Jiushark M.2-Three, un gros dissipateur pour les SSD M.2

Dissipateur Thermique Jiushark M.2-Three

Plus les composants sont performants et rapides et plus ceux-ci ont tendance à chauffer. Et les SSD M.2 n’y échappent pas, il sont parfois si rapides que la chaleur induite créée un étranglement thermique. Et du coup, nous avons des baisses de performances. Le fabricant chinois JiuShark a mis au point le M.2 Three, un dissipateur thermique, qui reprend l’idée des ventirads pour processeurs. Un dissipateur type mini-tour, associé à un ventilateur pour un refroidissement actif.

Les SSD M.2 même les plus chauds ont trouvé leur maître avec le dissipateur Jiushark M.2-Three

Il est clair que Jiushark ne fait pas dans la demi-mesure en matière de refroidissement actif pour SSD M.2. Le dissipateur thermique M.2 Three mesure en effet 82 mm de haut x 35,5 mm de large avec un poids de 113 grammes. Il gère les SSD M.2 jusqu’au format 2280. Le refroidissement est assuré par un petit ventilateur de 60 mm à 8 pâles. Il offre un débit d’air jusqu’à 14 CFM à 3000 tr/mn avec une pression statique de 1,33 mm H²O et une nuisance sonore de 25,4 dB(A).

Le M.2-Three ressemble à s’y méprendre à un dissipateur thermique pour CPU, mais en plus petit. Il comprend 27 ailettes en aluminium, traversé par un unique caloduc de 10 mm, avec une finition en cuivre nickelé. La plaque froide est en aluminium en contact avec le SSD, via un pad thermique. En dessous, un support permet de fixer l’ensemble, également avec un pad thermique pour un meilleur échange thermique.
Cela va changer des solutions actuelles, que ce soit au niveau des fabricants de cartes mères avec les dissipateurs M.2 ou ceux achetables sur le marché (comme le Thermalright HR-09 2280 Pro). Sans oublier les refroidissements liquides.

Selon JiuShark, en prenant comme base un SSD Samsung 980 PRO de 500 Go, les températures baissent de manière drastique. De 71° C pour la mémoire NAND et 92° C pour le contrôleur, cela baisse respectivement à 49° C et 57° C, en mode passif. Et même à 40° C et 33° C avec le ventilateur.

L’idée est excellente sur le papier, mais dans les faits le dissipateur thermique pour SSD M.2 Jiushark M.2-Three risque d’être difficilement montable. Au vu de son encombrement il va falloir qu’il se trouve une place entre le refroidissement du processeur et la carte graphique. Mais il reste une solution idéale pour les futurs SSD PCIe Gen 5 qui risquent d’être ultra-performants et donc beaucoup chauffer.

Source : Jiushark

Retrouvez l’actualité hardware ici

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Post
PNY EliteX-Pro

Jusqu’à 1600 Mo/s pour le SSD portable PNY EliteX-PRO

Next Post

AMD préparerait de nouveaux processeurs Zen3D et AM4 bas de gamme

Related Posts