CORSAIR lance le K55 CORE, le clavier pour enchaîner les victoires

CORSAIR annonce aujourd’hui le lancement d’un nouveau clavier conçu pour offrir à tous les joueurs des performances de jeu PC et des fonctionnalités RGB : le K55 CORE.

CORSAIR K55 CORE : un clavier membrane

Pour un plaisir de jeu accru et de belles victoires, le K55 CORE est un clavier full size, au profil fin et moderne, spécialement conçu pour les jeux sur PC. Exécutez des mouvements précis, des actions critiques et tapez sur des touches à membrane réactives et silencieuses, tout en réglant facilement le volume et la lecture grâce à quatre boutons multimédias dédiés : devenir un maître de la vidéo, de la musique et bien plus encore. Le K55 CORE est également résistant aux projections liquides jusqu’à 300 ml, pour une durée de vie maximale de plusieurs années, sans jamais vous laisser tomber.

Le RGB à dix zones d’éclairage met le K55 CORE – et vos jeux – véritablement en valeur. Quant au logiciel CORSAIR iCUE, il révèle tout le potentiel de votre clavier en vous permettant de personnaliser les effets lumineux, de programmer des macros, de remapper les touches et de synchroniser le RGB de votre clavier avec l’ensemble de votre configuration de jeu.

Le K55 CORE apporte en plus toutes les fonctionnalités et les capacités nécessaires pour vous donner l’avantage. La fonction de verrouillage Windows dédiée empêche toute pression involontaire sur la touche Windows qui pourrait interrompre vos combos, et une simple pression sur une touche suffit pour régler la luminosité RGB. Pour les frappes les plus frénétiques, le rollover de 12 touches garantit une parfaite transmission de vos actions, le tout à un taux d’interrogation rapide de 1 000 Hz.

Le clavier gaming CORSAIR K55 CORE est disponible dès maintenant à 49,99 euros sur la boutique en ligne de CORSAIR et auprès des distributeurs et des revendeurs en ligne agréés. Il est garanti deux ans.

Source : Communiqué de presse

Retrouvez toute l’actualité hardware ici

Arnaud.O

Comme Obelix, je suis tombé dedans étant petit. Heureux possesseur d'un Commodore 128 à 14 ans, j'ai côtoyé les Atari et Amiga de l'époque avant de plonger définitivement dans le monde du PC. Infirmier libéral de profession, je suis habilité à vous prescrire une bonne dose de news et de tests.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page