Intel Alder Lake est officiellement annoncé

Intel vient d’annoncer ses processeurs Alder Lake, qui viennent enfin enterrer le procédé de fabrication 14 nm. Le changement de la gravure s’accompagne par des changements innovants qui vont permettre au géant bleu de revenir en force après une période de stagnation qui a duré quelques années.

La famille complète des processeurs Intel Core de 12e génération comprendra 60 processeurs, destinés à alimenter plus de 500 conceptions d’un large éventail de partenaires. La nouvelle architecture hybride, la première construite sur le processus Intel 7, offre des performances évolutives de 9 à 125 watts pour permettre à tous les segments de PC, des ordinateurs portables ultra-fins et légers aux ordinateurs de bureau haut de gamme.

Intel a également réussi à fournir une augmentation de 19 % de l’IPC par rapport aux précédentes générations et nous notons une amélioration de près de 50 % lorsque vous prenez en compte les performances multithread dans les benchmarks. Alder Lake dispose également de l’architecture Intel Smart Cache qui partagera le cache L3 avec les cœurs Performance (P-Core) et Efficient (E-Core). En outre, la société est la première à proposer le support de la mémoire DDR5 et PCIe 5.0.

Le PCIe 5.0 sera pris en charge par le processeur (jusqu’à 16 voies) tandis que PCIe 4.0 sera pris en charge par le chipset (jusqu’à 12 voies). La société annonce reprendre la couronne des performances à AMD en tant que leader incontesté du jeu grâce à son IPC et aux améliorations générales des performances.

Les performances en mono cœur à fréquence fixe sont en hausse de 28 % (si vous regardez les P-Cores) et de 50 %, si vous regardez l’exécution multi-coeurs. Tout cela avec Alder Lake qui consomme 9 watts de moins que le Core i9 11900k. Un changement mineur, mais il faut savoir que le PL1 et PL2 sont maintenant les mêmes. Ce qui signifie que le TDP du Core i9 12900k est de 241 watts par défaut.

L’augmentation de performances connaît également un bond en avant dans tous les domaines. Il est toutefois intéressant de noter que si vous souhaitez obtenir les mêmes performances qu’un Intel Core i9 11900k, vous pouvez réduire la consommation d’énergie d’un quart pour atteindre 65W et obtenir les mêmes performances ! Il s’agit d’un bond incroyable dans l’efficacité des performances grâce aux E-Cores.

Intel a décidé de pratiquer des prix agressifs pour sa gamme Alder Lake. Le fleuron de la gamme, le Core i9 12900k, sera vendu 589 dollars, ce qui est très compétitif par rapport au Ryzen 5900X d’AMD (vendu 550 dollars). Le Core i7 12700K sera vendu au détail pour 409 $ et le Intel Core i5 12600k pour seulement 289 $. Mais bon le passage à l’euro fait mal puisque LDLC annonce des prix totalement différents, à savoir :

12600KF        330,00 €
12600K        360,00 €
12700KF        500,00 €
12700K        530,00 €
 12900KF        720,00 €
 12900K        750,00 €
Prix LDLC.com

Il est intéressant de noter que, bien que la plateforme comporte 8 P-Cores et 8 E-Cores, seuls les P-Cores sont hyper threading. On arrive sur un total de 24 threads disponibles. Le GPU intégré disposera de 96 UE de l’architecture Xe (bon, mais rien d’extraordinaire). Mais ce qui nous a le plus impressionnés, c’est le fait qu’Intel revendique une augmentation de 19 % de l’IPC par rapport à Rocket Lake- ce qui veut dire que AMD aussi sera battu !

Parallèlement aux processeurs Intel Core de 12e génération pour ordinateurs de bureau, Intel lance le nouveau chipset Intel 600 Series, doté de fonctions avancées pour une fiabilité et des performances améliorées.

Les nouvelles voies PCIe Gen 4.0 représentent 28 voies au total sur le chipset, l’USB 3.2 Gen 2×2 intégré offre jusqu’à deux fois plus de bande passante, la DMI Gen 4.0 augmente le débit entre le chipset et le CPU pour un accès rapide aux périphériques et à la mise en réseau. Pour la première fois, Intel apporte le dispositif de gestion de volume Intel® Volume Management Device (VMD) aux chipsets pour PC. Le but est de simplifier le contrôle du stockage en permettant le contrôle et la gestion directs des SSD basés sur NVMe à partir du bus PCIe sans contrôleurs RAID supplémentaires ou autres adaptateurs matériels.

On se retrouve bientôt pour vous présenter le test officiel du Core i9-12900K !

Retrouvez toute l’actualité hardware ici 

Total
1
Shares
2 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post
TSMC

TSMC annonce son processus N4P, dérivé du N5

Next Post

DOMINATOR et VENGEANCE : la DDR5 arrive chez Corsair

Related Posts