPC / AI.

L’objectif principal de CDNA serait la performance, l’efficacité, les fonctionnalités, l’évolutivité sur le marché des centres de données. Actuellement, l’architecture GCN d’AMD a desservi ce segment. Avec CDNA, AMD créera des GPU spécialement optimisés pour le calcul haute performance, l’apprentissage automatique et HPC.

Les GPU CDNA de première génération utiliseraient le Infinity Fabric de 2e génération tandis que le CDNA3 s’étendrait à l’Exascale et comporterait Infinity Fabric 3.0. Ils seraient bien sûr basés sur un nœud de processus plus avancé que 7 nm. Cela ressemble beaucoup aux nouveaux GPU Radeon Instinct qui seront présentés dans le supercalculateur El Capitan.

Retrouvez l’actualité hardware ici

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire